Tchat

Logo

Le magazine de l’emploi dans la communication, le marketing et le digital

Rechercher

Le magazine de l’emploi dans la communication,
le marketing et le digital

Exemple d’un entretien d’embauche réussi

Pour un recruteur, voir un candidat faire un entretien réussi est une grande satisfaction. On pense toujours connaître assez bien son candidat car on a passé du temps avec lui, on l’a déjà « embêté » sur plein de points bien précis, que ce soit par téléphone ou en entretien en face à face. On a […]

Pour un recruteur, voir un candidat faire un entretien réussi est une grande satisfaction.

On pense toujours connaître assez bien son candidat car on a passé du temps avec lui, on l’a déjà « embêté » sur plein de points bien précis, que ce soit par téléphone ou en entretien en face à face. On a engagé notre crédibilité en décidant de le présenter à notre client. On a réfléchi longuement pour rédiger son dossier de candidature en exprimant ses points forts et ses points faibles. On a pris soin de restituer ce qui nous a convaincu aussi bien en termes de savoir-faire que de savoir-être.
Et là c’est l’heure de vérité, le RV chez le futur employeur.
Nous voilà devant les clients (les 2 associés en l’occurrence), extrêmement curieux de voir ce candidat que nous avons recommandé.

Le jeune homme arrive à l’heure, exact, poli, la poignée de main ferme et le sourire sans ostentation. Cela débute sous de bons auspices. Au moment de s’asseoir dans la grande salle de réunion, on voit bien qu’il est tout de même un peu fébrile mais déjà l’œil aux aguets.
On lui demande de se présenter. Succinctement parce que les clients ont déjà pu lire tous les éléments le concernant (CV, compte rendu des entretiens, lettres de motivation, etc.) et en discuter avec nous.
Le candidat s’exécute, avec conviction et naturel, démontrant son esprit de synthèse.
Précis, pertinent, engagé, il réussit à nouer un dialogue constructif et à faire parler ses vis-à-vis. Face à lui, le candidat a un interlocuteur qui, clairement, a avec lui plein de points communs. Ce n’est pas le cas de la 2e personne, interlocutrice qu’il reste à convaincre.
Mais le jeune homme, calme et pragmatique, fait preuve de sincérité et parle de ses faiblesses sans ambages. En se montrant honnête, il gagne des points, notamment auprès de la 2e associée.

Clairement, il a très bien préparé son entretien.
Pour preuve, il demande à poser quelques questions, toutes simples mais montrant bien qu’il a fait un vrai travail d’investigation sur l’entreprise : « Cette marque, pour laquelle vous avez réalisé de la R&D, que représente-t’elle pour vous ? ».
Il fait preuve de créativité et d’a propos aussi en expliquant qu’il a déjà réfléchi aux pistes qu’il pourrait initier s’il avait le poste : « Tel domaine particulier, qui me semble en adéquation avec ce que vous pourriez faire, pour telle et telle raison. Pourrait-on développer d’après vous ? ». Bingo, c’est justement un secteur d’activité qui intéresse particulièrement nos clients.
Cerise sur le gâteau : à la question d’un des associés « Expliquez-nous comment vous vous y prendriez pour démarrer sur ce poste ? » le candidat écrit quelques mots sur son cahier et répond « Puis-je vous poser quelques questions ? ». (Pas besoin de lui apprendre les techniques de gestion de la relation client à celui-là ;-)). Suit un échange sincère sur les objectifs, la stratégie et les valeurs de l’entreprise qui permet au candidat d’étayer son discours de façon intelligente et proactive.

Extrêmement convaincant sur ses connaissances techniques, sur sa façon d’être et de réagir, ce candidat a fait un entretien sans-fautes. On est vraiment dans le cas de figure où le poste en question correspond parfaitement à ce qu’il a envie de faire. Certes cela ne veut pas dire que c’est lui qui obtiendra le poste car nous présentons aux clients d’autres candidats, aux profils fort différents.

Mais voilà un exemple de moment où le recruteur se dit, oui, on fait un beau métier.

  1. par Stéphanie Will

    Humm, justement… le candidat parfait.
    A la fois écrasant pour les "prétendants à", et terriblement destabilisant pour lui s’il n’est pas choisi…

    Certes vous êtes heureux de vivre ces moments-là, la récompense à vos efforts de dénicheurs de talents, mais quel modèle difficile à atteindre… sans compter que vous reconnaissez qu’il peut ne pas être payant !

  2. par Claire Romanet

    Je ne suis pas d’accord, je ne vois pas en quoi cette candidature est "écrasante" pour les autres ? Sa principale force est d’avoir fait montre de motivation et d’à propos. Ce n’est pas si difficile que de préparer un entretien non ?

  3. par Stéphanie Will

    Excusez-moi Claire, j’avais manqué cette réponse.
    Loin de moi l’idée de promouvoir l’arrivée à l’entretien les mains dans les poches, mais ayant vécu la recherche d’emploi en communication dans le salariat (j’ai adoré votre récent billet sur les futurs diplômés…), je sais que le doute vient régulièrement nous tarauder, que le moral est en dent de scie.
    Si j’avais lu ce billet "à l’époque", je me serais dit qu’il n’y avait décidément que l’élite du type "Bienvenue à Gattaca" qui accédait aux entretiens, et recevait des commentaires positifs sur leur prestation en rendez-vous.

    Aujourd’hui j’ai plus de recul, puisqu’en indépendante, je comprends que j’étais sur un marché sur-saturé, où la polyvalence sans étiquette (sans haut diplôme ni stage prestigieux) et hors case, est très difficile à vendre (le syndrôme "Kamel", sur ce site ;-), et que pour exercer pleinement son métier, celui qui nous passionne, il faut savoir opérer une révolution "time-to-market". Cela ne passe pas forcément par les schémas qu’ont nous a appris, ou dans lesquels on baigne depuis toujours.

    Alors pour revenir à cet excellent candidat, je souhaitais juste soulever l’idée que quand "ça ne marche pas" pour soi, ce modèle, présenté comme cela, ne semble pas atteignable.
    Et pourtant je sais que vous êtes dans le camp de l’affirmation de soi, et de son vrai potentiel !

  4. par Claire Romanet

    Merci pour votre retour Stéphanie. Concernant le fait que ça puisse "ne pas marcher" même si le candidat a excellemment préparé son entretien, il faut simplement considérer que d’autres que lui ont d’autres forces et atouts, et aussi que c’est la loi de l’offre et la demande. Le choix final en recrutement doit être la synthèse des besoins définissant le poste à pourvoir et la personnalité et les savoirs du recruté (notez que je mets la personnalité en premier ;-)), c’est donc différent pour chaque poste, pour chaque personne. Et c’est tant mieux. Ainsi, chacun a sa chance à un moment donné… à condition de s’en donner les moyens, c’est vrai !

  5. par Virginie

    Bonsoir,

    Toujous très contente de lire des messages encourageants de la part de recruteurs professionnels, je me pose cependant une question, à la lecture de ce message ci.
    Admettons que les autres candidats présentés soient tout aussi performants lors de leur entretien, qu’est ce qui fera alors réellement la différence ?
    Si je pose cette question, c’est précisément parce qu’en tant que candidate, je collectionne des montées sur le podium, mais jamais sur la bonne marche ! A chaque fois, quand j’essaie de comprendre, tous mes interlocuteurs me répondent, vous avez toutes les qualités requises et ça s’est joué à un cheveux près, un tout petit zeste de quelque chose a fait la différence, mais franchement, on ne sait pas vous dire quoi exactement.
    Ca ne m’avance pas bien cette réponse. J’aimerais bien corriger ce petit zeste qui fait la différence, encore faudrait-il que je sache de quel cheveux près on parle exactement !
    Ca me fait l’effet d’un coup de poker, seulement je finis sérieusement par me dire que je ne suis pas professionnelle à ce jeu ou alors que je n’ai pas de chance. Ce n’est pas très rationnel comme réflexion et après les tonnes de tests et d’entretiens en tout genre que je passe, je me dis qu’à l’arrivée, avec tous les bons résultats que j’obtiens, c’est quand même étrange que ça ne paye pas.
    Alors, le recrutement, n’est ce qu’une question de chance finalement ?
    Faut-il aussi, avant de postuler et se rendre à un entretien, consulter les astres et se présenter que s’ils sont favorables, pour éviter des frais de déplacements intempestifs et ménager son énergie et son moral ?
    A quand le recrutement basé sur des critères plus objectifs, tels que des mises en situations concrètes pour s’assurer des compétences ?
    Au fait, le candidat en question, a-t-il été choisi ?
    Je lui souhaite et bon courage à tous.

  6. par entretien d'embauche

    Voilà en effet un exemple d’entretien d’embauche réussi. Cependant, les critères de sélection des recruteurs ne sont pas toujours les mêmes. Il faut donc chercher à réussir son entretien d’embauche et savoir se montrer satisfait de sa prestation.

    Si vous n’êtes pas le candidat retenu alors dites-vous qu’il est possible que le recruteur cherche quelque chose que vous ne pouvez pas lui offrir (exemple 10 ans d’expérience dans le domaine alors que vous en n’avez que 5).

    Alexis
    http://www.reussir-entretien-emb...

  7. par pronostic coupe du m

    Bonjour et merci pour les information bonne continuation

  8. par I like PM

    <strong>A voir : La Méthode…</strong>

    Trackback : article traitant du même sujet sur notre blog…

  9. par anthony

    Moi, pour faire le plus simplement possible et pour réussir un entretien, je dirai, (faîtes comme la pub McDO) venez comme vous êtes. Pas besoin de se monter un rôle sur mesure pour réussir un entretien. un entretien n'est pas piège à imbéciles, il est là pour montrer ses qualités et se faire connaître auprès du recruteur. On a une chance sur deux de réussir à chaque fois. Soit ça passe, soit ça casse. si ça casse, on (essai) rebondit et on repart.

  10. par ilhaàm

    :)
    :D=D
    mrc c bien

  11. par ilhaàm

    mrc c bien :):D=D

  12. par jozef

    comment je peut rependu a cette question.combien vous voulez comme salaire?

12

Commentaires

*
*

Twitter

44% des comptes #Twitter n'ont jamais envoyé de tweet ! Et vous, vous êtes passif ou actif sur le réseau ? http://t.co/4IOGo2PQYn

Product marketing manager international pour Smart&co, une offre d'emploi cadeau ! #emploi http://t.co/25HJpK421u

Carambar chamboule les codes avec un "documentaire publicitaire" en temps réel http://t.co/bZpxVbBC9c http://t.co/L7RwWmcKP6

Le boulot le plus dur du monde ? Version @budlight https://t.co/pms4ny15a6 http://t.co/QOm2a9GVrN

Apparence physique : un frein à l'embauche ? #emploi http://t.co/Ovdt0QWaAJ http://t.co/JgDYWIoY8S

RT @LikeABirdAgency: Les entreprises françaises à la traîne sur les médias sociaux selon l'Insee via @01Business_fr http://t.co/vGJ8Y0eOkJ

RT @yupeek: Pôle Emploi, premier soutien financier à la création d’entreprise en France? http://t.co/zLUlSGDpiA

Une offre d'emploi ciblée très créative ! http://t.co/q8bzzni1Xc http://t.co/e2kxj4Et7z

RT @RobDeJervis: @sammymaine Hi Sammy, I made my CV into a box of chocolates(which I make) to huge success, any chance of an article? http:…

Digital ou numérique ? Mise au point des Académiciens #digital #academiefrancaise http://t.co/Ww22h32o25 http://t.co/ykjV5D9Hvw

Tout schuss sur cette offre de directeur de clientèle pour une agence de communication outdoor ! #emploi http://t.co/9bQNiMoYSu

RT @MonsterFrance: 48% des #salariés français ont déjà changé de #job à cause d'un environnement #stressant. Découvrez notre #étude : http:…

Ces "pears" de chaussettes, c'est le pied ! http://t.co/OeIEdx5sWn #design #chaussettes http://t.co/wnydHoPetQ

RT @ClemenceBJ: E-réputation #SoyezSurLeNet - #test vous assumez ce que vous postez ? http://t.co/kSp0MjZjPi via @franceinfo http://t.co/Y

RT @alicewrona: Une tape sur les doigts sur l'utilisation du mot "digital" pour numérique ! Mise au point des Immortels http://t.co/KinT9RH

RT @laetitiatiss: Je suis Français, je suis cadre, et je travaille dans l'entreprise idéale Je suis chez... | Elaee http://t.co/iwolSvKhfa

RT @alaurele: #RH @Elaee: Chez Amazon, prends l'oseille et tire-toi ! http://t.co/zeNdX9yWv1 http://t.co/ZrscKUlyJf

Là vous êtes sur Twitter à titre pro ou perso ? L'utilisation du web au travail : http://t.co/hhCrAMEAWi http://t.co/WBmFot2j6c

CV : résumé écrit de toutes les réalisations pro qu'une personne prétend avoir accomplies http://t.co/5KzJ2qmaT6 http://t.co/OLcTNtMpbC

RT @cyceron: 55% des lecteurs passent moins de 15 secondes sur une page web (et autres stats choc) http://t.co/1pqL8JmOhU http://t.co/3dKg