Le Magazine

Est-ce que vous avez des questions ?

En toute fin d’entretien, vous avez sûrement entendu cette question de la part d’un recruteur… Et là, la page blanche, ou le trou noir, comme vous préférez… Concrètement, qu’est-ce que le recruteur attend de vous à ce moment-là ?

On ne va pas vous donner de réponse toute faite, mais simplement des clefs pour comprendre où le recruteur, ce drôle d’animal, veut en venir…

Tout d’abord, prenez conscience qu’à cet instant de l’entretien, le recruteur change la donne et vous laisse les manettes : c’est vous qui pilotez l’entretien ! Il s’agit donc d’une belle opportunité à ne pas manquer !

A ce moment, vous pouvez être tenté de demander des précisions sur le salaire, les avantages, les vacances… Même si ce sont des questions légitimes, patientez un peu, le recruteur peut avoir l’impression que tout ce qu’il vous a dit sur l’entreprise auparavant n’a pas de véritable importance et que seule la question financière prime.

Bien entendu les questions peuvent venir naturellement lorsque vous n’avez pas compris un détail, une partie de la mission, le fonctionnement hiérarchique de l’entreprise, l’organisation d’un service, la stratégie de l’entreprise, etc. Là, c’est facile.

Mais si tout était très clair, si vous avez tout compris alors, que faire ??

question2Si vous vous êtes renseigné avant… Ou plutôt PUISQUE vous vous êtes renseigné avant (oui, c’est un pré-requis obligatoire pour un recruteur !), vous avez peut-être vu dans les actualités de l’entreprise le lancement d’un produit, la participation à un événement… N’hésitez pas à rebondir sur l’actualité, cela montrera que vous vous êtes intéressé à l’entreprise et que vous vous projetez déjà !

Si on vous a dépeint le job idéal, vous pouvez par exemple demander quels sont les points les plus problématiques auxquels vous allez devoir faire face une fois présent dans l’entreprise, les challenges à relever, vos missions les plus importantes pour les 3 ou 6 prochains mois ! Le risque est bien entendu qu’on vous demande si vous avez des solutions. Soyez préparé à répondre…

N’hésitez pas à demander un retour sur votre candidature : ce que le recruteur pense de votre dossier, ce qui le ferait hésiter à vous embaucher, comment vous pouvez faire la différence, le profil de la personne idéale qu’il recherche…

Vous pouvez aussi demander les perspectives d’évolution, de formation, si les lignes du poste peuvent bouger… Mais là attention, n’en faites pas des tonnes, on peut avoir l’impression que vous cherchez déjà à changer le poste que vous n’avez pas encore décroché…

Certaines interrogations, qui impliquent trop le recruteur et peuvent le déstabiliser sont à prendre avec des pincettes ! Ainsi avant de demander ce que le recruteur pense lui-même de l’entreprise, rappelez-vous que ce n’est pas lui qui passe un entretien !

Si vraiment vous n’avez pas d’inspiration, vous pouvez simplement demander des détails logistiques sur la suite des opérations : comment va se présenter la suite du recrutement, est-ce que le recruteur voit plusieurs candidats, sous combien de jours/semaines vous aurez une réponse, etc. Cela tombe peut-être sous le sens pour certains d’entre vous mais c’est toujours bon à rappeler !

Sources : Mashable, US News, About.com, The Guardian.
Copyright : Futurama, Samson.

2 commentaires sur “Est-ce que vous avez des questions ?”

Beatrice dit :

Personnellement, c’est une partie de l’entretien que j’apprécie… Parce que curieuse d’abord et ensuite parce que je me suis rendu compte qu’ils appréciaient qu’on leur pose des questions… Des précisions sur leur société, reformuler les attentes, montrer sa motivation, s’intéresser à eux… Souvent, on en sait plus grâce à ce moment, ça permet de finir l’entretien en étant plus pertinent, puisque l’on sait mieux ce qu’ils attendent.
Si pour nous, c’est une épreuve, pour les recruteurs s’en est une aussi, discuter un moment relâche les tensions…

[…] Est-ce que vous avez des questions ? […]

Laisser un commentaire

Les fiches métiers

Fiches Métiers

Je dépose mon CV

Déposer

Toute peine mérite salaire

Rémunération, salaire, paie… autant de gros mots qui sont tabous en France, même dans les métiers de la création, de la communication, du marketing et du digital.

Votre salaire en 3 étapes