Elaee
Chasseurs de têtes création, communication, digital et marketing

Fiche
métier : chargé de communication

Véritable couteau-suisse, le (ou la) Chargé(e) de communication est le porte-parole d’une entreprise et sait un peu tout faire !

Fichemétier : chargé de communication

Le contexte

Il doit diffuser une image positive de l’entreprise pour laquelle il travaille, de ses activités et de ses projets. Il est le chef d’orchestre qui applique et coordonne la politique de communication.
Il conçoit (parfois) et met en œuvre (tout le temps) les actions auprès des différents publics ciblés par l’entreprise.
Son champ d’action est large : il peut toucher la communication interne (vers les salariés) la communication commerciale, la communication institutionnelle (communication autour de l’image de l’entreprise), la communication événementielle, le digital, etc.
Attention, selon la taille, le budget communication et la stratégie de la structure dans laquelle il évolue, il peut assurer tout ou partie des missions ci-dessous.

 

Les missions

Le Chargé de communication, dans les petites structures, intervient généralement de façon transversale sur tous les métiers (édition, événementiel, communication de crise, relations publiques, relations presse, multimédia) … Dans les entreprises plus grandes, il fait partie d’une équipe et a plutôt la charge d’un seul axe de communication bien précis.
Sous la tutelle de sa direction qui définit la stratégie de communication, il conçoit, rédige puis diffuse les différents supports de communication (brochures, affiches, guides, journal interne, annonces presse, newsletters…).
Souvent, le chargé de communication doit maîtriser les logiciels graphiques comme un infographiste… Il doit posséder une bonne pratique de la Suite Adobe, pour la mise en page et la gestion de l’image de façon générale (retouche photo, mise en page, gestion d’une photothèque).
Il suit les budgets, négocie avec les prestataires (imprimeurs, routeurs, prestataires informatique, etc.) et, en bon connaisseur de la chaîne graphique, il suit la fabrication de ces outils.
Plume aguerrie, il sait s’adresser à tous les publics et il rédige ainsi les brèves, les communiqués, les dossiers de presse, pourquoi pas les discours ! Il assure le suivi des relations avec les journalistes ou les partenaires.
Sur la partie événementielle, il est chargé de l’organisation des manifestations de A à Z (conception, invitations, logistique, accueil, etc.).
Il gère aussi la communication web et assure la rédaction des contenus et la mise à jour de tous les sites web (site de e-commerce, blogs, intranet, etc.). Il a la responsabilité des réseaux sociaux sur lesquels son entreprise est présente (Facebook, Twitter, réseaux professionnels, etc.) et assure une veille technologique.

 

Qualités et compétences

Le chargé de communication, sans être un expert dans chaque domaine, doit être bon un peu partout… Homme (ou femme !) orchestre, il est tour à tour stratège, créatif, rédacteur, producteur, fabricant…
Polyvalence donc, mais aussi sens de l’écoute et goût des relations humaines (grincheux et ermites s’abstenir !!) sont requis. Créativité, curiosité d’esprit, organisation, souplesse, pragmatisme. Disponibilité, réactivité et… diplomatie ! Le chargé de communication doit tout savoir faire… Et bien !
Le chargé de communication devra se tenir à jour des évolutions de son métier pour être toujours à la page.
Dans le contexte de mondialisation des échanges, le chargé de communication est à l’aise avec les langues étrangères et maîtrise généralement l’anglais.

 

Entreprise et hiérarchie

On trouve aujourd’hui les Chargés de communication dans les structures privées (PME/PMI, grands groupes) où il intervient sur des problématiques BtoB (Business to Business, c’est-à-dire visant un public d’entreprises) ou BtoC (Business to Consumer, c’est-à-dire visant un public de particuliers) comme dans les structures publiques (institutions, associations…).
Au sein de petites structures, le Chargé de communication est souvent seul à la tête de son service. Dans les entités plus importantes, il travaille en équipe en dépendant d’une Direction de la Communication, de la Direction Générale ou d’un service marketing.
Au bout de quelques années, il peut obtenir un poste de Responsable de communication pour encadrer 3 à 4 personnes et plus tard, postuler pour une fonction de Directeur de la communication (avec une équipe de 8 à 10 personnes au moins, et un budget annuel en rapport).

 

Les contraintes

Le métier de Chargé de communication est aujourd’hui extrêmement répandu, les entreprises ayant bien compris la nécessité de se faire connaître. Mais ce métier fait rêver : il y a beaucoup d’appelés pour très peu d’élus et le niveau d’exigence est de plus en plus élevé. La différence se fera alors sur la polyvalence (généralement pour les petites structures, on demandera alors au chargé de communication de maîtriser les outils graphiques par exemple), le côté international, la spécialisation (digital, CRM, BtoB, dans un secteur particulier, etc.) ou le diplôme.

 

La formation

Devant le nombre croissant de concurrents, un Bac+2 est rarement suffisant. On demande au minimum une licence en information et communication, mais on privilégie surtout les niveaux Master universitaires avec une orientation en information et communication, ou les diplômes d’écoles supérieures (CELSA, Sup de Pub, Sciences Com, EFAP, IDRAC, ISCPA).
Le CELSA reste la formation la plus appréciée, mais la profession aime aussi beaucoup les cursus Ecoles de commerce ou Sciences Po. Une formation généraliste (management, commerce, vente) est également possible.
Quoi qu’il en soit, des formations professionnalisantes sont, dans ce domaine, le meilleur passeport pour l’emploi.

 

La rémunération

Le salaire est variable en fonction du profil du candidat, de l’entreprise et du secteur d’activité. On observe de très grandes disparités. Devant l’afflux de candidats pour chaque offre, il n’est plus rare pour une entreprise de proposer à un débutant de commencer au SMIC en province…
En moyenne, un débutant se situera sur une fourchette de 20 k€ à 24 k€ bruts annuels et pourra évoluer au bout de 3 ans sur une fourchette de 29 à 35 k€ bruts annuels.
Ensuite, le salaire évoluera en même temps que les responsabilités : responsable communication puis directeur de la communication (voir appli SalairesCom’ que vous pouvez télécharger gratuitement).

 

L’avis d’Elaee

La fonction de Chargé de com’ est très riche ! Elle est faite de rencontres et d’échanges. C’est un métier vivant, qui demande de la souplesse et ne laisse pas de place à la routine et à l’ennui. Il est parfois perçu, à tort, comme facile. Bien au contraire, il fait appel à de véritables expertises dans un grand nombre de domaines (les employeurs étant de plus en plus exigeants) et des qualités humaines essentielles.
Devant la difficulté, aujourd’hui, pour les jeunes diplômés de trouver un emploi dans cet univers concurrentiel, on ne saura que trop vous conseiller de vous spécialiser dans un domaine porteur ou, a minima, d’effectuer vos études en alternance en entreprise.
Dernière chose : chez Elaee, on ne recrute plus un pro de la com’ sans qu’il ait une bonne connaissance du digital. C’est devenu essentiel !

6 commentaires sur “Fiche
métier : chargé de communication”

je vous fais suivre mon CV !
Descriptif qui résume bien les compétences !!!!

Auriez-vous des exemples de formations professionalisantes qui ferait suite à un cursus Ecole de Commerce?

Merci, article intéressant!

Merci Claire pour cet article qui détaille bien les compétences demandées sur les offres. En revanche, qu’advient-il des seniors qui restent spécialisés « print » n’ayant pas eu l’opportunité d’acquérir les connaissances des nouvelles technologies pendant qu’elles étaient en poste ? Le Pôle-emploi et la région ne finançant aucune formation en « digital », il est extrêmement compliqué de se positionner sur les offres actuelles.
Comme vous le précisez, plus de recrutement sans connaissances du digital !
Quelles sont les solutions pour les candidats motivés et et ne demandant qu’à acquérir celles-ci ?

Bonjour! Un message en réponse à celui Sandra. J’ai fais une formation Web marketing l’année dernière sur Montpellier financée par la région qui m’a permis de trouver un poste dans le digital. Je ne sais pas où vous vous trouvez mais pensez à vous renseigner auprès de la région!

Pour se former sur le digital, il ne faut pas oublier que ce n’est pas obligatoirement un diplôme que les employeurs et recruteurs attendent. Ce qui est important c’est de montrer ce que vous savez faire ou connaissez.
Internet a cela de magique qu’il vous permet d’apprendre par vous-mêmes : tutorials, recherche par mot-clef, abonnement à des newsletters spécialisées sur les sujets, à des fils twitter, s’inscrire à des Mooc… Il y a toujours moyen, pour ceux qui ne peuvent se faire former par leur entreprise, d’apprendre et de montrer qu’on a une bonne pratique, ou une bonne théorie. On appréciera d’autant plus que vous ayez pris les choses en main pour vous former par vous-mêmes.
Un conseil : un fil twitter est un excellent moyen de débuter.

Merci à Sandra de poser cette question qui me taraude depuis un bon moment. Sortie de l’EFAP en 2005, le digital je l’apprends sur le tas mais ça ne fait pas de moi une experte. Force est de constater que les recrutements se font en majorité sur une triple expertise marketing/communication/digital. En plus de savoir tout faire comme le mouton à 5 pattes, il faut être désormais avoir 3 têtes… et de savoir faire cela vite au risque d’être en dehors du marché dans les prochains mois…

Laisser un commentaire

  • Les fiches métiers Descriptif de mission, environnement de travail, perspectives d'évolution, salaire, avis de recruteur... Tout ce qu'il faut connaître sur les métiers de la création, de la communication, du marketing et du digital.

    DÉCOUVRIR LES FICHES MÉTIERS
  • Je dépose mon CV Pour me voir proposer des offres d'emploi qui correspondent à ce que j'ai envie de faire. Déposer

  • Je propose une offre Pour informer et échanger avec mes futurs collaborateurs Déposer

Offres

Magazine

Fiche métiers

more_vert