Elaee
Chasseurs de têtes création, communication, digital et marketing

Au travail,
faites-vous partie des « intelligents » ?

Quelle question bête ! Bien sûr qu'on va dire oui. Ah. Mais est-ce qu'on connaît vraiment ce qui décrit l’intelligence en situation professionnelle ?

Au travail,faites-vous partie des « intelligents » ?

L’intelligence professionnelle, contexte

Dans le monde de l’entreprise, il existe une qualité fondamentale pour devenir un excellent salarié. Elle vous permet de valoriser vos compétences au sein de l’entreprise et de progresser rapidement dans la hiérarchie. Elle différencie le bon salarié sans qui l’entreprise ne ferait pas de bénéfices de celui sans qui cette dernière n’existerait même pas. Cette qualité a un nom : l’intelligence professionnelle.

Qu’est-ce que l’intelligence professionnelle ?

Pour comprendre cette notion, il convient de faire un focus sur la notion d’intelligence dans son sens le plus large.

L’intelligence correspond à la capacité d’identifier et d’exploiter l’ensemble des données mis à la disposition d’un individu pour régler un problème donné ou pour atteindre un but précis.
C’est une faculté à comprendre des enjeux, à saisir les opportunités, à repérer et interpréter les signaux faibles, et à capitaliser pour être dans une logique d’apprentissage.

L’exemple le plus édifiant de l’expression de l’intelligence concerne l’anecdote de Niels Bohr (Prix Nobel de physique en 1922 et père de la mécanique quantique).
Niels_BohrEn 1905, Ernest Rutherford est appelé à jouer le rôle de modérateur entre un professeur et son étudiant. Le premier estime que le second mérite un 0 pour son devoir tandis que ce dernier évalue sa note à 20. Le devoir en question consistait à mesurer la hauteur d’un immeuble à « l’aide » d’un baromètre.
La bonne réponse consistait à mesurer la différence de la pression atmosphérique entre le bas et le sommet de l’immeuble pour trouver par la suite à l’aide d’une formule la longueur de ce dernier. L’étudiant Niels Bohr donne cependant une autre réponse. Il décide d’accrocher le baromètre à une corde et de le laisser pendre depuis le sommet de l’immeuble jusqu’au niveau de la rue pour trouver la hauteur de ce dernier. Bien entendu, sa méthode fonctionne et elle aboutit au même résultat que celle préconisée par le professeur.
Ernest Rutherford demande alors à Niels Bohr de refaire le devoir. Cette fois, Niels décide de laisser le baromètre tomber dans le vide depuis le sommet de l’immeuble pour trouver sa hauteur en utilisant la formule de la chute des corps. À nouveau, la méthode de calcul aboutit au même résultat, mais elle ne correspond toujours pas à celle recherchée par le professeur.
Lorsque ce dernier et Ernest Rutherford demandent à Niels s’il connaissait la « véritable » réponse, il la leur donne en leur disant qu’il la connaissait depuis le début.
Dans cet exemple, vous pouvez voir que l’intelligence ne consiste pas à appliquer « bêtement » une formule, mais à exploiter l’ensemble des informations à votre disposition.

shutterstock_263394833Pourquoi l’intelligence professionnelle compte en entreprise ?

Si les patrons privilégient les « agents intelligents » dans la gestion de leur entreprise, cela s’explique par le potentiel que leur offre cette intelligence. Avec une vision plus large de son environnement et des problèmes à résoudre, la personne intelligente peut prendre en compte différents facteurs qui peuvent, soit nuire à son but, soit faciliter son chemin vers ce dernier. Concrètement, il s’agit de penser « out of the box », une qualité très demandée dans les métiers de la création et de la communication. Cela consiste à prendre en compte l’impact non seulement de ses actes, mais aussi celles des autres salariés dans la recherche d’un but précis. L’objectif étant de mettre au point une stratégie commune pour coordonner ces différentes actions et ces différentes personnes, ou adapter ses actions à celles de ces dernières.

Bref, si vous voulez devenir un élément précieux au sein de votre entreprise, avancer rapidement dans la hiérarchie et vous faire plaisir dans votre job, pensez à développer votre intelligence professionnelle en exploitant l’ensemble des ressources à votre disposition. Comme l’intelligence classique, l’intelligence professionnelle s’entretient et se développe en tentant de l’atteindre.
En d’autres termes, c’est en essayant de devenir intelligent que vous le serez.

Copyright : Shutterstock « human head »

 

 

2 commentaires sur “Au travail,
faites-vous partie des « intelligents » ?”

Bel exemple que celui de la belle (et rebelle) gueule de Niels Bohr. C’est certes une forme d’intelligence (supérieure en ce qui le concerne) mais aussi un état d’esprit, celui de se remettre en cause. Encore et toujours. Merci Elaee pour ce bel article.

L’IP est également (AMHA) la faculté à savoir écouter, à générer le collaboratif, à respecter les décisions prises ensemble et se faire fort de les relayer au plus large.

Laisser un commentaire

  • Les fiches métiers Descriptif de mission, environnement de travail, perspectives d'évolution, salaire, avis de recruteur... Tout ce qu'il faut connaître sur les métiers de la création, de la communication, du marketing et du digital.

    DÉCOUVRIR LES FICHES MÉTIERS
  • Je dépose mon CV Pour me voir proposer des offres d'emploi qui correspondent à ce que j'ai envie de faire. Déposer

  • Je propose une offre Pour informer et échanger avec mes futurs collaborateurs Déposer

Offres

Magazine

Fiche métiers

more_vert