Logo

Magazine de l’emploi dans la création, la communication, le marketing et le digital Cabinet de recrutement Elaee, qui sommes-nous ?

Rechercher

Le magazine de l’emploi dans la communication,
le marketing et le digital

Que veut dire le mot Elaee ? Une question que vous nous posez souvent. Explication… philosophique 😉 mais pas que.

Du naming fait maison : Elaee fait d’abord référence à deux symboles issus de la philosophie grecque, ayant trait à la connaissance de soi. Mais vous allez voir qu’il y a une multitude de petites références aussi.

Le mythe d’Enée

L’un des héros de la guerre de Troie, chanté par Homère et personnage central de « L’Enéide » de Virgile. Enée est le fondateur mythique d’un royaume à l’origine de Rome. Par son parcours et notamment sa descente aux enfers, il est le symbole de l’échange initiatique entre le passé et l’avenir. Et fait aussi référence à celui qui atteint la victoire, une fois qu’il s’est trouvé lui-même.

Elée

Pour Zénon d’Elée, inventeur de la dialectique, ancêtre de Lavoisier (le célèbre auteur du « rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme », fut un des premiers à remettre en cause la mythologie et les croyances partant du principe qu’il y a plusieurs mondes et que « le vide n’existe pas ». Précepte fondateur du « Rien ne naît de rien et rien ne retourne à rien ».

Et un peu de féminin dans tout ça

Enfin, le nom d’Elaee a été choisi pour sa consonance féminine, utilisé comme un prénom (d’ailleurs, on a connu la naissance d’une petite Elea dans la foulée, et quelques créations de noms d’entreprises très proches aussi tout de suite après.

Le référencement

Pour les pros du digital que nous sommes, il était important que le nom de l’entreprise n’ait, au moment de sa création, pas d’équivalent ni de concurrent sur internet. Pas d’homonymie, c’est parfait pour le SEO.

Barjavel

Le nom d’Elaee fait aussi un petit clin d’oeil à La Nuit des temps de René Barjavel, livre dans lequel l’héroïne se nomme Eléa… ça laisse des traces les lectures adolescentes non ?

Le concept

Nous aimons bien l’idée que du vide naît le plein, que nous sommes, chacun de nous, en construction perpétuelle et nous osons croire que mon métier sert de fil conducteur, d’un point de vue professionnel s’entend, pour permettre à chacun de mieux se connaître et d’être plus en harmonie avec son quotidien.

Le tiret

Ce « fil conducteur » est d’ailleurs retranscrit visuellement dans le logo (création graphique maison aussi, mais bon… la boss était graphiste dans une autre vie) avec le petit tiret rose qui relie les 3 premières lettres du nom (autrement dit le passé, à gauche) avec les 2 dernières (le futur, à droite). Passage du job d’avant au prochain, le petit tiret étant le travail sur soi qui a permis de trouver le poste qui convient.

 

PS : et sinon, pour info, vous savez d’où vient l’expression « un nom à coucher dehors » ?

Elle proviendrait du Moyen-âge, où, pour demander un gîte ou pour qu’un hôte vous héberge, il valait mieux annoncer un nom «de chez nous» bien chrétien pour ne pas dormir dehors.

2 commentaires
  1. par Xavier Proudhon

    Gros boulot et très bon exemple d’un travail professionnel de naming, bravo. Et merci de nous raconter par le menu les différents choix qui ont créé ce nom. Le bonjour à toute l’équipe.

  2. par Walid

    Logique et pédagogue comme article , le raisonnement est très pragmatique et stratégiquement bien orienté , ça nous explique vraiment comment bien choisir le nom d’une enseigne ou marque pour mieux atteindre sa cible et éviter le maximum possible la concurrence via le nom choisi

*
*

Twitter

Robots recruteurs : comment ils vous chassenthttps://t.co/qjoleVopfm https://t.co/pDJR6fAj8a

Tu es viré ? Tu gagnes un burger !https://t.co/UmhwaOl6i7 https://t.co/mgWqw4uPsp

La différence entre la génération Y et la génération Zhttps://t.co/cu9GEZO6dI https://t.co/O7MKHZaFZH

Des images, des tattoos, des CV....rien que du beau rien que pour voushttps://t.co/4zyJtlG8gt https://t.co/djYWi4HWqQ

La technologie et la pub sont elles les deux mamelles de la génération inactivehttps://t.co/UPsxA3eD6i https://t.co/WgGqkMLYX0

RT @Iletaitunepub: Les stickers débarquent sur Instagram Stories https://t.co/F8xdEnyNgq https://t.co/AISmcNVu8q

Votre mobile peut vous rendre maladehttps://t.co/SyQq9agizY https://t.co/0vxecJEMj1

Quand nos clients parlent de noushttps://t.co/Oksqw6J0O8 https://t.co/VW7SWM6IGy

Les tendances de l'emploi dans les métiers de la communicationhttps://t.co/dAhms5P9hh https://t.co/W2KlKRJB6w

Formation professionnelle : et si on détournait les mentalitéshttps://t.co/KS72rFCHio https://t.co/YmEpXBT4xc

Offre #emploi : https://t.co/qN6yzjOVSl

Offre #emploi : https://t.co/qXqJB16AO2

Offre #emploi : https://t.co/LvoEO1V0o6

https://t.co/ONxmo1ZmW6

RT @Siecledigital: Les distributeurs vont-ils se faire amazoner ou uberiser ? #distribution https://t.co/aDcrVi4QMO https://t.co/37dbOyID0k

Marketing : ce qui va changer en 2018https://t.co/omKnEWfmSs https://t.co/IwLGoCe3KK

L'ergonomie : un jeu humain et stratégiquehttps://t.co/GlAwILXBSX https://t.co/7iLh2wW1CH

De remarquables (et baroques) créations de papier https://t.co/9i55LaI68m https://t.co/kpmLEx42kA

Uber ouvre ses données sur les temps de déplacement en région parisienne https://t.co/T2RdcRq63I https://t.co/pBDo47pq35

Candidature et #reseauxsociaux, les conseils pratiques de recruteurs spécialisés https://t.co/cDuKCIH2pf #emploi #cv https://t.co/pHKoYl8PX2

Recevez directement les offres d’emploi par mail Cliquez ici