Elaee
Chasseurs de têtes création, communication, digital et marketing

Pourquoi
les cabinets de recrutement n’ont pas de jobs pour les jeunes diplômés ?

Utile ou pas utile d'envoyer son CV à un cabinet de recrutement
quand on débute dans la vie active ?

Pourquoiles cabinets de recrutement n’ont pas de jobs pour  les jeunes diplômés ?

Jeune dip kesako ?

Soyons clairs tout d’abord sur la définition d’un jeune diplômé : pour certains on parle du diplômé qui recherche son premier job. Ah ok, mais c’est quoi un premier job quand on a déjà acquis de l’expérience en stage de longue durée ou en alternance ? Ou bien quand on est en reconversion après des années passées sur un autre métier ?
Pour d’autres, un jeune diplômé se caractérise par un nombre d’années d’expérience inférieur à 3 ans. Vaste sujet qui mérite réflexion suite à la question du « comment compter les années d’alternance ou de stage » …

Cabinet de recrutement kesako ?

Un cabinet conseil en recrutement vit grâce aux honoraires qu’il facture par rapport à une recherche de candidats, une sélection, des qualifications, une présentation de short-listés (candidats finalistes) ainsi qu’un engagement ferme de tout reprendre à zéro gratuitement si jamais la période d’essai du candidat choisi n’est pas concluante, que ce soit l’employeur qui arrête ou le candidat qui s’enfuit à toutes jambes.
Un métier mal connu qu’on vous décrivait ici : A quoi sert un cabinet de recrutement ?
définition cabinet de recrutementLe conseil en recrutement ou en chasse de têtes adresse un marché en croissance : en France, un tiers des entreprises a du mal à recruter et un tiers n’a pas de stratégie RH.

Pour le dirigeant qui décide de confier l’arrivée de son futur collaborateur à un prestataire externe, c’est donc un coût, un réel investissement.
Les mentalités ont évolué ces dernières années et aujourd’hui l’entreprise est plus mature pour considérer le conseil en recrutement comme une charge du même type que les autres conseils qu’elle rémunère tels que l’expert comptable ou l’avocat.
Le plus souvent, le décideur est parfaitement convaincu du bien-fondé de la démarche, des techniques mises en place et du gain de temps que cela représente pour lui. Bien sûr, il y en a toujours qui pensent qu’il « suffit d’appuyer sur un bouton pour trouver le bon candidat sur internet » ou que « personne n’est mieux placé que moi pour recruter ». Mettons ceux-là de côté, c’est un autre débat.

Une histoire d’argent ?

Aujourd’hui, les décideurs externaliseraient volontiers tous les recrutements : ils ont d’autres chats à fouetter, en l’occurrence un business à gérer. Mais ils ont bien compris aussi qu’un budget doit être défini : en sus du salaire + les charges prévu pour l’arrivée d’un nouveau salarié, il faut financer aussi la prestation du cabinet.
Du coup, les budgets alloués aux prestataires externes de recrutement sont concentrés soit sur les profils expérimentés, soit sur les profils rares. En tout cas pour les postes qui sont les plus difficiles à pourvoir.

Les jeunes diplômés étant nombreux sur le marché du travail, l’entreprise a moins besoin d’experts externes pour recruter des profils de débutants. D’abord parce qu’elle a plus de choix et ensuite, parce qu’elle pense que c’est plus facile.
Ce qui n’est pas forcément vrai bien sûr, puisqu’il faut choisir en fonction de peu d’années d’expérience, et sur un « potentiel », donc de l’humain… et c’est là tout se complique.

Alors est-ce utile d’envoyer son CV à un cabinet de recrutement lorsque l’on sort de l’école ?

Même s’il y a peu de chances qu’un cabinet puisse vous proposer un job demain, il est toujours utile de se faire connaître, surtout lorsque le cabinet est spécialisé dans votre métier (comme Elaee par exemple pour les métiers de la communication, du marketing et du digital). Il sera peut-être en mesure de vous recontacter un peu plus tard si vous l’autorisez à garder votre dossier au sein de sa base de données.
Le plus efficace est de contacter le cabinet via l’outil qu’il a mis en place permettant votre inscription (semi)-automatique. Chez Elaee par exemple il s’agit du formulaire de dépôt de dossier que vous trouverez en bas de la homepage.

 

2 commentaires sur “Pourquoi
les cabinets de recrutement n’ont pas de jobs pour les jeunes diplômés ?”

Laisser un commentaire

  • Les fiches métiers Descriptif de mission, environnement de travail, perspectives d'évolution, salaire, avis de recruteur... Tout ce qu'il faut connaître sur les métiers de la création, de la communication, du marketing et du digital.

    DÉCOUVRIR LES FICHES MÉTIERS
  • Je dépose mon CV Pour me voir proposer des offres d'emploi qui correspondent à ce que j'ai envie de faire. Déposer

  • Je propose une offre Pour informer et échanger avec mes futurs collaborateurs Déposer

Offres

Magazine

Fiche métiers

more_vert