Elaee
Chasseurs de têtes création, communication, digital et marketing

Etre
dans le flow, un état de grâce

Un drôle d'état qu'on aimerait connaître plus souvent. Mais de quoi on parle ?

Etredans le flow, un état de grâce

Hier soir, vous êtes rentré.e chez vous en retard mais avec le sourire. La raison ? Vous avez bouclé tout ce que vous aviez à faire sur votre to do list et surtout vous avez enfin réussi à terminer ce dossier récalcitrant qui vous stresse depuis des semaines, grâce à une idée de génie, arrivée à point nommée. Un sentiment de travail bien fait et de plénitude vous a envahi.e, vous étiez satisfait.e et content.e. Voilà, et bien ça, c’est un état de FLOW.

Cela ne vous dit rien ? Qu’à cela ne tienne, on vous explique.

La pleine maîtrise, c’est le Flow

Le Flow, en psychologie, décrit un état mental atteint par une personne lorsqu’elle est complètement plongée dans une activité et qu’elle se trouve dans un état maximal de concentration, de plein engagement, de motivation et de satisfaction dans son accomplissement. La théorie du Flow développée par Mihály Csíkszentmihályi est particulièrement utilisée dans le sport, la musique, l’éducation ou le travail. Selon ce psychologue, le Flow est un état centré sur la motivation, une expérience forte qui met les émotions au service de la performance et de l’apprentissage. Ces dernières étant en coordination optimale avec la tâche que vous êtes en train d’accomplir. Cet état de grâce, cette expérience de plénitude, ce sentiment de joie spontané et fulgurant, voire d’extase, c’est ça le Flow.

Bonheur au travail

En fait, plus une activité, professionnelle ou personnelle, fait appel à vos talents et plus vous prendrez plaisir à exercer cette activité et à la réussir. C’est bien sûr directement lié à la mise en œuvre des compétences que vous avez acquises.
Quand vous estimez manquer de compétences pour réaliser une tâche, vous montrez de l’anxiété et le stress n’est pas loin.
Si c’est trop facile, vous tombez dans l’ennui, voire dans l’indifférence.

L’exemple du sport

Pour être en état psychologique optimal, il est important de se sentir compétent et il faut un juste niveau de défi en même temps. Michael Jordan, qui se motivait à grands coups d’idées de revanche par rapport à tel ou tel autre joueur, en sait quelque chose.
Un clin d’oeil comme exemple d’état de grâce ici, au lancer-franc, alors qu’il a déjà marqué 37 points dans ce match en 1991 :

Ou alors Mary Pierce, ici avec son magistral coup de raquette si personnel à Roland Garros en 2000 :

Le flow en psychologie

Csíkszentmihályi, avec J. Nakamura, a identifié (avec J. Nakamura) 6 composantes qui décrivent cette expérience optimale comme :
– une concentration profonde et focalisée sur le moment présent
– une perte de conscience de soi (et de ses préoccupations)
– une fusion corps-esprit ou action-conscience
– un sentiment de distorsion de temps (accélération ou ralentissement)
– un sentiment de contrôle de la situation
– un sentiment de gratification, d’enrichissement ou le plaisir de faire est même plus intense que le plaisir éventuel d’arriver au but ou de réussir.

Ça vous rappelle un moment précis ?

Laisser un commentaire

  • Les fiches métiers Descriptif de mission, environnement de travail, perspectives d'évolution, salaire, avis de recruteur... Tout ce qu'il faut connaître sur les métiers de la création, de la communication, du marketing et du digital.

    DÉCOUVRIR LES FICHES MÉTIERS
  • Je dépose mon CV Pour me voir proposer des offres d'emploi qui correspondent à ce que j'ai envie de faire. Déposer

  • Je propose une offre Pour informer et échanger avec mes futurs collaborateurs Déposer

Offres

Magazine

Fiche métiers

more_vert