Le Magazine

Les soft skills, ces savoir-être qui font la différence

La prise en compte des soft skills fait son chemin dans la tête des recruteurs, de plus en plus, enfin. Définition. Explication.
soft skills préparer avec elaee

Le savoir-faire, oui, mais le savoir-être en entreprise ?

Les soft skills, ces compétences « humaines » par opposition aux « hard skills », qui sont des compétences plus techniques, peuvent aujourd’hui faire la différence dans un processus de recrutement. Rappelez-vous : pour 78 % des recruteurs, la personnalité du candidat est un critère déterminant dans un processus de recrutement.
Ces traits de personnalité, qu’on ne vous a pas enseignés à l’école, que vous n’avez pas acquis au fil de votre expérience en entreprise, vous définissent à part entière. Ils ont, tout autant que vos compétences techniques, une incidence sur la tenue de votre mission en entreprise.
Si vous les mettez en avant, le / la recruteur.se pourra mieux vous projeter sur le poste, être rassuré.e quant à votre adhésion à la culture d’entreprise, votre intégration dans l’équipe, etc.
Alors, comment les mettre en avant ?

Identifiez-les

Demandez l’avis de vos collègues ou de vos supérieurs.
De votre côté, réfléchissez à votre journée et évaluez les traits de personnalité qui vous ont permis de réaliser vos tâches : sens de l’efficacité, esprit d’équipe, patience, sens de l’initiative, empathie, capacité à motiver les troupes, créativité, esprit de synthèse et d’analyse, persévérance, sens de l’organisation, bonne humeur, capacité à rebondir, bon relationnel, sens de la négociation, prudence, adaptabilité…
Attention, il y a ce qu’on aimerait être et ce qu’on est réellement. Tachez d’être objectif.ve !

Ecrivez-les

Dans votre CV ou lettre de motivation, choisissez-en quelques-unes et inscrivez-les : de la même façon que vous présentez vos compétences techniques, pourquoi ne pas mettre en avant vos compétences plus personnelles ?

Parlez-en

Pendant l’entretien, notamment si on vous pose la question si basique mais encore entendue d’après nos candidats : « quels sont vos qualités et défauts », pensez bien à les présenter.
Bien entendu, sélectionnez vos « soft skills » qui collent le plus au poste auquel vous postulez : par exemple citer le perfectionnisme si on vous demande d’être efficace n’est pas forcément une bonne idée… Parlez alors plutôt de votre capacité rapide d’analyse…

Montrez-les

Vous vous dites ponctuel.le ? La moindre des choses est d’arriver à l’heure à votre entretien.
Vous êtes toujours de bonne humeur ? Alors souriez pendant face au / à la recruteur.se…
Du simple bon sens, oui, mais pendant l’entretien, le stress peut jouer des tours… N’oubliez pas que plus que des mots, les attitudes sont très importantes (les fameux « gestes qui tuent en entretien de recrutement ») et sont le meilleur vecteur de promotion de vos soft skills.

Cultivez-les !

On pourrait penser que les soft skills sont innés ! Même si vous avez des prédispositions à la patience, l’empathie ou tout autre savoir-être, sachez que vous pouvez les développer ! Par la pratique notamment, l’expérience…

 

Laisser un commentaire

Les fiches métiers

Fiches Métiers

Je dépose mon CV

Déposer

Toute peine mérite salaire

Rémunération, salaire, paie… autant de gros mots qui sont tabous en France, même dans les métiers de la création, de la communication, du marketing et du digital.

Votre salaire en 3 étapes