Elaee
Chasseurs de têtes création, communication, digital et marketing

Oxymore
mords-moi encore !

Tout autour de nous, on est envahi sans le savoir de cette figure de réthorique bien française qu’est l’oxymore. Qu’est-ce que c’est exactement ?

Oxymoremords-moi encore !

Voici la définition littérale : allier deux mots de sens contraire pour créer une expression paradoxale.
Oxymore vient du grec oxumôron, composé d’oxy (aigu, spirituel, effilé) et môros (épais, sot, mou). Le terme oxymore est donc un oxymore à lui tout seul…
Voilà ce que ça donne : un tragique sourire, un silence éloquent, une sublime horreur, la guerre propre, le porno-chic…

L’oxymore dans l’art

Beaucoup utilisés en littérature ou en poésie, certains oxymores sont maintenant tellement connus qu’ils ne nous titillent même plus l’oreille : « elle se hâte avec lenteur » (la tortue de Lafontaine), « l’orgueilleuse faiblesse» (de Racine), « les nains géants» (de Hugo décrivant les hommes), « cette obscure clarté qui tombe des étoiles » (Le Cid de Corneille), « un silence assourdissant » (Camus dans La Chute), « les splendeurs invisibles » (Arthur Rimbaud) ou « les fous normaux » de Desproges (l’humoriste était un fervent pratiquant).

L’oxymore dans la publicité

Dans la pub, évidemment, on est très friands de ces belles figures de style. Vous connaissez assurément :
« La douce violence d’un parfum d’homme » pour Drakkar Noir (précisons que l’oxymore, c’est la douce violence hein, ça ne veut pas dire que l’homme ne peut pas être parfumé ;-)).
« Le 4×4 urbain » (VW pour le Tiguan), après avoir eu « le 4×4 écolo » de Lexus.
« L’ami financier » (Caisse d’Epargne) ou « La rupture tranquille » (Nicolas Sarkozy) après « La force tranquille » de Mitterrand.

Ce qu’il est intéressant de noter, c’est qu’en sémantique, on s’accorde à dire que dans tous les oxymores, un des termes prend le pas sur l’autre.
Le « commerce équitable » pourrait en être un parfait exemple non ? Qui pourrait croire en effet que l’équité peut faire oublier la féroce concurrence économique liée au commerce mondial ?
Dans la même veine, on pourrait réfléchir au génie militaire, la cuisine anglaise (méchant celui-là, oui on sait), ou le développement durable…

Vous en voyez d’autres ?

3 commentaires sur “Oxymore
mords-moi encore !”

PI le président F Mitterrand : son nom prend 2 « r » 😉 et là ce n’est pas un oxymore mais une erreur d’orthographe sur un nom propre. Un (trop) « sérieux taquin » (emprunté à l’écrivaine Colette) non ?

Attention, il y a une faute d’orthographe dans le chapô : « on est envahi … ».

Ouh la la oh que oui. Merci pour les fautes vues. Corrections faites. Et non ce n’était pas une taquinerie, juste une erreur d’enregistrement qui n’avait pas pris les changements faits de l’étape de relecture… On aime que nos lecteurs soient férus d’orthographe et de lecture. Merci de vos commentaires et de nous suivre.

Laisser un commentaire

  • Les fiches métiers Descriptif de mission, environnement de travail, perspectives d'évolution, salaire, avis de recruteur... Tout ce qu'il faut connaître sur les métiers de la création, de la communication, du marketing et du digital.

    DÉCOUVRIR LES FICHES MÉTIERS
  • Je dépose mon CV Pour me voir proposer des offres d'emploi qui correspondent à ce que j'ai envie de faire. Déposer

  • Je propose une offre Pour informer et échanger avec mes futurs collaborateurs Déposer

Offres

Magazine

Fiche métiers

more_vert