Elaee
Chasseurs de têtes création, communication, digital et marketing

«Combien
d’années d’expérience ?» Avec ou sans alternance ? Avec ou sans stage ?

Les candidats comptent leurs années d'alternance ou de stage comme des années d'expérience. Les employeurs non. Comment fait-on ?

«Combiend’années d’expérience ?» Avec ou sans alternance ? Avec ou sans stage ?

L’objectif de la formation en alternance / stage

La pratique, pas que la théorie. L’objectif de l’alternance, des stages ou de l’apprentissage est d’acquérir une première expérience terrain, approche réelle du monde de l’entreprise, découverte de l’autonomie… Toutes choses qui sont la bienvenue et qui ont de la valeur aux yeux des recruteurs. Mais voient-ils la même chose que les candidats quand il s’agit de déclarer un nombre d’années d’expérience ?

La réponse est non.

L’avis des employeurs

D’un côté nous avons les décideurs qui déclarent que ce sont des années d’apprentissage où les candidats ont été formés. Certes, ces derniers ont pu produire ou travailler des dossiers de façon concrète mais ils n’auraient jamais pu le faire sans être accompagnés et drivés, ce qui représente de l’investissement (en temps et en hommes), donc un coût pour l’entreprise.
De plus, l’alternance, l’apprentissage ou les stages sont réalisés en même temps que des semaines en école, le calcul est donc difficile. Il ne s’agit pas ici de CDD ou de CDI à temps plein.
Du coup, on voit très souvent des employeurs estimer que les années d’alternance ou de stage comptent pour… zéro.

L’avis des jeunes diplômés

De l’autre côté, les jeunes diplômés ont bien compris que le marché attend de plus en plus des collaborateurs rapidement opérationnels sur les postes proposés ; qui connaissent donc le monde de l’entreprise et qui ont déjà acquis un minimum de savoir-faire. L’alternance et les stages sont des clefs d’entrées primordiales pour trouver un job ; cette vérité est acquise.
Les candidats ayant été intégrés dans des équipes pour travailler sur des projets concrets (parfois même avec beaucoup d’autonomie et très peu de moyens), pensent être dans des conditions de travail identiques à leurs collègues en CDD ou CDI. C’est d’ailleurs (heureusement) le cas pour certains d’entre eux (pendant que d’autres restent attachés à la machine à café).
Ils souhaitent donc comptabiliser leurs années d’alternance ou de stage comme des années d’expérience à… 100%.

L’avis d’Elaee

Bien sûr, aucune des deux parties n’a totalement raison. La vérité, pleine de sagesse, est entre les deux.
Les recruteurs Elaee que nous sommes expliquent chaque jour à nos clients autant qu’à nos candidats qu’il est logique de trouver un juste milieu et d’appliquer le jugement de Salomon. Exemple, 4 ans d’alternance et 1 an de stage peuvent être considérés comme 2 ans et demi d’expérience professionnelle consolidée. En général, tout le monde est d’accord avec cela.

Reste que le général n’a pas lieu d’être dans le domaine du recrutement qui s’appuie sur de l’humain et donc du one-to-one. Un jeune diplômé peut donc tout à fait préparer et affûter des arguments pour montrer avec bon sens que, en ce qui le concerne, la valorisation de ses temps d’alternance et de stage vaut plus que 50% du temps imparti.

Laisser un commentaire

  • Les fiches métiers Descriptif de mission, environnement de travail, perspectives d'évolution, salaire, avis de recruteur... Tout ce qu'il faut connaître sur les métiers de la création, de la communication, du marketing et du digital.

    DÉCOUVRIR LES FICHES MÉTIERS
  • Je dépose mon CV Pour me voir proposer des offres d'emploi qui correspondent à ce que j'ai envie de faire. Déposer

  • Je propose une offre Pour informer et échanger avec mes futurs collaborateurs Déposer

Offres

Magazine

Fiche métiers

more_vert