Elaee
Chasseurs de têtes création, communication, digital et marketing

Quelle
température au bureau ?

A quelle température notre cerveau se met-il à hiberner ?

Quelletempérature au bureau ?

Que dit le code du travail ?

Que l’employeur doit maintenir une température « convenable » dans ses locaux fermés. Convenable ? Voilà qui laisse matière à interprétation !

La notion de température de confort va dépendre de la personne qui la ressent et, surtout, de son activité. Si vous avez les fesses vissées à un siège, ce ne sera pas la même que si vous vous activez au montage d’une PLV.

Alors combien ?

Si vous vous déplacez souvent, une température de 19 °C est suffisante. Allez, 20 °C si vous êtes un peu frileux.

Si vous avez une activité plutôt sédentaire, vous pouvez monter le chauffage autour de 23 ou 24 °C.

En deçà, vos doigts peuvent s’engourdir, vos paupières sont lourdes, votre capacité de concentration s’amenuise et vous avez donc plus de risques de faire des erreurs ! C’est une bonne idée de faire des économies d’énergie, certes, mais attention à ne pas exagérer.

Plus que le froid, la chaleur est aussi source d’erreurs… Endormissement, apathie, manque de concentration, … L’armée américaine a fait des tests auprès de contrôleurs aériens et c’est au-dessus de 32 °C que le plus d’erreurs étaient commises…
Notez qu’il semblerait que les plus âgés et les plus expérimentés résistent mieux à des températures trop hautes ou trop basses que les plus jeunes…

D’après l’université de Cornell, la productivité des travailleurs serait deux fois supérieure à 25° plutôt qu’à 20°.

Tous pareils devant les degrés ?

Une étude britannique donne des chiffres précis : 80 % des travailleurs se plaignent de la température sur leur lieu de travail. Hommes et femmes réagissent différemment devant le chaud et le froid. Le genre joue sur la perception et les attentes ? Il semblerait que oui.
Les hommes passeraient en moyenne 6,4 minutes par jour à régler la température du bureau contre 8,5 minutes chez les femmes.

Une question qui fait débat

La température au bureau n’est pas un sujet à prendre à la légère, cela nécessite une entente collective et chacun sait que ce n’est pas si facile que cela. On connaît maintes situations qui tournent au conflit.
D’autant qu’il paraîtrait qu’on est plus sensible au froid ou au chaud sur son lieu de travail si par ailleurs on a autre chose à reprocher à l’entreprise. Un rythme trop intense, des clients stressants, de mauvaises relations avec ses collègues… La température cristalliserait ainsi d’autres problèmes…

Laisser un commentaire

  • Les fiches métiers Descriptif de mission, environnement de travail, perspectives d'évolution, salaire, avis de recruteur... Tout ce qu'il faut connaître sur les métiers de la création, de la communication, du marketing et du digital.

    DÉCOUVRIR LES FICHES MÉTIERS
  • Je dépose mon CV Pour me voir proposer des offres d'emploi qui correspondent à ce que j'ai envie de faire. Déposer

  • Je propose une offre Pour informer et échanger avec mes futurs collaborateurs Déposer

Offres

Magazine

Fiche métiers

more_vert