Le Magazine

Ouvrez vos livres à la page 99

Il y a les lecteurs qui choisissent leurs bouquins selon l’impact visuel de la couverture (ex. je me souviens encore du jaune de « Babylon babies » de Dantec), ceux qui craquent pour un titre (« Même le silence a une fin »…

Il y a les lecteurs qui choisissent leurs bouquins selon l’impact visuel de la couverture (ex. je me souviens encore du jaune de « Babylon babies » de Dantec), ceux qui craquent pour un titre (« Même le silence a une fin » d’Ingrid Betancourt est en fait une citation empruntée à Pablo Ne