Elaee
Chasseurs de têtes création, communication, digital et marketing

2012 : de
bonnes résolutions… ou pas

Nouvelle année oblige, c’est l’heure de prendre des bonnes résolutions. « J’arrête de fumer », « je fais plus de sport », « je mets de l’argent de côté »… ça, c’est pour le côté perso. Et au travail ? « Je m’organise mieux », « j’arrête la procrastination », « je me fixe de nouveaux objectifs »… Chaque année, c’est pareil et franchement, les listes ne font guère dans l’originalité. Pourtant, tous les journaux le disent ce matin : 93 % des Français sont adeptes des bonnes résolutions en 2012.

Sauf qu’il faut être honnête, la majorité de ces bonnes intentions ne dépassent pas le stade conceptuel. Pas la peine pour autant de culpabiliser : ce phénomène est largement partagé. D’après Richard Wiseman, professeur en psychologie de l’Université de Londres, qui a mené une étude auprès de 700 personnes en 2008, seuls 22% des sondés ont atteint leurs objectifs établis en début d’année. Le calcul est simple : 78% d’échec. Et sur les 22% de persévérants, la plupart se sont fixé des engagements « pas trop difficiles à tenir ».

Heureusement, les nouvelles technologies sont là pour venir à notre secours. D’un côté, un générateur de bonnes résolutions. Avec au choix et au hasard d’un clic : Cette année, je vais… faire un vœu, essayer un nouveau café, trouver mon homonyme sur Facebook… ou encore : être moi.

Pour les plus sérieux qui veulent vraiment s’y tenir, une appli mobile propose des résolutions (du genre aller faire un footing de 30 minutes chaque jour) avec un agenda de suivi.

Et si franchement, vous n’êtes pas de ceux qui aiment jouer les moutons de Panurge et que vous êtes plutôt un adepte enthousiaste de Pyrrhon (un sceptique quoi !), il existe une application (un peu dépassée il est vrai puisqu’elle date de 2010) d’anti résolutions qui vous aide à choisir des objectifs inatteignables ou totalement futiles. Avec au menu : devenir un moine trappiste,  faire plus de grasses matinées ou encore larguer votre petit ami…

Et vous, quelles sont vos anti résolutions pour 2012 ?

Sources : France TV info, The Huffington Post

5 commentaires sur “2012 : de
bonnes résolutions… ou pas”

@Ben, cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Pyrrhon_d%27%C3%89lis

Bonne Année ! Quant aux bonnes résolutions ou anti résolutions, c'est un peu la même chose, non ? La plupart concernent des objectifs récurrents depuis des années (et jamais atteints) qui, de fait, se transforment en anti-résolutions 😉

Je vous livre une de mes résolutions, en espérant que l'équipe d'Elaee joue le joue et fasse de même…

Résolution n°1 : Passer le moins de temps possible devant un écran (quel qu'il soit).

J'en profite pour adresser tous mes vœux de bonheur aux auteurs et lecteurs de ces billets du blog d'Elaee !

Erratum : "joue le jeu"
Addenda : Bonne résolution N°2
: ne plus faire de coquilles.

Bonne Année à toute votre équipe, pleine de bonheur et de douceur ! Et hop, ça s'est fait !!!
Résolution 2012: bosser et ma boite est montée !!! YES, YES, YES !

Laisser un commentaire

  • Les fiches métiers Descriptif de mission, environnement de travail, perspectives d'évolution, salaire, avis de recruteur... Tout ce qu'il faut connaître sur les métiers de la création, de la communication, du marketing et du digital.

    DÉCOUVRIR LES FICHES MÉTIERS
  • Je dépose mon CV Pour me voir proposer des offres d'emploi qui correspondent à ce que j'ai envie de faire. Déposer

  • Je propose une offre Pour informer et échanger avec mes futurs collaborateurs Déposer

Offres

Magazine

Fiche métiers

more_vert