Logo

Magazine de l’emploi dans la création, la communication, le marketing et le digital Cabinet de recrutement Elaee, qui sommes-nous ?

Rechercher

Le magazine de l’emploi dans la communication,
le marketing et le digital

Com', MKG & Digital

Les web-séries : du brand content, un peu, beaucoup, à la folie

Il ne se passe pas un jour ou presque pour qu’aujourd’hui une nouvelle web-série ne fleurisse sur la toile. Cacharel, Nivea, SNCF, Ikea, toutes ces marques rassemblent quotidiennement plusieurs milliers d’internautes au travers de leurs vidéos postées sur les réseaux sociaux….

Il ne se passe pas un jour ou presque pour qu’aujourd’hui une nouvelle web-série ne fleurisse sur la toile. Cacharel, Nivea, SNCF, Ikea, toutes ces marques rassemblent quotidiennement plusieurs milliers d’internautes au travers de leurs vidéos postées sur les réseaux sociaux.

Les web-séries ? Phénomène de mode, buzz d’un instant, mais surtout histoire de marque. Apparues il y a une dizaine d’années, si ce même (comprenez un élément, repris et décliné en masse sur internet) est aujourd’hui devenu un phénomène marketing, il est à l’origine, et on l’oublie un peu, issu de l’amateurisme. Les geek passionnés s’inspiraient alors de séries télévisées pour diffuser leurs propres œuvres online.

Dans le sillage du brand content, les marques s’en sont véritablement emparées ces dernières années non pas pour « vendre » directement un produit comme un spot de pub, mais pour véhiculer des valeurs, établir une relation plus étroite avec leur public, créer du lien. Les objectifs pouvant être de différentes (et multiples) natures : placement de produit, sponsoring (on parlera alors plus de branded* content) tel Hell pour Longchamp ou Buzz my Heart pour L’Oréal, ou de véritables créations éditoriales de la marque comme la BNP et ses fameux Colocs. Mais le phénomène a surtout été porté par l’explosion de plateformes telles que Youtube, Dailymotion ou Vimeo où les internautes partagent, et diffusent leurs contenus favoris.

D’autant que le secteur de la vidéo online connait aujourd’hui un véritable engouement dans lequel ce format trouve toute sa place. La dernière enquête réalisée par Yahoo en février 2012 révèle en effet que 60% des internautes affirment avoir regardé une vidéo dans les dernières 24h et que 71% d’entre eux ont regardé une vidéo courte.

Les web-séries deviennent alors de véritables territoires d’expression offrants aux marques des espaces infinis de liberté et créativité où tous les moyens sont bons pour créer le buzz. L’advertainment est, dans ce domaine, un bon exemple en proposant par exemple des créations divertissantes qui incitent l’internaute à interagir par des votes, des jeux, des participations aux scénarios…comme la web serie participative « Décide toi Clément » pour lutter contre les excès de l’alcool.

Seulement au royaume de la créativité et de l’originalité, les appelés sont nombreux, les élus beaucoup plus rares. Aussi voit-on nombre de créations tomber dans l’oubli faute de stratégies de diffusion (teasing par exemple), et surtout par manque de qualité de contenu et de valeurs fortes qui donnent peu envie aux internautes de relayer.

Car à trop vouloir en faire on risque de louper le coche, comme c’est le cas par exemple de la dernière série diffusée par la SNCF qui ne rencontre visiblement pas son public pour le moment, du fait d’un manque d’adéquation et de compréhension avec les internautes quant au lien existant avec la marque.

On termine avec 2 coups de cœur chez Elaee sortis tout dernièrement, le premier est la web-série dessin animé sortie par Vuitton à l’occasion de l’ouverture de sa première Maison italienne, à Rome, plutôt sur le mode du divertissement.


L’autre par Guerlain avec Michelle Yeoh autour de la gamme parfum et cosmétiques Orchidée Impériale, plutôt sur le mode de l’information.

*On différencie le branded content qui correspond à une logique de rapprochement ou d’association (sponsoring, placement de produits…), et le brand content qui correspond à une logique d’édition à part entière.

Sources : Ligaris, Veille du brand Content, French Web

1 commentaires
  1. par Un peu de lecture po

    […] Les web-séries : du brand content, un peu, beaucoup, à la folie […]

*
*

Twitter

Relations travail et design : du fun, du créatif, de l’innovation et de la réflexion https://t.co/qOPkDugd5N

Coworking, fablabs, écolieux... Les Tiers Lieux ou la nouvelle théorie de « l’évolution des espaces » https://t.co/rKBOdIr5dF

Un MOOC sur la philanthropie, ça vous tente ? https://t.co/tiJAOVZQfN

https://t.co/jVDmuVdyLK

https://t.co/Vb89Y3BVYx

https://t.co/lRHeW7jaoL

https://t.co/tkz0CsS0s8

Internet conduit au règne de l'opinion et à la fin de la raison https://t.co/xnTOy0qYFW

Votre mag https://t.co/m5zHdOceBF en pleine refonte, votre avis nous est précieux https://t.co/RN7itZCAXo

RT please : comment améliorer le mag https://t.co/m5zHdOceBF pour vous https://t.co/RN7itZCAXo

Quand le béton de la ville est remplacé par le vert des jardins https://t.co/HBif0aApcm #biodiversite #architecturehttps://t.co/7gI88EZAP9

https://t.co/HBif0aApcm

https://t.co/ILcFo4QVED

https://t.co/VCJL5KrZ2m

https://t.co/iCgdLhBJqs

https://t.co/2g5LIUbCxj

Offres d'#emploi en #communication, #digital et #marketing, c'est par ici : https://t.co/9bFnP3dzf0

RT @appinwaves: #eco | Les "Tiers Lieux" ou évolution des espaces professionnels : https://t.co/gkZ9Y5JLWY à lire sur @Elaee #Societe #work

RT @jobticemploi: Le #travail salarié va-t'il disparaître ? https://t.co/1YepV7LjGJ via @Elaee #job #viepro

Walmart va utiliser la reconnaissance faciale pour savoir si les clients sont satisfaits https://t.co/71o8CLC8TU https://t.co/BLz5H928L4

Recevez directement les offres d’emploi par mail Cliquez ici