Contrairement aux idées reçues, l’été est aussi propice à la recherche d’emploi. Et en matière de lutte contre le chômage, la cité phocéenne a vu fleurir une nouvelle initiative citoyenne et engagée qu’on ne peut que saluer. L’idée est simple : afficher les CV des demandeurs d’emploi sur les murs de Marseille pour leur donner plus de visibilité.

A l’origine de cette initiative : le réalisateur marseillais Cyril Slucki, en quête d’un sujet pour son prochain film. Il décide de s’attaquer au chômage et avec une vingtaine d’amis, explique-t-il au quotidien 20 Minutes, il lance le collectif CVStreet début juillet, inspiré du mouvement Do It Yourself et du Printemps arabe.

Street art, arts visuels et numériques,  musique,  happenings et un film documentaire… le dispositif se décline en transmedia. Il a commencé avec les CV, des portraits en noir et blanc des chercheurs d’emplois, avec leur nom, un slogan, le logo du collectif et un lien vers une page web pour prendre contact via le site.

Créativité, partage et entraide. Ce sont les mots d’ordre de ce collectif ouvert à toutes les bonnes idées en matière de lutte contre le chômage.

En 2010 déjà, les murs de Bordeaux et Royan s’étaient recouverts de « graff’CV » : des portraits géants de chercheurs d’emplois résumant leur parcours et leurs compétences.

Reste à voir si le processus fonctionne. Pour le moment, l’histoire ne nous le dit pas… A suivre.

Sources: 20Minutes, http://www.cvstreet.org/

4 commentaires sur “Ton CV sur le mur”

Avatar Aset dit :

Très bonne initiative !

Avatar AM dit :

Très intéressant, il reste à suivre si cela a un réel impact sur l'emploi et les recrutements.

@AM : L'objectif n'est pas d'avoir un réel impact sur l'emploi, mais d'innover pour aider les demandeurs. Je vous invite à consulter notre site pour appréhender notre action. Bien à vous.

Avatar Marion dit :

Je vis à Marseille et je n'ai pas vu un seul de ces CV…

Laisser un commentaire

Les fiches métiers

Fiches Métiers

Je dépose mon CV

Déposer

Toute peine mérite salaire

Rémunération, salaire, paie… autant de gros mots qui sont tabous en France, même dans les métiers de la création, de la communication, du marketing et du digital.

Votre salaire en 3 étapes