Elaee
Chasseurs de têtes création, communication, digital et marketing

Emilie : son
interview dans Paris Match et son cri du coeur contre les recruteurs

Paris Match nous avait sollicités pour trouver des témoins jeunes diplômés qui, ne trouvant pas de travail, sont réduits à faire de petits boulots. Emilie nous raconte son interview et son combat :

Emilie : soninterview dans Paris Match et son cri du coeur contre les recruteurs

Ah… que d’émotions! 🙂

Vendredi après-midi, Ghislaine et son comparse photographe américain ont sonné à notre porte et c’était parti pour un vrai photo shoot de trois quart d’heure.
« Meditate…yes, yes, keep this…

…relax your shoulders, concentrate, be serious, the world is big and full of problems, no smile…

Yes, yes, like this, perfect, hold this please. »

Retour sur notre discussion à bâtons rompus sur l’insertion professionnelle des Bac+ 5, 6, 7.

Ma sœur, avec qui je vis, elle-même photographe mais plutôt orientée en développement de films, a été réquisitionnée pour tenir le flash, and damned… C’était lourd !! On n’avait jamais vu un flash aussi gros ni aussi haut perché ! Sur la fin de la séance, Ghislaine l’a même remplacé, muscles shared task !

Puis fin de la discussion sur ces dernières interrogations : « Mais en fait, pourquoi penses-tu que c’est si difficile ? Pourquoi trouvons-nous des missions aussi passionnantes en tant que stagiaires, puis, lorsqu’il s’agit de trouver des emplois rémunérés, c’est le vide..?  »

Dans tous les cas, en photo comme dans la réalité, il faut garder la tête haute car l’espoir est toujours là. Le milieu de la communication est en mouvement perpétuel quand tout va bien et, dès le lendemain, j’ai trouvé de nouvelles idées, de nouvelles annonces et j’ai continué à me battre, et à prendre du plaisir à écrire des lettres de motivation personnalisées qui prouvent que je suis attentive au travail bien fait et que je saurai donner toute sa valeur à un futur employeur potentiel.

J’ai par ailleurs profité de cette expérience pour essayer de faire passer un message important sur le milieu du recrutement.

 » Messieurs les recruteurs, s’il-vous-plaît, devenez plus flexibles sur les critères de recrutement d’après CV. Les expériences variées sont une richesse et elles sont garantes d’une ouverture d’esprit et de solides capacités d’adaptation. Les voyages forment la jeunesse et rendent plus humains. Le temps passé à apprendre les langues à l’étranger est forcément du temps que l’on n’a pas passé au sein d’une entreprise.

Mais lorsque l’on a vécu ses rêves au moment où on le voulait, on est aussi plus forts, plus matures et plus stables et, contrairement aux idées reçues, on n’a rien perdu de nos compétences. Elles ont mûri et ne demandent qu’à être réactivées. Et je pense qu’il est du devoir des entreprises de récompenser ces initiatives au lieu de les sanctionner, comme le font déjà les pays du Nord de l’Europe depuis bien longtemps. Ainsi, lorsque vous verrez à nouveau un parcours riche et singulier arriver sur votre bureau, demandez au moins à rencontrer la personne car je pense que vous serez, à coups sûrs, surpris. Dans un pays moderne, on valorise et on tire partie des différences, on ne les fuit pas. « 

Ils sont partis, on a refermé la porte et on a éclaté de rire :
–  » Tu te rends compte, Paris Match est venu chez nous !  »
–  » Ah la, la! Il n’y a vraiment que toi pour inventer des trucs pareils!  »

L’article paraît aujourd’hui jeudi et on l’attend, avec patience.

copyright Paris Match

6 réponses à “Emilie : son
interview dans Paris Match et son cri du coeur contre les recruteurs”

Merci pour ce partage Elaee! Vous ne faites bien sûr, pas partie de ces recruteurs qui mettent trop de freins aux parcours créatifs! 🙂
Par contre, petite rectification, j’ai eu un message de Paris Match ce matin à la première heure me disant que le sujet était reporté donc il n’est pas sorti aujourd’hui!
Mais j’ai quand même une bonne nouvelle : je suis convoquée à un entretien d’embauche le mardi 22 octobre, fingers crossed! 😉

Bonjour je m’appelle Marie-claire Leblond et j’ai également été contactée par Paris Match pour leur dossier sur l’insertion des diplômés bac+4/5/6 dans le monde du travail.

Après 15 mois d’expérience en entreprises, association et agence de communication avec de véritables responsabilités,je m’entends encore dire « Vous n’avez pas assez d’expérience « ! Je ne comprends vraiment pas pourquoi les recruteurs rechignent à nous laisser une chance de faire nos preuves !
Dans ce cas là quand allons-nous pouvoir débuter notre carrière ? Les recruteurs ont-ils oublié qu’on leur a eux-mêmes laisser une chance ?
Nous sommes jeunes diplômés ok, mais nous avons tellement de choses à offrir !

J’espère que les mentalités vont finir par changer.

@Marie-Claire, nous sommes en effet passés par là et le premier emploi reste le plus difficile à trouver, c’est le résultat l’offre et de la demande sur le marché du travail. Que la détermination et la motivation, moteurs essentiels de votre recherche, vous permettent de décrocher le job tant convoité, c’est tout ce que l’on vous souhaite !

Laisser un commentaire

  • Les fiches métiers Descriptif de mission, environnement de travail, perspectives d'évolution, salaire, avis de recruteur... Tout ce qu'il faut connaître sur les métiers de la création, de la communication, du marketing et du digital.

    DÉCOUVRIR LES FICHES MÉTIERS
  • Je dépose mon CV Pour me voir proposer des offres d'emploi qui correspondent à ce que j'ai envie de faire. Déposer

  • Je propose une offre Pour informer et échanger avec mes futurs collaborateurs Déposer

Offres

Magazine

Fiche métiers

more_vert