Logo

Magazine de l’emploi dans la création, la communication, le marketing et le digital Cabinet de recrutement Elaee, qui sommes-nous ?

Rechercher

Le magazine de l’emploi dans la communication,
le marketing et le digital

Coup de gueuleEntreprise & Eco

Bac + 5 galère : des témoignages de jeunes diplômés

Certains de nos candidats avaient répondu oui à notre appel à témoins pour Paris Match…

… qui enquêtait sur « the new lost generation » formée par nos jeunes diplômés en recherche de premier job. Nous vous avions promis de transmettre le résultat, le voici :

Ils sont surdiplômés. On leur avait promis un emploi de cadre. Avec la crise, ils enchaînent les petits boulots. Et sont de plus en plus nombreux.

Depuis avril dernier, Florian, 26 ans, travaille chez Leclerc à Montluçon : trente-six heures et quarante-cinq minutes par semaine de mise en rayon, un job très physique qui lui a collé un méchant mal de dos. Le tout pour 1 176 euros net par mois. Posé, assuré et ­réfléchi, Florian n’a pas le profil de l’emploi ; il est bac + 5, titulaire d’un master 2 en management. Pour plaire aux employeurs, qui se plaignent du manque d’expérience professionnelle des jeunes diplômés, il a opté, comme sa fiancée, Manon, bac + 4 en communication, pour un parcours en alternance qui panache études et travail en entreprise. « J’ai, dit-il, veillé à faire une année dans le privé, la suivante dans une ONG et la dernière dans le public, histoire de couvrir tous les secteurs. »
Pendant leurs études à Lyon, Florian et Manon n’ont pas écouté leurs parents, qui leur conseillaient de prendre une année sabbatique et de profiter de leur jeunesse. Eux rêvent de travailler, de se marier, « de construire une vie », ­résume Manon. En octobre 2012, son ­diplôme en poche, ­Florian passe en ­recherche d’emploi tous azimuts : ­réponses aux annonces, candidatures spontanées, tour des agences d’intérim… pour enfin s’entendre dire à Pôle emploi qu’il est « trop diplômé pour trouver du travail dans la région ». On leur conseille… la suite ici.

Copyright : Paris Match.

3 commentaires
  1. par Astarté

    Le problème des jeunes est aussi celui des seniors. Trop jeunes, trop diplômés et sans expérience. Les seniors sont, eux , trop vieux, trop chers, dépassés et has been. On parle beaucoup du chômage des jeunes et des 6 milliards que l’UE va débloquer pour favoriser leur intégration dans l’entreprise. Et c’est très bien pour les jeunes. Mais quid des seniors? Que fait-on pour eux? RIEN. C’est comme s’ils n’existaient pas. Ils n’intéressent personne et personne n’en parle. Et pourtant, ils sont tout aussi nombreux que les jeunes à être dans la déshérence. Et leur situation est souvent dramatique avec des échéances à payer, des enfants à élever, une maison à solder et, plus de revenus. Sans parler de leurs projets! Abandonnés en même temps que la perte de leur emploi. Aux jeunes, il reste au moins encore … l’espoir!

  2. par uttiquanti2T

    Des témoignages qui font peur et qui recoupent la triste réalité autour de nous. Certes @Astarté les seniors ont aussi leurs difficultés mais ils ont surtout une qualité en moins que les jeunes : c’est la capacité à rêver. Et sans rêves, on ne changera rien. l’article de Paris match termine sur une note positive, c’est cet état d’esprit qu’il faut avoir. pour s’en sortir dans ce monde imparfait où règne la loi du plus fort.

  3. par IchabOd

    La génération passée a connu l’âge d’or de l’emploi.

    La génération actuelle a connu la délocalisation massive de l’industrie, et les services sont mis à mal par l’informatisation à outrance. (je suis le seul à en avoir marre de parler à des machines ?)

    La génération qui arrive va devoir envisager l’émigration sérieusement pour travailler.

    Il ne faut plus raisonner comme avant, « étude = travail assuré » est un concept dépassé.

*
*

Twitter

@ioster @Mag_frog @yannfaurie des recommandations sont toujours rassurantes pour un recruteur donc pourquoi pas (en annexe par ex.)

@yannfaurie @Mag_frog la prise de références doit être faite dans les règles, c'est à dire à partir des données transmises par les candidats

https://t.co/YyVvI5spmc #emotion #language

Offre #emploi : Responsable Grands Comptes / auto / Paris https://t.co/d1iEZNonnv via @elaee

Offre #emploi : Responsable de production sérigraphie (26) https://t.co/Osol8pv8wC via @elaee

La lecture comme meilleur ami https://t.co/x9uSfOr9il via @elaee #flaubert https://t.co/f6ADEkSEbq

Etre heureux au #travail, ça se travaille https://t.co/4frDCHN7K3 via @elaee#bonheur

Cette librairie créative met en scène les couvertures de ses livres https://t.co/vhMaZekwpT

#Publicite : @Facebook France adhère au CESP https://t.co/8LA3agRvCy via @cb_news

#Emploi : on peut faire autrement que les annonces. Marché caché : le connaître et l’infiltrer… https://t.co/pITNX9IsnN

Etat du #commerce #crossdevice en France. 8 tendances majeures | #etude @Criteo Viuz https://t.co/RC8bg4MTcFhttps://t.co/wtsoiWwdgS

#Oscars 2017 : l'émouvante vidéo "In Memoriam" conclue par Carrie Fisher https://t.co/04MQlRPtWl via @PremiereFR

Du nouveau dans la #presse https://t.co/OU78nwbGwu

Un chiffre qui fait mal : 1/3 des cadres souhaiteraient ne plus être « chefs » https://t.co/hWElQcHnvlhttps://t.co/7jQxGCX4Gm

Facebook nouveau concurrent Linkedin et Leboncoin dans le monde de l'#emploi https://t.co/atVTROEQBA https://t.co/Aqd7lgQamz

Entreprise : la vie heureuse en quatre points - Influencia https://t.co/HS0dMftziS

Les trois canaux de l'intuition - Influencia https://t.co/MYwbveKecz

1 infographie à connaître https://t.co/uItGrG3fwG

Offre #emploi : #Responsable de production sérigraphie (26) https://t.co/Osol8pv8wC via @elaee

Offre #emploi :UX / UI #Designer (Paris) https://t.co/iAWJvtkm7t via @elaee

Recevez directement les offres d’emploi par mail Cliquez ici