Logo

Magazine de l’emploi dans la création, la communication, le marketing et le digital Cabinet de recrutement Elaee, qui sommes-nous ?

Rechercher

Le magazine de l’emploi dans la communication,
le marketing et le digital

Conseil Candidat

Comment se faire appeler par un chasseur de têtes ?

Pour qu’un chasseur de têtes vous appelle (et ne pas attendre le retour d’une réponse à offre d’emploi), il y a quelques astuces à connaître. Elaee vous les donne :

Soyez visible.

Vous avez un réseau personnel de clients, de prestataires, d’anciens collègues (via les associations d’anciens par ex.), d’amis et même de voisins, faites savoir que vous êtes ouvert pour échanger sur des opportunités. Participez à des rencontres, des salons, des déjeuners d’affaires, prenez la parole lors de débats ou de conférences sur vos métiers ou savoir faire. Pensez aussi aux médias, un avis d’expert ou interview sont autant de points forts pour vous donner de la crédibilité.

Bien sûr, le réseau physique ne suffit plus, il vous faut aussi être référencé sur internet.

Cela passe par quelques lieux où il vous faut être : en premier bien sûr les réseaux sociaux professionnels tels Linkedin ou Viadeo. Vous pouvez y afficher votre profil, vos compétences, vos idées ainsi que vos contacts et même des recommandations. Surtout il faut s’obliger à y investir toujours un peu de temps : rien de pire qu’une page laissée à l’abandon.
Les chasseurs de têtes sont tous dorénavant sur les réseaux sociaux professionnels et les recherches par mots-clefs les amènent facilement jusqu’à vous. Sachez qu’ils sont sensibles, surtout si vous bossez dans la communication, le marketing ou le digital, à votre liste de contacts (trop peu ça inquiète, trop nombreux… ça inquiète aussi ;-).

Contrôlez votre réputation.

Avec une simple google alerte, vous pouvez suivre ce qui se passe sur Google avec votre nom et prénom (ou sur l’entreprise dont vous rêvez). Faites bien attention à maîtriser votre identité numérique : une signature sur une pétition controversée, un commentaire agressif ou une photo délurée ont vite fait de donner une image de vous moins positive que vous ne le voudriez.

Prise parole circonstanciée.

Lorsqu’on a un certain niveau d’expertise ou de responsabilité, prendre la parole ne suffit pas. Il faut que ce que vous exprimez soit construit, instructif, étayé, vendeur quoi. Evitez les commentaires du genre « bravo, suis d’accord. Point. ». Exprimez un point de vue, un avis qui montre que vous savez de quoi vous parlez, mieux encore, faites rebondir le débat en posant une question pointue.

CVthèque ou pas ?

Vous pensez que déposer votre CV sur un jobboard vous rend moins crédible. Pas du tout. Si vous êtes à un niveau de responsabilité tel que l’anonymat est nécessaire, déposez alors un CV sans vos noms et prénoms, créez une adresse mail spécifique, et définissez la ou les entreprise(s) où vous avez travaillé sans les citer.

Ciblez les cabinets de chasse.

Repérez les cabinets auprès desquels il est judicieux de vous faire connaître. Pensez aux deux types de cabinets : les grands, internationaux, qui ont certainement un département dans votre métier. Mais aussi les cabinets spécialisés : de plus petite taille, ils sont au cœur de votre marché.
Faites un mail, passez un coup de fil ou déposez un dossier sur leurs sites internet en n’omettant pas de donner quelques indications sur votre objectif professionnel : la fonction (et les missions) que vous cherchez, la typologie de structure, la localisation, le niveau de rémunération, afin que le recruteur comprenne bien ce qui est primordial pour vous.

Entretenez vos relations.

Choisissez les chasseurs de têtes dont le positionnement a du sens pour vous, ou ceux avec qui vous avez eu une bonne impression et privilégiez-en 2 ou 3 plutôt que rencontrer tout Paris.
Les chasseurs de têtes entretiennent des relations à long terme et suivent des candidats durant des carrières entières. Soyez professionnel et n’oubliez pas de vous mettre à la place du chasseur de têtes : il préférera que vous lui disiez non plutôt que perdre du temps sur un poste qui ne vous intéresse guère. Et si vous lui recommandez d’autres professionnels, il saura s’en souvenir.

Pour plus de détails, vous pouvez reprendre le dossier que nous avions fait exprès pour vous « Comment assurer avec les recruteurs 2.0« .

Si vous bossez dans la com’, le digital, le marketing ou la création, vous pouvez commencer de suite en déposant votre dossier sur le mag Elaee.com.
A bientôt.

 

Claire Romanet, fondatrice Elaee
Copyright : Shutterstock « invisible businessman with hat »

 

 

4 commentaires
  1. par Aurélie

    Elaee est un parfait interlocuteur pour ce qui est du recrutement et du repérage de profils dans les métiers de la communication. Est-il possible de rencontrer un d vos collaborateurs lyonnais ? Je n ai pas réussi à obtenir de retour malgré ma demande par mail.
    Merci d avance!
    Cordialement
    Aurelie

  2. par Claire Romanet

    @Aurélie,
    A notre grand regret, nous ne pouvons malheureusement pas rencontrer chacun sans avoir un projet de poste sur lequel échanger. Tout simplement parce que nous avons entre 40 et 50 demandes par jour et que, même avec la meilleure volonté du monde, nous n’avons matériellement pas le temps de proposer des RV comme nous voudrions le faire. Espérons que nous ayons bientôt le poste (à Lyon) que vous attendez ! A bientôt

  3. par FX

    merci pour le tuyau de l’alerte google, j’ai enregistré mon nom, celui de ma boîte, ceux des boîtes où j’aimerais aller… et celui de mon ennemi 😉

  4. par Envie de vous exprim

    […] mise en avant de vos noms, liens, blogs, comptes twitter ou autres. Une visibilité et « une prise de parole circonstanciée » qui peuvent vous être utiles, ne serait-ce que grâce à notre communauté importante […]

*
*

Twitter

Relations travail et design : du fun, du créatif, de l’innovation et de la réflexion https://t.co/qOPkDugd5N

Coworking, fablabs, écolieux... Les Tiers Lieux ou la nouvelle théorie de « l’évolution des espaces » https://t.co/rKBOdIr5dF

Un MOOC sur la philanthropie, ça vous tente ? https://t.co/tiJAOVZQfN

https://t.co/jVDmuVdyLK

https://t.co/Vb89Y3BVYx

https://t.co/lRHeW7jaoL

https://t.co/tkz0CsS0s8

Internet conduit au règne de l'opinion et à la fin de la raison https://t.co/xnTOy0qYFW

Votre mag https://t.co/m5zHdOceBF en pleine refonte, votre avis nous est précieux https://t.co/RN7itZCAXo

RT please : comment améliorer le mag https://t.co/m5zHdOceBF pour vous https://t.co/RN7itZCAXo

Quand le béton de la ville est remplacé par le vert des jardins https://t.co/HBif0aApcm #biodiversite #architecturehttps://t.co/7gI88EZAP9

https://t.co/HBif0aApcm

https://t.co/ILcFo4QVED

https://t.co/VCJL5KrZ2m

https://t.co/iCgdLhBJqs

https://t.co/2g5LIUbCxj

Offres d'#emploi en #communication, #digital et #marketing, c'est par ici : https://t.co/9bFnP3dzf0

RT @appinwaves: #eco | Les "Tiers Lieux" ou évolution des espaces professionnels : https://t.co/gkZ9Y5JLWY à lire sur @Elaee #Societe #work

RT @jobticemploi: Le #travail salarié va-t'il disparaître ? https://t.co/1YepV7LjGJ via @Elaee #job #viepro

Walmart va utiliser la reconnaissance faciale pour savoir si les clients sont satisfaits https://t.co/71o8CLC8TU https://t.co/BLz5H928L4

Recevez directement les offres d’emploi par mail Cliquez ici