Elaee
Chasseurs de têtes création, communication, digital et marketing

Avez-vous
testé le job crafting ?

Vous pratiquez le scrapbooking ou le crafting dans Minecraft, mais connaissez-vous le job crafting ?

Avez-voustesté le job crafting ?

Comme son nom l’indique (job = boulot et crafting = artisanat), le jobcrafting « analyse les changements actifs et spontanés que les employés effectuent sur leur propre définition de poste de façon à apporter de nombreuses améliorations positives ».
Ah ?
Par quoi ça commence ?

Imaginez que vous transformiez votre job comme vous avez customisé votre paire de converse.

Customiser ensemble nos missionsAvant d’aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs, ou avant d’être dans la souffrance, commençons par nous demander si on ne peut améliorer notre quotidien pour que notre job soit à notre main. Une sorte de customisation, de mise en beauté ou de transformation.

3 axes majeurs sont à notre portée :

– les tâches définies à assumer : comment les améliorer ? Les rendre moins rébarbatives ou plus motivantes ? Exemple : on va un peu plus loin que prévu en créant soit une nouvelle façon de les gérer (automisation via un logiciel) ou en les élargissant (création d’un événement mettant en valeur les actions marketing qui sont les vôtres).

– la façon de travailler : on bouge ? en privilégiant la relation avec les autres. Exemples : aider le voisin à monter son tableau excel (parce que nous on adore ça), proposer du benchmarking, organiser des petits déjeuners de travail, des réunions rapides debout…

– notre façon de voir les choses à changer : au lieu de subir un nombre récurrent de tâches à accomplir, on pense au bénéfice apporté. Exemple : ce dossier de production print qui est si long à préparer est le garant de la réussite de toute la chaîne de production qui suit…

« La tête dans le guidon » ne favorise pas la prise de recul nécessaire pour réfléchir à nos jobs. Pourtant elle est indispensable.

Customiser son job : réflexion, action, plaisir
Customiser son job : réflexion, action, plaisir

Le job crafting permet de répondre à des aspirations individuelles en sortant du cadre.

Il met en exergue des qualités personnelles, des envies, et en même temps qu’acquérir un peu de liberté, de faire évoluer son travail et (par-là même) l’entreprise.
Que du positif donc.
De plus en plus apprécié par les managers.

Changer les choses en fonction de ce que l'on aime
Etre mieux au travail nécessite parfois d’être dans l’action. Let’s go

Le travail peut être beau et rendre heureux, nous dit Boris Cyrulnik.
De fait, privilégier son propre plaisir au travail ne peut être que bénéfique.

Entre réflexion, action, engagement, satisfaction au travail, estime de soi, résilience, volonté de changement et prospérité, cela fait beaucoup de vecteurs sur lesquels influer. ça vous tente ?

Sources : Wikiberal, LesEchos
Copyright : Shutterstock

 

3 commentaires sur “Avez-vous
testé le job crafting ?”

Une méthode américaine certainement. L’idée est bonne et à tester. Il va falloir trouver un peu de temps au calme pour réfléchir q faire changer les choses.
On n’est jamais si bien servi que par soi même !

Laisser un commentaire

  • Les fiches métiers Descriptif de mission, environnement de travail, perspectives d'évolution, salaire, avis de recruteur... Tout ce qu'il faut connaître sur les métiers de la création, de la communication, du marketing et du digital.

    DÉCOUVRIR LES FICHES MÉTIERS
  • Je dépose mon CV Pour me voir proposer des offres d'emploi qui correspondent à ce que j'ai envie de faire. Déposer

  • Je propose une offre Pour informer et échanger avec mes futurs collaborateurs Déposer

Offres

Magazine

Fiche métiers

more_vert