Logo

Magazine de l’emploi dans la création, la communication, le marketing et le digital Cabinet de recrutement Elaee, qui sommes-nous ?

Rechercher

Le magazine de l’emploi dans la communication,
le marketing et le digital

Coup de coeurRevue de presse

Claire Romanet parmi les Femmes Décideurs Rhône-Alpes

Claire Romanet, femme décideur Rhône-alpes

360 000 entrepreneurs en région Auvergne – Rhône-Alpes dont 30% de femmes.
Parmi elles, une sélection de femmes d’audace et d’engagement dont fait partie la fondatrice d’Elaee.

A l’initiative du journal Le Tout Lyon, des portraits de femmes qui prennent des initiatives, créent ou reprennent des entreprises et qui font bouger l’économie.
C’est dans ce cadre que Claire Romanet a été choisie et interviewée, racontant à la journaliste un parcours très personnel, avec passion.

Eclectique, combative, définitivement avant-gardiste, Claire Romanet a l’art de découvrir des personnalités, des talents ou des compétences rares, pas si évidentes à trouver dans la communication, le marketing et le digital. Des secteurs qui, malgré les apparences, condensent beaucoup de spécificités. Pionnière dans l’âme, elle regorge de projets. Mais à la condition d’être innovants et profondément humains.
C’est à la lueur d’un poste dans la communication à l’export pour un grand joaillier lyonnais, après quelques années parisiennes en agence et chez l’annonceur, que Claire Romanet découvre réellement le recrutement et la formation, « des métiers à l’approche plus sociale, plus humaine et plus utile, intervenant directement dans les arcanes des entreprises » souligne la fondatrice d’Elaee.

Après l’organisation d’un événement professionnel où elle se rend compte qu’elle a fourni la majorité des contacts, c’est le déclic. Pour capitaliser sur son expérience dans le secteur, et proposer un positionnement différent – il n’existe pas, en 2001, de cabinet de recrutement spécialisé dans les métiers de la communication -, elle accepte de s’associer pour monter une première entreprise, Accile. « Il faut avoir un grain de folie pour se lancer, c’était une prise de risque totale » lance-t’elle avec humour. Après quelques années d’activité, elle la revendra pour voler de ses propres ailes. « Ce fut une très belle histoire. Mais nous n’avions plus les mêmes envies » commente-t-elle.
Ce qui l’intéresse, c’est de proposer un nouveau modèle de recrutement, d’imposer un nouveau mode de fonctionnement, plus souple, plus agile, connecté avec ses propres aspirations. Elle lance donc Elaee – en référence à deux symboles tirés de la philosophie grecque en lien avec la connaissance de soi – en basant son modèle de développement sur le sourcing, une forte communauté et des méthodes de recherche atypiques. « Dans ces métiers, les candidats ont souvent une grande part de créativité, souligne l’ancienne étudiante aux Beaux-Arts, elle-même dotée d’une forte sensibilité artistique. Ce sont des gens compliqués, aux attentes fortes pour qui le travail n’est pas qu’utile, il doit être source de plaisir. Recruter de tels profils n’induit pas seulement et uniquement de prendre en compte des compétences techniques. Les valeurs humaines sont essentielles. »

Une vision du travail que la dirigeante partage, davantage encore depuis qu’elle a eu raison du cancer. « Soit je me battais, soit, vu le stade avancé de la maladie, je restai à quai. J’ai choisi l’épreuve, malgré la pression intellectuelle et physique du combat. Il n’y a pas de hasard, on a toujours le choix » dévoile-t-elle. Depuis, elle prend « pleinement conscience de l’importance de faire ce que j’aime. Je ne cherche pas le développement à tout prix, mais je choisis les missions, surtout celles qui nécessitent de trouver des experts, rares dans leurs domaines pour des postes pointus. Cela demande beaucoup de créativité pour déployer une stratégie. Presque comme un agent secret. C’est passionnant. Après 3000 entretiens d’embauche, il m’arrive encore d’être surprise par les gens ! ». Malgré un marché de l’emploi chahuté, elle reste très confiante. « C’est là tout le paradoxe du marché. Il faut, malgré la diversité de l’offre, trouver le bon candidat. Et mon travail quotidien est de susciter la rencontre. »

Claire Romanet, désormais « sortie des contraintes », cultive la diversité, bien décidée à goûter à toutes les facettes de la vie. Au-delà du recrutement, elle intervient dans les écoles pour transmettre son expérience, y compris dans le numérique. Aspirée par l’innovation, elle est souvent parmi les premières à s’impliquer dans les grands mouvements de fond (association Cuisine du web ou l’accélérateuer d’innovation Waoup) qui secouent la cité lyonnaise, que la Grenobloise d’origine apprécie pour sa qualité de vie.

Sportive émérite, passionnée de basket, « un univers où se croisent des mondes très différents », cette mère de deux grands enfants aime autant le design et l’artisanat de luxe, les voyages au bout du monde que conduire sa moto, puissante. « J’apprécie les belles choses », résume-t-elle.
Toujours un projet dans sa manche, elle réfléchit actuellement en direction des grands seniors sur la question de la transformation des savoirs professionnels. Soucieuse, une fois de plus, « d’être utile » en défrichant un monde du travail en perpétuelle mutation.

Claire Romanet, femme décideur Rhône-alpes

Le cabinet Elaee

Fondée en 2007 par Claire Romanet, Elaee intervient sur le marché du recrutement sur mesure. Avec une antenne à Paris et à Lyon, l’agence s’est imposée comme la spécialiste des métiers de la communication, du marketing et du digital en France, mais aussi à l’étranger.
Elaee souhaite recruter de façon innovante, en lien avec une démarche plus humaine : réponse systématique aux candidats, accompagnement personnalisé, transparence dans les démarches, compte rendu détaillé et régulier pour les entreprises en recherche, conseils.
Le cabinet se distingue en s’appuyant sur une communauté de 40 000 pesronnes issues de ces univers variés et se développe, notamment, en animant un site internet dédié à l’emploi (6000 visiteurs / jour) et revendique un fichier de 40 000 CV.
Elaee recrute en moyenne une soixantaine de candidats par an. Avec la volonté d’être une entreprise citoyenne, Claire Romanet reverse, chaque année, un pourcentage de son résultat à des associations.

Ceux qui nous lisent savent déjà

Ce que Claire a répondu à la question « votre phrase fétiche ? » : Parce qu’on ne fait bien que ce qu’on aime faire 😉

Nos remerciements aux journalistes et toutes nos félicitations aux 4 femmes les plus remarquables de la sélection : Myriam Barbarin (2MS nettoyage), Audrey-Laure Bergenthal (Euveka), Annabelle Gréco-Jauffret (Chavot), et Ilham El Youssefi (Ely sécurité).

Source : Le Tout Lyon
Copyright : Hector Palister images

 

6 commentaires
  1. par Sophie

    Bravo Claire.
    Quel parcours… Inspirant !

    Pouvez-vous mettre tout l’article en ligne ?

  2. par Claire Romanet

    Merci @Sophie. Il nous est malheureusement difficile de vous mettre les 2 pages en ligne, notamment par respect pour le magazine Tout Lyon et pour des questions de droit. Mais vous pouvez le trouver chez votre vendeur de journaux ou dans une bibliothèque.

  3. par Laurent Duverneuil

    Félicitations à l’incontournable Claire qui connaît tout le monde à Lyon et qui est apparemment aussi connue de tous.

  4. par Denis p.

    Bravo madame Romanet

  5. par Laurence D.

    Reconnaissance méritée mme Romanet vous êtes la seule chasseuse de têtes que j’ai rencontrée qui a fait preuve d’écoute et de respect. Vous m’avez permis de trouver le job qui me va bien et je vois en remercie.

  6. par cecile

    Belle reconnaissance méritée Claire Romanet!

*
*

Twitter

Relations travail et design : du fun, du créatif, de l’innovation et de la réflexion https://t.co/qOPkDugd5N

Coworking, fablabs, écolieux... Les Tiers Lieux ou la nouvelle théorie de « l’évolution des espaces » https://t.co/rKBOdIr5dF

Un MOOC sur la philanthropie, ça vous tente ? https://t.co/tiJAOVZQfN

https://t.co/jVDmuVdyLK

https://t.co/Vb89Y3BVYx

https://t.co/lRHeW7jaoL

https://t.co/tkz0CsS0s8

Internet conduit au règne de l'opinion et à la fin de la raison https://t.co/xnTOy0qYFW

Votre mag https://t.co/m5zHdOceBF en pleine refonte, votre avis nous est précieux https://t.co/RN7itZCAXo

RT please : comment améliorer le mag https://t.co/m5zHdOceBF pour vous https://t.co/RN7itZCAXo

Quand le béton de la ville est remplacé par le vert des jardins https://t.co/HBif0aApcm #biodiversite #architecturehttps://t.co/7gI88EZAP9

https://t.co/HBif0aApcm

https://t.co/ILcFo4QVED

https://t.co/VCJL5KrZ2m

https://t.co/iCgdLhBJqs

https://t.co/2g5LIUbCxj

Offres d'#emploi en #communication, #digital et #marketing, c'est par ici : https://t.co/9bFnP3dzf0

RT @appinwaves: #eco | Les "Tiers Lieux" ou évolution des espaces professionnels : https://t.co/gkZ9Y5JLWY à lire sur @Elaee #Societe #work

RT @jobticemploi: Le #travail salarié va-t'il disparaître ? https://t.co/1YepV7LjGJ via @Elaee #job #viepro

Walmart va utiliser la reconnaissance faciale pour savoir si les clients sont satisfaits https://t.co/71o8CLC8TU https://t.co/BLz5H928L4

Recevez directement les offres d’emploi par mail Cliquez ici