Logo

Magazine de l’emploi dans la création, la communication, le marketing et le digital Cabinet de recrutement Elaee, qui sommes-nous ?

Rechercher

Le magazine de l’emploi dans la communication,
le marketing et le digital

Com', MKG & Digital

Souriez, vous êtes scannés !

Imaginez : vous vous arrêtez devant l’un de ces nouveaux écrans publicitaires digitaux qui fleurissent dans les centres commerciaux ou dans les couloirs de métro, et vous voyez soudainement apparaître une publicité pour du maquillage et une autre pour de la nourriture pour bébé. Amusant, vous êtes une femme de 29 ans avec un enfant en bas âge. A côté de vous, un ado de 14 ans se retrouve face aux dernières baskets Adidas et à une console nouvelle génération.
Coïncidence ? Pas vraiment.

C’est en fait un système de reconnaissance faciale, nouvel outil marketing très prisé par les grandes marques qui ont détourné les moyens policiers pour toucher d’encore plus près leur cible. Mais pas pour la lutte anticriminelle ou pour un film de science-fiction, ici la reconnaissance faciale a pour but de détecter le sexe et l’âge du consommateur (grâce aux traits de son visage notamment) pour lui proposer des produits adaptés. Ainsi, un hôtel/casino de Las Vegas propose des restaurants ou des bars aux ambiances variées pour les passants, des banques aux Etats-Unis et au Japon repèrent de jeunes prospects pour leur proposer d’ouvrir leur premier compte, et Adidas et Kraft sont déjà en train de travailler sur la mise en place de cette solution pour vendre leurs produits. Car « si un magasin peut offrir le bon produit rapidement, les consommateurs auront plus de chance d’acheter quelque chose », rapporte Chris Aubrey, vice-président du département marketing chez Adidas.

Néanmoins, la méthode, en passe de devenir un outil révolutionnaire pour les publicitaires est largement décriée. En effet, la reconnaissance faciale remettrait en question le respect de la vie privée des consommateurs : scanner les visages permettrait en fait d’accumuler des données sur une personne sans que celle-ci ne puisse donner son accord au préalable. D’autant plus quand on sait qu’un géant comme Google avait pour projet de lancer un logiciel permettant de rechercher l’identité de quelqu’un sur internet grâce à une simple photo ! Alors pour éviter que les consommateurs finissent par faire leurs courses avec un masque, les marques ont intérêt à aller dans le sens du respect de la vie privée de chacun.

Sources : Los Angeles Times

2 commentaires
  1. par @Hemmapil

    L'aspect "vie privée" est fondamental. Il y a aussi autre chose qui me gêne énormément à long terme : c'est le "profiling" généralisé qui va nous enfermer dans la loi du "même" (ce qui me convient, ce qui me ressemble, ce qui correspond à mes recherches sur Google, à mes "fréquentations numériques" etc…). On a aussi besoin de la sérendipité perpétuelle qui nous confronte à autre chose, à d'autres avis et d'autres envies… sinon ne risque-t-on pas d'avoir de plus en plus de mal à vivre ensemble et à apprécier nos différences ? L'enfermement "affinitaire" quoi !
    A lire : http://www.internetactu.net/2011/06/13/le-risque-de-lindividualisation-de-linternet/

  2. par Internaute esclave

    Ce genre de logiciel est utilisé à l'origine sous couvert de sécurité de l'ordre et de la nation, puis rapidement revendu auprès des industries de la communication. Il y en a d'autres comme la reconnaissance comportementale pour anticiper et détecter les actions potentiellement nuisibles). Si on ajoute à ça les mouchards technologiques déjà adoptés par le public (smartphones, objets comunicants, puces RFID…), comme le dit @HemmaPil, alors le ciblage sera total. Exit les coïncidences… Cf. http://crowdsourcing.media-internaute.com/post/2011/08/11/Mobinaute-roi-ou-mobinaute-esclave

*
*

Twitter

Relations travail et design : du fun, du créatif, de l’innovation et de la réflexion https://t.co/qOPkDugd5N

Coworking, fablabs, écolieux... Les Tiers Lieux ou la nouvelle théorie de « l’évolution des espaces » https://t.co/rKBOdIr5dF

Un MOOC sur la philanthropie, ça vous tente ? https://t.co/tiJAOVZQfN

https://t.co/jVDmuVdyLK

https://t.co/Vb89Y3BVYx

https://t.co/lRHeW7jaoL

https://t.co/tkz0CsS0s8

Internet conduit au règne de l'opinion et à la fin de la raison https://t.co/xnTOy0qYFW

Votre mag https://t.co/m5zHdOceBF en pleine refonte, votre avis nous est précieux https://t.co/RN7itZCAXo

RT please : comment améliorer le mag https://t.co/m5zHdOceBF pour vous https://t.co/RN7itZCAXo

Quand le béton de la ville est remplacé par le vert des jardins https://t.co/HBif0aApcm #biodiversite #architecturehttps://t.co/7gI88EZAP9

https://t.co/HBif0aApcm

https://t.co/ILcFo4QVED

https://t.co/VCJL5KrZ2m

https://t.co/iCgdLhBJqs

https://t.co/2g5LIUbCxj

Offres d'#emploi en #communication, #digital et #marketing, c'est par ici : https://t.co/9bFnP3dzf0

RT @appinwaves: #eco | Les "Tiers Lieux" ou évolution des espaces professionnels : https://t.co/gkZ9Y5JLWY à lire sur @Elaee #Societe #work

RT @jobticemploi: Le #travail salarié va-t'il disparaître ? https://t.co/1YepV7LjGJ via @Elaee #job #viepro

Walmart va utiliser la reconnaissance faciale pour savoir si les clients sont satisfaits https://t.co/71o8CLC8TU https://t.co/BLz5H928L4

Recevez directement les offres d’emploi par mail Cliquez ici