Elaee
Chasseurs de têtes création, communication, digital et marketing

Mare
des fôtes dans les candidattures

"Expérience professionelle" et "candidature spontannée", même mon correcteur n'accepte pas que je rédige ces mots avec des fautes ! ! !

Maredes fôtes dans les candidattures

Comment ne pas s’insurger contre ces si nombreuses candidatures comportant des fautes d’orthographe si énooooooooormes qu’elles me font mal à mon job (en plus du mal aux yeux) ?

Alors pourquoi tant de candidatures avec des fautes ?

Je me demande parfois si je suis d’un autre temps. L’orthographe n’est donc plus une forme de politesse ? Une preuve de respect ? La garantie d’un certain niveau d’éducation, de culture générale ? Ou même, tout simplement, gage de bonne organisation : je lis, je me relis, j’active le correcteur automatique, je corrige et seulement après j’envoie ?

Trouver dans des « candidatures spontannées » un titre comme « Expérience professionelle » m’énerve passablement, je dois bien l’avouer. Il faut dire que j’ai été élevée avec les dinosaures, le code typo, Maître Capello et les dictées de Bernard Pivot.
Il faut dire aussi que mes clients, mes collaborateurs, ma mère ou mes amis n’accepteraient pas que je n’écrive pas correctement. Ce serait perdre en crédibilité. Et je ne parle pas des copines qui ont mis l’orthographe comme critère de sélection sur Meetic…

Et en plus, je bosse dans la communication

Donc j’ai tendance à croire que mes pairs ont un minimum d’attrait pour l’expression écrite, à défaut des belles lettres… Mais non, je me trompe.

En une seule heure ce matin, trois candidatures mettant à mal la langue française. Trois de trop pour moi, d’où ce coup de gueule. Aux esprits chagrins qui se plaindront encore de la recruteuse si méchante que je suis, je leur dirai qu’ils peuvent positiver car je leur donne là une bonne clef d’entrée : faites des candidatures sans fautes et elles passeront de suite en pôle position !

Sur ce, j’arrête là, et je retourne à mes réponses candidats. Ceux qui nous suivent savent qu’on se targue chez Elaee de répondre à chacun, et ce de façon personnalisée. Mais dites-moi, que diriez-vous si on décidait dorénavant de ne pas répondre aux candidatures avec fautes ? 40% de réponses en moins à faire, ça vaut le coup de poser la question non ?

 

Claire Romanet
Fondatrice Elaee
Copyright : Shutterstock « circled spelling mistakes »

24 commentaires sur “Mare
des fôtes dans les candidattures”

Merci Claire pour le réalisme de votre avis. En tant que manager dans la com’, je me désole tous les jours du manque d’intérêt des professionnels qui œuvrent (et là mon correcteur m’indique un oe entrelacé) dans la communication éditoriale et visuelle sans tenir compte de cet état de fait. Alors oui, l’orthographe on est pour.
J’imagine bien la déception qui est la vôtre puisque je la partage.

Oui, ça vaut le coup de poser la question. Haro sur les fauteurs de troubles. La moindre des choses lorsqu’on envoie un dossier de candidature, c’est de se relire. C’est complètement aberrant de lire qu’autant d’erreurs sont commises dans les mots « expérience professionelle » ! ! !

Il y’a aussi des fautes dans les annonces des employeurs.

Exemple:

« Directement rattaché(e) aux chef de projet de l’agence, vous serez en charge de fédérer et animaux les différentes communautés »

( aux chef)
( animaux pour animer)

Espérons que leur CM saura mieux faire !

Tout à fait d’accord avec votre article… Cependant allez jeter un oeil sur votre page Facebook : bel exemple de ce qu’il ne faut pas faire en termes d’orthographe.

Tout à fait d’accord avec cet article…. Cependant allez jeter un oeil sur votre page Facebook : bel exemple de ce qu’il ne faut pas faire en termes d’orthographe…

Je comprends tout à fait ce coup de gueule du jours mais on vit dans un monde où nos leaders d’opinion parlent comme des lascars – par ex : plus personne ne dit « ce sont les » mais « c’est les… » (ça me fait mal aux oreilles à chaque fois) – et surtout, je ne compte pas le nombre de pubs et affiches avec une jolie faute dans l’accroche, mais ça passe car ça fait « djeuns », « staylé » ou « frais ». Et ça, c’est de notre faute !
Sans parler des portables qui font passer le langage SMS pour le nouveau Bescherelle…

En tout cas, moi, je suis pour ne pas répondre aux candidatures avec trop de fautes d’orthographe. Il m’arrive d’en faire, comme tout le monde mais dans le cadre d’une demande d’emploi, la moindre des choses, c’est de se relire.

Bonjour,

Je me ferai l’avocat du diable : je lis, relis mes candidatures et je demande la plupart du temps qu’on les relise. Mais je ne pourrais jurer que je n’ai jamais envoyé une candidature avec une coquille (ce qui n’est pas une excuse, nous sommes tous d’accord sur ce point).

Petites questions :
– Allez-vous dire à ces candidats que leur orthographe laisse à désirer ?
– Prenez-vous en compte la nationalité de la personne et êtes-vous plus indulgents avec une personne d’origine étrangère ?

Bien cordialement,
RL

L’arroseur arrosé… à son tour arrosé.

Pour répondre à @Amandine qui nous a fait le détail des fautes laissées par Elaee dans un autre message. Mea culpa. Sur notre page FB, nous laissons des coquilles de temps en temps c’est vrai. Quoique. Toutes vos remarques ne sont pas correctes. On reprend donc vos écrits (dont on apprécie l’humour, cela dit en passant) :

– « la 3 révolution industrielle est en marche » (je savais pas que ça existait la 3 révolution industrielle)
Ma réponse : En effet il manque un e derrière le 3. Voilà une jolie faute de frappe.

– « L’inspiration ? Une histoire de silence, d’écriture, déconcentration… » (hop un petit espace qui manque et le mot est dévasté)
Ma réponse : Vous avez tout à fait raison Amandine.

– « On aime bien la 1re appli… pour méditer » (1ère c’est mieux)
Ma réponse : Non 1ère ce n’est pas mieux. Le code typo stipule « re » comme abréviation et c’est une erreur courante (comme le Mr au lieu de M. pour « Monsieur ») qu’écrire « 1ère ».

– « Le bel en bois dornant. « Si vs devez lire 1 seul truc sur « 50 nuances de Grey » c’est dans Le Monde :  » (votre « vs » m’a littéralement soulevé le coeur et le « dornant » il fait rêver…)
Ma réponse : Le « vs » est une abréviation du « vous » largement utilisé sur Twitter et Facebook… pour aller plus vite. On écrit parfois comme on parle, c’est vrai qu’on pourrait s’appliquer. On va le faire. Quant à la dernière remarque, j’imagine que vous voulez dire que l’acteur Jamie Dornan vous fait rêver ?

En conclusion, des fautes de frappe répréhensibles je vous l’accorde. Nous allons faire attention sur FB autant que sur le mag Elaee alors. Ceci dit, dans votre dernier commentaire, vous avez mis… trois points de suspension suivi d’un point. Ce qui en fait quatre…
😉

On peut donc continuer ainsi longtemps. Personnellement, je continue de croire qu’il y a tout de même une certaine différence entre commenter et rédiger en live sur internet (pour exprimer un avis de façon spontanée le plus souvent) et monter un dossier de candidature (dont le but est de donner envie de connaître). Vous n’êtes pas d’accord ?

Il est tout à fait compréhensible que vous ne répondiez pas à des candidats qui laissent des fautes dans leurs candidatures.
A la lecture de vos échanges avec Amandine et Roberto, peut-être faut-il faire la différence entre faute de frappe, d’inattention, de langage (quand étranger) et faute d’orthographe. Cette dernière est pour moi « compte triple » car c’est un manque de connaissance, pas un problème de clavier ni de temps.

Merci de cette belle réponse Claire !
Me voilà démasquée je ne suis pas parfaite ! 😉 Je ne continuerai pas la logique de l’arroseur arrosé qui arrose et se fait arroser à son tour par l’arrosoir de l’arroseur (pas sûre que ma logique tienne ici).
Il est vrai qu’il y a une différence entre le live de Facebook et une candidature…
Il y a une différence entre : un dossier qui permettra de nous présenter à un organisme (un travail préparé et méticuleux) et un live sur un réseau social (plus spontané).
PS : vous avez tout compris au sujet du « dormant » 🙂

Je suis tellement en phase avec votre point de vue. Etant rédactrice, je suis consternée de recevoir des candidatures avec des fautes d’orthographe alors que c’est une compétence (une qualité même) essentielle pour ce métier.
Faire des fautes reste humain mais pour un CV ou une lettre de motivation, c’est moyen moyen !

Désolé Claire, mais il faut évoluer avec son temps, avec le contexte. Le monde bouge, il évolue, le langage change et l’orthographe aussi. Je conserve un dictionnaire des années 20 et plus de la moitié des mots qui s’y trouvent ne sont plus employés aujourd’hui. Il en est de même pour l’orthographe. Votre combat est perdu d’avance. Je sais que « c’est bien plus beau lorsque c’est inutile » mais que répondre lorsque l’école de ma fille de 14 ans (l’une des plus cotée de France, une à 100% de mention au Bac) explique que ses élèves voyagent dans le monde entier et que la géographie est une matière inutile tout comme l’orthographe. Quant « au passage des Valois aux Capétiens » moi même précise la professeure d’histoire « je ne l’ai jamais abordé durant mes études ». Tout passe tout lasse sauf… !! Un coup de gueule de temps en temps est plaisant mais totalement inutile face à l’inexorable. le langage SMS a pris le relais et après vous (et moi), il n’y aura plus personne. Mon Grand Oncle, Chef correcteur au Figaro est mort, ma maman (concours général de français)aussi. Bientôt ce sera notre tour et le sauvetage de la langue française n’est plus au programme. Positivons, le français n’est d’aucune utilité pour traiter du PHP/MySQL et la programmations que nos responsables politiques souhaitent intégrer aux programmes. Bonne chance pour votre combat une nouvelle fois perdu d’avance. Frédéric Langlois

Non Frédéric le combat pour l’orthographe n’est pas d’un autre temps. Si c’était le cas, ce ne serait pas un critère demandé par les employeurs… Alors certes, je fais partie des dinosaures pour qui c’est important mais heureusement, je ne suis pas la seule.

Pour répondre à @Roberto, les fautes d’orthographe (ou autres fautes) sont largement excusées quand le Français n’est pas la langue maternelle…

Oh que je bois du petit lait en vous lisant !! À moins que ça ne soit « eau que je boa du laid en vous lisant » ? 🙂
Issue d’une famille d’inscrits… formé à la dure en 6e et 5e par un prof. de français exigeant nous tirant vers le haut avec un programme plutôt de 4e et 3e… puis hypokhâgneux avant de me diriger vers le journalisme puis les relations presse, je ne peux qu’être attaché à l’orthographe, même si à l’occasion, je laisse passer involontairement des « fôteus »…

Normal qu’on fasse tous des fautes ! Mais normal aussi qu’on ait un minimum d’exigence surtout pour des métiers qui concernent l’écrit. Mais si je comprends bien Elaee, avoir une bonne orthographe est donc un vrai plus. Je m’en félicite car je fais des efforts en ce sens tous les jours. Et certes, ce n’est pas le cas de mes collègues, vite satisfaits de cette permissivité dico-télé-réseaux sociaux qui leur est chère.
Alors merci Claire pour ce coup de gueule. Bien senti. Bien mérité. Je suis pour que vous ne perdiez pas de temps avec les 40% de candidats qui ne prennent pas la peine de relire leurs dossiers.

effectivement @Fil les exemples que vous citez sont fort à propos… Et les recruteurs aussi font des fautes.
Ceci dit, il faut faire la différence entre une réponse spontanée (donc rapide) et un « dossier de présentation » qui sous-tend qu’on cherche à proposer quelque chose (en l’occurrence ces services).

Au risque de passer pour un membre de la « fachosphère », pourquoi les personnes d’origine étrangère auraient-elle plus le droit de faire des fautes de français lorsqu’elles postulent pour un emploi dans la communication ? En continuant dans cette logique, une fois en poste, ces personnes auraient encore droit de faire des fautes dans un article ou une pub car cela fait « exotique » ou donne du « cachet » ?

Je ne suis moi-même plein de défauts et admets faire des fautes d’orthographe. Suis d’accord que l’on puisse rejeter ma candidature sur ce critère mais pas que l’on ne m’apporte pas de réponse négative en se basant sur ce point. Que je sois né francophone ou non.

On ne peut à la fois faire de la discrimination positive (autoriser les personnes d’origine étrangère à faire des fautes) et faire de la discrimination sur ce même fautes…mais d’un personne née en France et n’ayant pas d’origine étrangère récente dans son arbre généalogique.

Mais il est vrai que la tolérance aux fautes est variable : une erreur dans une annonce sera rarement relevée et notifiée par un candidat à son potentiel futur employeur… A l’inverse, un journaliste faisant une coquille et titillé par les internautes fera son (faux?) mea-culpa presque toujours en finissant par une pirouette comme @Claire Romanet 🙂 Qui utilise par exemple du ceci dit en lieu et place d’un cela dit pour se moquer d’un malheureux point en plus (on l’imagine à relire trois fois le commentaire pour y déceler la moindre erreur afin de moucher l’impertinente personne qui a osé pointer du curseur, en public, ses erreurs).

PS : il y a surement des fautes dans mon commentaire 🙂

Rejeter une candidature pour une ou deux faute d’orthographe, revient aussi à nier d’autres compétences toutes aussi importantes pour un communicant comme la créativité ou son sens de la stratégie ou encore son implication dans des réseaux ciblés. Certaines de ces compétences ne peuvent pas être menées par d’autres personnes que celles qui les possèdent, alors que l’orthographe peut être corrigé par une autre personne en entreprise. Quand est-il pour les personnes dont l’entourage n’a pas les connaissances suffisantes pour relire une candidature… N’est-ce pas là une forme de discrimination sociale plus qu’un critère de recrutement, qui de l’un amène à l’autre et vice versa?

Laisser un commentaire

  • Les fiches métiers Descriptif de mission, environnement de travail, perspectives d'évolution, salaire, avis de recruteur... Tout ce qu'il faut connaître sur les métiers de la création, de la communication, du marketing et du digital.

    DÉCOUVRIR LES FICHES MÉTIERS
  • Je dépose mon CV Pour me voir proposer des offres d'emploi qui correspondent à ce que j'ai envie de faire. Déposer

  • Je propose une offre Pour informer et échanger avec mes futurs collaborateurs Déposer

Offres

Magazine

Fiche métiers

more_vert