Elaee
Chasseurs de têtes création, communication, digital et marketing

Avez-vous
repéré un collaborateur toxique auprès de vous ?

Vous en connaissez un qui, au sein de votre équipe, va mettre de la mauvaise volonté en tout ? Vous savez, celui (ou celle) qui arrive en retard, à qui ça ne pose pas de problèmes de mentir plus ou moins facilement (plutôt plus que moins d’ailleurs)…

Avez-vousrepéré un collaborateur toxique auprès de vous ?

… C’est la personne avec qui vous n’aimez pas spécialement travailler, parce qu’elle décourage tout le monde et ne fait aucun effort pour aider les autres. Celui ou celle que voyez partir avec les fournitures de bureau de la société, qui vole, qui fraude et, pire encore, qui peut aller jusqu’au harcèlement, moral ou sexuel.

Oui ? C’est fort possible car il semblerait que ce comportement « toxique » est plus courant qu’on ne le pense. C’est ce que révèle une étude publiée il y a quelques jours indiquant que 3 à 5% des salariés américains aujourd’hui sont considérés comme « toxiques ».

 

Employé toxique

Cette étude a été menée par Cornestone On Demand (qui développe des logiciels RH pour les entreprises) auprès de… excusez du peu : 250 000 observations de recruteurs concernant 63 000 salariés. Elle liste les critères permettant de repérer ce type de comportement dès le recrutement et donne quelques conseils aux RH. Dans les grandes lignes, quelques faits chiffrés :

3,5% des employés de l’étude ont rassemblé les critères de collaborateur toxique.

– Respect des règles : ceux qui en parlent le plus le font le moins… 33% des employés qui clament le plus se conformer au règlement ont plus de risques d’être toxiques pour l’entreprise,

L’effet est contagieux : dans la même équipe qu’un employé toxique, le collaborateur performant ne travaillera pas moins bien. Il subira davantage de stress, pouvant mener à son départ, et il risquera de devenir lui-même toxique à son tour,

– Le risque de perdre un collaborateur performant est 54% plus élevé lorsqu’il travaille avec un employé toxique,

Son recrutement coûte trois fois plus cher qu’un employé lambda : l’arrivée d’un collaborateur toxique dans une équipe de 20 personnes coûte en moyenne 12 800 dollars, contre 4000 dollars pour un collaborateur non toxique, en raison des postes à remplacer.

 

Dans tous les cas, il s’agit là d’une étude qui interpelle sur l’effet pervers d’un mauvais recrutement (sic) sur la bonne ambiance au travail, la productivité mais aussi la réputation de l’entreprise.

 Source et copyright : Cornerstone Ondemand

 

 

 

 

Un commentaire sur “Avez-vous
repéré un collaborateur toxique auprès de vous ?”

Laisser un commentaire

  • Les fiches métiers Descriptif de mission, environnement de travail, perspectives d'évolution, salaire, avis de recruteur... Tout ce qu'il faut connaître sur les métiers de la création, de la communication, du marketing et du digital.

    DÉCOUVRIR LES FICHES MÉTIERS
  • Je dépose mon CV Pour me voir proposer des offres d'emploi qui correspondent à ce que j'ai envie de faire. Déposer

  • Je propose une offre Pour informer et échanger avec mes futurs collaborateurs Déposer

Offres

Magazine

Fiche métiers

more_vert