Elaee
Chasseurs de têtes création, communication, digital et marketing

Quand
les PME investissent en communication, c’est de plus en plus en digital

Il y a encore une dizaine d’années, les actions de marketing et communication rimaient avec achat de placements publicitaires dans la presse écrite, voire à la télévision, à la radio, ou en affichage.

Quandles PME investissent en communication, c’est de plus en plus en digital

À l’heure actuelle, les dépenses marketing des PME se concentrent davantage sur l’aspect numérique, à savoir le marketing sur les réseaux sociaux, le marketing mobile, le référencement et les campagnes d’emailing.

Le budget alloué au marketing global fait grise mine

Cela fait maintenant quelques années que la majorité des entreprises revoient à la baisse le montant alloué au marketing global. En effet, selon une étude menée par Oracle Marketing Cloud (en 2016), le pourcentage des entreprises ayant prévu d’augmenter leur budget marketing est passé de 63% en 2015 à 52% en 2016.

Mais la part du numérique ne cesse d’augmenter

En revanche, les PME investissent davantage dans le marketing numérique et les statistiques confirment bien cette nouvelle tendance :
– Le budget annuel alloué au marketing numérique s’élève à près de 70 000 euros, ce qui représente environ 35% des dépenses marketing des PME
– 70% des PME ont annoncé qu’elles augmenteront leur budget pour le marketing numérique cette année
– Les PME dépensent environ 46% de leur budget en marketing numérique
– 78% des PME considèrent que le mobile constitue un canal important pour leur activité

Comment expliquer ce phénomène ?

L’époque où les consommateurs venaient tout seuls aux entreprises est bel et bien révolue.
Aujourd’hui, les entreprises ont compris, bon gré ou mal gré, quil leur faut aller chercher les consommateurs. Elles doivent les toucher là où il est plus aisé de les trouver, c’est-à-dire sur la toile.

Tout le monde s’accorde dorénavant à dire que ce sont sur les canaux numériques qu’il y a le plus de prospects et donc de potentiels clients.
Sans parler de l’argument massue disant que le marketing digital n’est pas coûteux à mettre en place.

Contrairement aux méthodes traditionnelles, le retour sur investissement peut s’avérer être beaucoup plus avantageux. Pas toujours mais souvent. Exemple : d’après une analyse de HUBSPOT (une plateforme d’Inbound marketing), le marketing numérique permettrait de réduire drastiquement le coût d’acquisition d’un lead (jusqu’à 60 % moins élevé).
Ce qui plaît aussi aux entreprises c’est le moyen d’agir rapidement et d’avoir des indicateurs chiffrés qui permettent de moduler les campagnes ou actions selon les besoins.

Autrement dit, point de salut pour les PME qui ne misent pas sur le marketing digital. Des réseaux sociaux au référencement en passant par le marketing mobile et les campagnes d’emailing, un nombre conséquent d’outils permettent aux PME, qu’elles soient en BtoC ou en BtoB, de saisir de formidables opportunités.

Les prévisions en matière de dépenses marketing

Selon un rapport de Forrester Research (présenté en novembre 2014), d’ici 2019, les marketeurs dépenseront plus de 96 milliards d’euros dans le référencement, le marketing sur les réseaux sociaux et les campagnes d’emailing.
En pole position, il y a bien entendu les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter ou encore Instagram. Ensuite vient le marketing mobile (sur le web et applications) suivi de l’email marketing. Sans oublier la vidéo en direct, la création de contenus, l’analyse de données et les mises à jour de site web.

Quel pourcentage de CA investir

Dans le prévisionnel d’un budget marketing, la place est de plus en plus grande pour le digital. Il est important que les services concernés puissent informer et convaincre leurs directions générales. Parce que :
– vous avez tout à gagner à miser sur le marketing numérique
– le marketing de recherche, la campagne emailing, le marketing mobile et sur les réseaux sociaux devront constituer le plus gros des dépenses
– le total du budget marketing représente 4 à 12 % du chiffre d’affaires, il faut donc en faire bon usage.

Nicolas Finet, contributeur Elaee, Growth Hacker et fondateur Sortlist.
Copyright : Pexels, Unsplash

 

 

Laisser un commentaire

  • Les fiches métiers Descriptif de mission, environnement de travail, perspectives d'évolution, salaire, avis de recruteur... Tout ce qu'il faut connaître sur les métiers de la création, de la communication, du marketing et du digital.

    DÉCOUVRIR LES FICHES MÉTIERS
  • Je dépose mon CV Pour me voir proposer des offres d'emploi qui correspondent à ce que j'ai envie de faire. Déposer

  • Je propose une offre Pour informer et échanger avec mes futurs collaborateurs Déposer

Offres

Magazine

Fiche métiers

more_vert