Elaee
Chasseurs de têtes création, communication, digital et marketing

Le consulting,
mot à la mode, métier en devenir

Nouvelle mode le consulting ? Pas du tout, il a déjà fait ses preuves depuis longtemps auprès des grandes entreprises. Effet de manche ? Peut-être...

Le consulting,mot à la mode, métier en devenir

 On n’a jamais tant parlé du consulting que ces derniers temps. Ils sont nombreux les jeunes cadres dynamiques à se projeter avec le costume cravate / montre de marque au poignet / attaché-case / donneur de bons conseils. Mais sait-on bien de quoi on parle quand on utilise le mot « consulting » ou « conseil aux entreprises » ?

Définition et cibles

Littéralement, il s’agit de faire appel à un expert pour profiter de ses conseils dans un domaine précis. Jusque là, tout va bien. Ce qui est plus compliqué c’est que ce concept reste plutôt obscur pour un très grand nombre de patrons de PME. Il faut dire que les tarifs proposés par les plus gros acteurs du consulting, tels les Big Five, ont de quoi refroidir les ardeurs de ces derniers. Du coup, une majorité de ces chefs d’entreprise, qui ont tout autant sinon plus de besoins que les grands groupes friands des cabinets conseil, ne peuvent qu’observer ce monde de loin, rendant ainsi toute tentative de compréhension totalement caduque.

Consulting ou coaching, qu’est-ce c’est ?

Le peu de succès du consulting auprès des  patrons de PME s’explique en partie par la confusion autour de sa définition. Au fur et à mesure que le consulting s’est développé, une confusion est née entre le rôle de consultant et celui de coach. Fatalement, le concept de consulting s’est mélangé à celui de coaching. Pourtant, il s’agit de deux mondes totalement différents.
Le consulting consiste avant tout à apporter des solutions (voir les domaines d’action ci-dessous) à une entreprise ou une direction, là où le coaching met en place un processus d’accompagnement pour les employés d’une société. Ensuite, le consultant élabore et met en place une stratégie pour répondre à un besoin ou atteindre un objectif. Le coach quant à lui accompagne les salariés pour qu’ils développent des compétences qui leur permettront d’atteindre leur objectif. Enfin, la réussite d’une mission de coaching est difficilement quantifiable. En revanche, celle d’une mission de consulting peut aisément être quantifiée et évaluée.

Les domaines d’action du consulting

Une entreprise peut engager un consultant pour l’aider dans une grande variété de domaines comme la finance, l’organisation, la production, les systèmes d’information, le management, le marketing ou les ressources humaines… Toutes les fonctions clefs d’une entreprise normalement constituée.
Chaque mission se déroule toujours suivant le même schéma. Le consultant commence par analyser la situation et les besoins de l’entreprise. Il établit ensuite une liste de solutions qui pourraient permettre à cette dernière d’atteindre ses objectifs. Puis il se charge de la mise en place de ces solutions. Finalement, il effectue un reporting pour faire état des résultats de la mission. Il est intéressant de noter que le consultant travaille en totale collaboration avec l’entreprise. En d’autres termes, une grande partie de son travail consiste à écouter et à échanger avec les différents interlocuteurs de cette dernière.

Les enjeux du consulting

Répondant à des enjeux structurants, le consulting met en œuvre des savoir faire qui n’existent pas dans l’entreprise et qui, le plus souvent, n’ont pas vocation à s’y installer de façon pérenne. Il ne s’avère donc pas nécessaire de recruter à temps plein ces ressources expertes, mais très chères. Sauf dans des cas très précis, comme on le voit beaucoup en ce moment, sur la transformation numérique des entreprises par exemple.
Le consulting a aussi l’avantage pour l’entreprise de profiter d’un regard extérieur, plus critique (qui fait profiter de sa connaissance du marché) et surtout objectif.

Reste que, sur les 2,5 millions d’entreprises françaises l’Insee indique que 96,8% d’entre elles ont entre 0 et 19 salariés. Il y a donc un véritable potentiel pour les acteurs du consulting qui sont en mutation pour se rendre accessibles à ce marché. Et du côté de l’entreprise, largement de quoi progresser en faisant appel aux métiers du conseil.

Consulting et recrutement

Grâce à l’expertise acquise en cabinet conseil après une solide formation, le consultant est un candidat qui plaît aux entreprises, donc aux cabinets de recrutement. On sait apprécier l’intelligence de l’analyse, la connaissance de secteurs variés, la capacité à montrer de façon opérationnelle les changements opérés au sein des entreprises clientes, et la dimension conseil qui permet d’accompagner les décideurs. Le seul point faible de ces candidats aujourd’hui consultants qui souhaitent un poste chez le client concerne surtout la posture, autrement dit la capacité à s’imprégner et faire siens les codes et valeurs de l’entreprise qu’il rejoint. La fameuse intelligence de situation. Surtout quand il s’agit de PME…

 

Une réponse à “Le consulting,
mot à la mode, métier en devenir”

« LE » consultant, produit phare des grandes écoles de commerce… soluble dans la communication interpersonnelle vraiment ?

Laisser un commentaire

  • Les fiches métiers Descriptif de mission, environnement de travail, perspectives d'évolution, salaire, avis de recruteur... Tout ce qu'il faut connaître sur les métiers de la création, de la communication, du marketing et du digital.

    DÉCOUVRIR LES FICHES MÉTIERS
  • Je dépose mon CV Pour me voir proposer des offres d'emploi qui correspondent à ce que j'ai envie de faire. Déposer

  • Je propose une offre Pour informer et échanger avec mes futurs collaborateurs Déposer

Offres

Magazine

Fiche métiers

more_vert