Elaee
Chasseurs de têtes création, communication, digital et marketing

Toucher
le chômage même après une démission

C'est nouveau et ça fait du bruit : la promesse d'Emmanuel Macron expliquée en 2 temps et 3 mouvements.

Toucherle chômage même après une démission

Avoir droit à l’assurance-chômage alors que vous avez vous-même fait le choix de partir, Emmanuel Macron l’avait promis et il va le mettre en place.

Une idée forte qui rend les salariés plus autonomes et plus mobiles.

Libres de quitter leur employeur pour un autre, libres de tenter l’aventure de l’entrepreneuriat en minimisant les risques, libres de se reconvertir, de changer de job…
En fait, vous ne le savez peut-être pas mais cet avantage existe déjà, dans des cas très précis. Vous connaissez certainement le cas du déménagement dû à la mutation de votre conjoint ou bien le cas du retard de salaire. Mais saviez-vous que vous avez droit au chômage si vous partez pour une mission de volontariat à l’international ou bien si vous êtes journaliste et que vous mettez en oeuvre la clause de conscience ?

Cela étant, il y aura des règles.

D’abord celle qui concerne une limite dans le temps : « Tous les cinq ans, chacun y aura droit, s’il choisit de démissionner pour changer d’activité ou développer son propre projet professionnel. Cela incitera les entreprises à investir pour améliorer la qualité de vie au travail afin de conserver leurs salariés, dont nous renforçons ainsi le pouvoir de négociation. » nous dit Macron.
Ensuite, les mesures pour contrôler les démissionnaires seront renforcées et pour ce faire, le gouvernement devrait multiplier par 5 le nombre de conseillers de Pôle emploi en charge du contrôle (soit un millier au total).
Enfin, le démissionnaire devra prouver sa recherche d’emploi chaque mois. Et il ne pourra pas refuser plus de 2 offres d’emploi « décentes, selon des critères de salaire et de qualification ».

Le salarié reprend un peu de pouvoir.

La relation hiérarchique entre employeur et employé aura moins de poids, le second dépendant moins du premier. Le salarié sera aussi mieux armé pour négocier évolution et salaire. Quant à l’employeur, il fera plus attention à fidéliser ses collaborateurs afin de réduire son turnover. Tout le monde gagnant ?

Laisser un commentaire

  • Les fiches métiers Descriptif de mission, environnement de travail, perspectives d'évolution, salaire, avis de recruteur... Tout ce qu'il faut connaître sur les métiers de la création, de la communication, du marketing et du digital.

    DÉCOUVRIR LES FICHES MÉTIERS
  • Je dépose mon CV Pour me voir proposer des offres d'emploi qui correspondent à ce que j'ai envie de faire. Déposer

  • Je propose une offre Pour informer et échanger avec mes futurs collaborateurs Déposer

Offres

Magazine

Fiche métiers

more_vert