Logo

Magazine de l’emploi dans la création, la communication, le marketing et le digital Cabinet de recrutement Elaee, qui sommes-nous ?

Rechercher

Le magazine de l’emploi dans la communication,
le marketing et le digital

Com', MKG & Digital

Retouche pas touche, le décret Photoshop

37 500 euros d’amende minimum pour ceux qui ne respecteront pas le nouveau décret qui impose d’apposer la mention «Photographie retouchée» à chaque fois que l’on amincit ou que l’on grossit un corps.

Le bien-nommé « décret photoshop »

A partir du 1er octobre, le décret validé en mai dernier prend effet et cela nous interroge sur ce système qui est le nôtre où nous voulons plus d’authenticité (vérité / crudité de l’image) sans s’empêcher toutefois de rêver (beauté / mensonge). On veut voir du beau oui, mais sans être dupes. Alors la mention  «Photographie retouchée» qui apparaîtra dorénavant sur tous les clichés publicitaires où les corps sont modifiés, va nous décomplexer.

Cela fait écho au combat actuel, lancé il y a 10 ans déjà, notamment par des marques comme Dove, engagées pour que l’industrie cosmétique cesse de nous culpabiliser avec cette pression sur les stéréotypes de beauté. Aujourd’hui, même les bombes de Victoria’s secret se montrent avec leurs vergetures, et ça c’est tout de même bien nouveau.

Après les certificats médicaux imposés aux mannequins afin de prouver, via leur indice IMC, qu’elles ne sont pas anorexiques, cette loi va nous ouvrir les yeux sur les retouches si courantes et qui ne concernent pas que la mode et la beauté, mais aussi l’agro-alimentaire, l’automobile, … Bref, tout ce que l’on peut acheter en tombant sous le charme d’une belle photo.

La loi… mais pas pour tout le monde

Les obligations de l’article L2133-2 sont applicables « aux photographies à usage commercial de mannequins insérées dans des messages publicitaires diffusés notamment par voie d’affichage, par voie de communication au public en ligne[…], dans les publications de presse […], dans la correspondance publicitaire destinée aux particuliers et dans les imprimés publicitaires destinés au public ».

Vous avez compris, cela concerne la presse et internet. Mais pas la télévision.
Notez aussi que cela concerne les silhouettes, pas les visages.

Techniquement, la mention doit être « apposée de façon accessible, aisément lisible et clairement différenciée du message publicitaire ou promotionnel ». Enfin, « la présentation des messages doit respecter les règles et usages de bonnes pratiques définis par la profession, notamment par l’autorité de régulation professionnelle de la publicité ». A l’ARPP donc de surveiller les annonceurs, car ce sont eux qui en porteront la responsabilité.

Cela étant, les photos de stars, elles, continueront à être retouchées sans vergogne… jusqu’à ce que les fans se révoltent, comme l’exemple célèbre ici :

Retouche Photoshop

L’effet auprès des agences de pub

Les professionnels ne semblent pas s’offusquer de cette contrainte, tant est dans l’ère du temps la tendance du « être vrai ». Leurs discours dans les médias sont réalistes : ils doivent trouver le juste milieu pour faire rêver sans (trop) mentir.
Pour autant, cela ajoute (encore) une ligne au catalogue des injonctions déjà bien fourni des « Évitez de manger trop sucré, trop salé » et autres « À consommer avec modération ».

Un retour à l’art de la photographie

En plus des bonnes raisons sanitaires et psychologiques qui justifient ce décret, on aime à croire que cette nouvelle pratique évitera les prises de vues où on mitraille à tout va pour tout retoucher ensuite.
Place au travail (argentique) de qualité, soigné, qui fait la part belle à l’éclairage et qui redonne tout son aura au talent du photographe.
Que de bonnes choses non ?

Crédit photo : Chillout.com

*
*

Twitter

Charlotte crée des visages délirants sur tous les objets qui l'entourenthttps://t.co/PziK7FxuQh https://t.co/ERtQgPvsz1

Une expo envisage le meilleur et le pire du numérique https://t.co/kCTa5v45o3 https://t.co/3xGBJWNzRR

En entretien, pas grave si vous avez des tics nerveuxhttps://t.co/Og255q3e2O https://t.co/5X5kmmo9Nc

Révolutionnaire : les petites bulles d'eau à boirehttps://t.co/5i8WlHmlfE https://t.co/dpcCjyo9Jf

Quand les PME investissent en communication, c'est de plus en plus en digitalhttps://t.co/UfkxHVPEoY https://t.co/JmO4RE3V1z

Elaee, c'est quoi ce nom à coucher dehorshttps://t.co/zyOud2W2RX https://t.co/RbcVVlFXoy

Recherche d'emploi : les 10 règles d'or à connaitrehttps://t.co/ubdfXv32mj https://t.co/FuWKcGSgac

Les soft skills que les employeurs européens attendent https://t.co/Xln8VkWIdR https://t.co/HOZZpKfRlq

3 astuces pour (re)prendre du plaisir au travail https://t.co/MyxlpwFGbK https://t.co/WSmG0Wo4N4

Offre #emploi : https://t.co/IwEJ2ldopY

Offre #emploi : https://t.co/A9QraIkzuw

4 tendances en chiffres du marketing d'influence https://t.co/EOtnBoZJjX https://t.co/K8Riyf6pK0

Il faut sauver le soldat RH https://t.co/b5IzioQXTC https://t.co/0JQleePy6T

Les consommateurs aiment les produits conçus par erreur https://t.co/VKGX4vDDBz https://t.co/81KsogxNmA

San Francisco : les salariés d'Apple, de Google et de Facebook se font caillasser dans la Silicon Valley.… https://t.co/vld0fbxF9Z

Les managers français sont les plus innovants d'Europe https://t.co/s9icQ125Zi https://t.co/H3mTjX3GDN

Le lien entre les couleurs et le taux de conversion https://t.co/oDbwncuRnk https://t.co/RG6L8GM1P2

Offre #emploi #CM : Community manager / bilingual / #Paris https://t.co/Gz1LFu1hZs #SocialMediaManager

Offre d'#emploi : Content manager / anglais / musique #IDF https://t.co/IwEJ2ldopY #contenus

Offre d'#emploi : Chef de projet 360° / #Annecy https://t.co/A9QraIkzuw #communication

Recevez directement les offres d’emploi par mail Cliquez ici