Logo

Magazine de l’emploi dans la création, la communication, le marketing et le digital Cabinet de recrutement Elaee, qui sommes-nous ?

Rechercher

Le magazine de l’emploi dans la communication,
le marketing et le digital

Com', MKG & Digital

Retouche pas touche, le décret Photoshop

37 500 euros d’amende minimum pour ceux qui ne respecteront pas le nouveau décret qui impose d’apposer la mention «Photographie retouchée» à chaque fois que l’on amincit ou que l’on grossit un corps.

Le bien-nommé « décret photoshop »

A partir du 1er octobre, le décret validé en mai dernier prend effet et cela nous interroge sur ce système qui est le nôtre où nous voulons plus d’authenticité (vérité / crudité de l’image) sans s’empêcher toutefois de rêver (beauté / mensonge). On veut voir du beau oui, mais sans être dupes. Alors la mention  «Photographie retouchée» qui apparaîtra dorénavant sur tous les clichés publicitaires où les corps sont modifiés, va nous décomplexer.

Cela fait écho au combat actuel, lancé il y a 10 ans déjà, notamment par des marques comme Dove, engagées pour que l’industrie cosmétique cesse de nous culpabiliser avec cette pression sur les stéréotypes de beauté. Aujourd’hui, même les bombes de Victoria’s secret se montrent avec leurs vergetures, et ça c’est tout de même bien nouveau.

Après les certificats médicaux imposés aux mannequins afin de prouver, via leur indice IMC, qu’elles ne sont pas anorexiques, cette loi va nous ouvrir les yeux sur les retouches si courantes et qui ne concernent pas que la mode et la beauté, mais aussi l’agro-alimentaire, l’automobile, … Bref, tout ce que l’on peut acheter en tombant sous le charme d’une belle photo.

La loi… mais pas pour tout le monde

Les obligations de l’article L2133-2 sont applicables « aux photographies à usage commercial de mannequins insérées dans des messages publicitaires diffusés notamment par voie d’affichage, par voie de communication au public en ligne[…], dans les publications de presse […], dans la correspondance publicitaire destinée aux particuliers et dans les imprimés publicitaires destinés au public ».

Vous avez compris, cela concerne la presse et internet. Mais pas la télévision.
Notez aussi que cela concerne les silhouettes, pas les visages.

Techniquement, la mention doit être « apposée de façon accessible, aisément lisible et clairement différenciée du message publicitaire ou promotionnel ». Enfin, « la présentation des messages doit respecter les règles et usages de bonnes pratiques définis par la profession, notamment par l’autorité de régulation professionnelle de la publicité ». A l’ARPP donc de surveiller les annonceurs, car ce sont eux qui en porteront la responsabilité.

Cela étant, les photos de stars, elles, continueront à être retouchées sans vergogne… jusqu’à ce que les fans se révoltent, comme l’exemple célèbre ici :

Retouche Photoshop

L’effet auprès des agences de pub

Les professionnels ne semblent pas s’offusquer de cette contrainte, tant est dans l’ère du temps la tendance du « être vrai ». Leurs discours dans les médias sont réalistes : ils doivent trouver le juste milieu pour faire rêver sans (trop) mentir.
Pour autant, cela ajoute (encore) une ligne au catalogue des injonctions déjà bien fourni des « Évitez de manger trop sucré, trop salé » et autres « À consommer avec modération ».

Un retour à l’art de la photographie

En plus des bonnes raisons sanitaires et psychologiques qui justifient ce décret, on aime à croire que cette nouvelle pratique évitera les prises de vues où on mitraille à tout va pour tout retoucher ensuite.
Place au travail (argentique) de qualité, soigné, qui fait la part belle à l’éclairage et qui redonne tout son aura au talent du photographe.
Que de bonnes choses non ?

Crédit photo : Chillout.com

*
*

Twitter

RT @Numerama: Cloak, l'impressionnant outil d'Adobe pour supprimer des éléments d'une vidéo - https://t.co/0KsRO9i6tJ https://t.co/YXkZj4Xt

Attention : les réunions nuisent gravement à votre QI https://t.co/7BuAg3YUl3 #QVT #travail

RT @creapills: Pendant 10 ans, il photographie les mêmes personnes sur le chemin du travail - https://t.co/bS7JtJOcPi https://t.co/r7Eq3Mem

L’Encyclopédie des Lumières se met à l’heure du #numérique @Numerama https://t.co/uzOssn6mqe #libreacces #savoirs https://t.co/1MYgVi8ZwV

Des #formations originales pas piquées des hannetons ! https://t.co/I3KN7gcDJD #heavymetal #orientation https://t.co/deXnkcrRDa

#MOOC : que choisir et sur son #CV on met ou pas ? https://t.co/Ev2sn0V44N https://t.co/TKoCwPb7Y3

Les assistants vocaux vont bousculer la radio https://t.co/ojm1qk6uSS #medias #enceinteconnectee #numerique https://t.co/KcqojZmK8l

#formation professionnelle : et si on réformait les mentalités ? https://t.co/KS72rFCHio https://t.co/qQHkQZ21HE

Robots recruteurs : comment ils vous chassenthttps://t.co/qjoleVopfm https://t.co/pDJR6fAj8a

Tu es viré ? Tu gagnes un burger !https://t.co/UmhwaOl6i7 https://t.co/mgWqw4uPsp

La différence entre la génération Y et la génération Zhttps://t.co/cu9GEZO6dI https://t.co/O7MKHZaFZH

Des images, des tattoos, des CV....rien que du beau rien que pour voushttps://t.co/4zyJtlG8gt https://t.co/djYWi4HWqQ

La technologie et la pub sont elles les deux mamelles de la génération inactivehttps://t.co/UPsxA3eD6i https://t.co/WgGqkMLYX0

RT @Iletaitunepub: Les stickers débarquent sur Instagram Stories https://t.co/F8xdEnyNgq https://t.co/AISmcNVu8q

Votre mobile peut vous rendre maladehttps://t.co/SyQq9agizY https://t.co/0vxecJEMj1

Quand nos clients parlent de noushttps://t.co/Oksqw6J0O8 https://t.co/VW7SWM6IGy

Les tendances de l'emploi dans les métiers de la communicationhttps://t.co/dAhms5P9hh https://t.co/W2KlKRJB6w

Formation professionnelle : et si on détournait les mentalitéshttps://t.co/KS72rFCHio https://t.co/YmEpXBT4xc

Offre #emploi : https://t.co/qN6yzjOVSl

Offre #emploi : https://t.co/qXqJB16AO2

Recevez directement les offres d’emploi par mail Cliquez ici