Elaee
Chasseurs de têtes création, communication, digital et marketing

Les
nouvelles méthodes de recrutement

En tant que recruteurs spécialisés, on nous demande souvent conseil sur les nouvelles méthodes pour trouver les bons candidats. Recruteurs, RH, dirigeants, managers mais aussi candidats, ceci est pour vous.

Lesnouvelles méthodes de recrutement

Le recrutement des meilleurs talents est l’enjeu de toute entreprise. Les nouvelles technologies révolutionnent notre manière de vivre mais aussi de recruter.

Les candidats sont de plus en plus acteurs de leur recrutement et vont se renseigner sur l’entreprise avant de postuler. Il devient nécessaire pour l’entreprise de s’approprier ses nouveaux codes pour recruter autrement et de mettre en valeur sa marque employeur sur le digital.

On a choisi ici 8 méthodes innovantes pour améliorer son recrutement.

1 – Soigner son wording

Commençons par le tout début, la formulation même de votre offre d’emploi.

Comment innover ? Premièrement, il faut avoir à l’esprit que chaque mot compte et qu’en fonction du vocabulaire utilisé vous pouvez réduire la portée de votre mission en dissuadant certaines personnes de postuler. Deuxièmement, pour que votre annonce soit bien référencée en SEO, et donc visible sur internet, certains mots sont à privilégier plutôt que d’autres. L’utilisation d’un outil d’analyse SEO et sémantique comme Textfocus ou Alyze vous permettra de vérifier la présence des mots clés dans les balises importantes en référencement.

2 – Créer du contenu authentique pour soigner sa marque employeur

La citation “Une image vaut mille mots.” de Confucius n’a pas pris une ride. Malheureusement, les vidéos institutionnelles n’atteignent parfois pas leur cible car elles peuvent sembler trop rigides ou mises en scènes. C’est pourquoi, les entreprises font appel à ceux qui sont les mieux placés pour témoigner : leurs employés.
Des exemples ? McDonald’s diffuse les vidéos de ses employés sur Snapchat, Deloitte lance son festival du court métrage dans lequel il les invite à montrer pourquoi leur travail est passionnant et Quickstop publie des descriptions d’emploi au format vidéo réalisées par les membres de l’équipe.

3 – Utiliser les réseaux sociaux pour recruter…

Les réseaux sociaux ont un impact énorme sur notre quotidien et le recrutement ne fait pas exception. 49% des recruteurs utilisent LinkedIn pour recruter en France (versus 36% en 2017). Pourtant, les employeurs n’investissent pas encore pleinement ces canaux de recrutement et se privent d’un vivier de candidats surtout parmi les jeunes générations. 79 % des demandeurs d’emploi sont susceptibles d’utiliser les réseaux sociaux pour leur recherche d’emploi (source Infographie Thiswayglobal). A tort ou à raison, certaines entreprises n’hésitent pas à passer un cran au-dessus pour recruter sur des sites inattendus comme Amazon recrutant des ingénieurs sur Tinder ou Goldman Sachs qui utilise Spotify pour chercher de jeunes talents.
Ayez aussi en tête que les usages changent et que la consultation sur mobile grandit au fur et à mesure que la moyenne d’âge des candidats s’abaisse. Responsive obligatoire.

4 – …Mais aussi pour travailler sa marque employeur

Si les postulants cherchent leur futur emploi sur les réseaux sociaux, ils s’en servent aussi pour en apprendre davantage sur l’entreprise. Il est donc essentiel de travailler sa marque employeur et de soigner sa communication sur ces canaux.
75% des employés au Royaume-Uni s’accordent pour dire que les réseaux sociaux sont un outil précieux pour gérer la réputation de la marque. Il ne peut être que bénéfique de travailler l’histoire et la réputation de sa marque avec l’aide des équipes marketing et RH pour promouvoir le recrutement. La tendance est forte : la communication de recrutement devient vite indispensable lorsque les candidats pointent du doigt des non-sens inquiétants ou un faux discours éthique.

 

5 – Faire une veille sur la réputation de l’entreprise

Les sites internet qui notent les entreprises, comme Glassdoor, même s’ils sont décriés, doivent faire l’objet d’une attention particulière. Les recruteurs peuvent l’envisager comme un baromètre externe à l’entreprise et peuvent identifier d’éventuels points faibles ou pistes d’amélioration. Les candidats sont nombreux à se rendre sur ce type de site, il ne faut donc pas les négliger. On remarque que les pages Entreprises de Linkedin sont aussi de plus en plus citées par les candidats lorsqu’on leur demande comment ils se renseignent sur leur futur employeur.

6 – La gamification : le recrutement ludique

Escape game, hackathon, serious game, jeu de piste, jeu vidéo, ces manières de recruter originales se multiplient au sein des nouveaux usages. Quels en sont les avantages ? Créer de l’interaction, découvrir les soft skills des candidats, les emmener dans des cadres surprenants…Le recrutement gamifié permet de casser la formalité d’un entretien et d’observer les réactions et les comportements des candidats dans un autre contexte.
Via un jeu en ligne (exemple : Heineken) ou un escape game (exemple : Groupama). L’accent est mis sur le candidat et non le CV. L’opportunité est donnée à des talents de montrer leur potentiel, leur personnalité et leur passion.

7 – Utiliser l’Intelligence Artificielle pour gagner en productivité

Créée pour simplifier la vie quotidienne, l’IA permet surtout de gagner du temps consacré normalement à gérer des tâches chronophages. Dans le cadre du recrutement celle-ci peut aider à vous organiser sur des tâches redondantes : prises de rendez-vous, envoi de messages automatiques pour une confirmation de rendez-vous…
Difficile aujourd’hui de se passer d’un ATS (Applicant Tracking System, logiciel qui gère le processus de recrutement de bout en bout), 68% des entreprises de plus de 5000 personnes en ont un. Indispensable ne serait-ce que pour administrer (récolter, archiver, rechercher) les CV au sein d’une base de données.
On est moins fan des « évolutions » technologiques qui se destinent à remplacer la définition des profils en fonction des talents et savoirs-faire des candidats, ou à faire des portraits automatisés faits à partir de résultats de plusieurs tests de personnalité ou de logique.
Il appartient à chaque équipe RH de faire le choix sur une intégration simple ou poussée de l’utilisation de l’IA dans ses tâches du quotidien.

8 – Soigner la relation candidat

On a gardé le meilleur pour la fin : parce qu’on est encore trop peu nombreux à considérer le candidat comme un client. Le changement est néanmoins en cours, porté par une pénurie de talents dans certains métiers. Plus possible de voir le recruteur en position de force, celui qui ne répond pas à vos messages, qui vous fait attendre 20 minutes avant de vous recevoir, qui a un siège plus haut que le vôtre, etc.

En conclusion

C’est un fait, le rapport de force a évolué dans le recrutement. La demande est forte sur certaines expertises et les entreprises ont du mal à trouver certains talents. Changer sa manière de recruter, c’est réaliser que les recruteurs doivent à présent aller chercher les candidats plutôt qu’attendre que ceux-ci se présentent suite à la lecture d’une annonce.

Évoluer c’est aussi utiliser tous ces outils et stratégies marketing affûtés qui servent à l’origine à attirer les clients mais qui peuvent être employés à sourcer pour l’équipe RH.

En conclusion, tous les moyens doivent être mis en oeuvre pour que l’entreprise puisse optimiser son image et son attractivité sur le digital, vitrine de sa réputation.

 

Laisser un commentaire

  • Les fiches métiers Descriptif de mission, environnement de travail, perspectives d'évolution, salaire, avis de recruteur... Tout ce qu'il faut connaître sur les métiers de la création, de la communication, du marketing et du digital.

    DÉCOUVRIR LES FICHES MÉTIERS
  • Je dépose mon CV Pour me voir proposer des offres d'emploi qui correspondent à ce que j'ai envie de faire. Déposer

  • Je propose une offre Pour informer et échanger avec mes futurs collaborateurs Déposer

Offres

Magazine

Fiche métiers

more_vert