Elaee
Chasseurs de têtes création, communication, digital et marketing
Fiche métier

Chief
Happiness Officer (cho)

Voilà un métier d'avenir qui fait rêver : le CHO.

ChiefHappiness Officer (cho)

CCO (Chief Communications Officer), PRO (Public Relations Officer) ou CDO (Chief Digital Officer), sont des termes que vous avez sûrement déjà entendus.
Mais connaissez-vous le CHO, nouveau venu en France ?

Définition du Chief Happiness Officer

Le Chief Happiness Officer a pour objectif de créer des conditions dans lesquelles les salariés vont trouver du bien-être. Mieux encore, du bonheur.

Rigolo pensez-vous ? Pas seulement. Derrière ce titre quelque peu provocant (surtout quand on le traduit par « Directeur général du bonheur » ou « M. Bonheur »), émerge un constat implacable : le bien-être est un des premiers facteurs de la performance individuelle et collective.

A l’origine, le concept a été créé par Chade-Meng Tan, un ingénieur américain, 107e salarié embauché par Google qui a changé de métier pour se concentrer sur le développement des personnes et leur bien-être. Il invente donc la fonction de « Jolly Good Fellow » (super bon camarade) et devient le premier M. Bonheur (aujourd’hui milliardaire et enseignant la méditation).

Pourquoi la création de ce métier de M. ou Mme Bonheur ?

De nombreuses études (Harvard, MIT…) pointent la corrélation positive entre le plaisir au travail et la performance. Des chiffres impressionnants circulent montrant que : « un salarié heureux est deux fois moins malade, six fois moins absent, ou encore neuf fois plus loyal ».

Les grandes entreprises internationales, dans leur quête de RH au sens littéral du terme et de communication interne optimisée, ont vite vu dans cette nouvelle fonction une clef efficace pour répondre aux problématiques de management, de motivation et d’engagement des salariés, de santé au travail, de marque employeur (recruter des talents, limiter le turn-over…) et, in fine bien sûr, de productivité.

De ce fait, les missions du CHO ont complexes et nécessitent temps et investissements. Elaborer et mettre en oeuvre une culture de travail positive, améliorer les relations et créer du lien, induisent d’être au cœur des changements de l’entreprise.
L’objectif est de veiller à ce qu’aucun obstacle ne puisse entraver le travail des salariés. Le Chief Happiness Officer aura ainsi à intervenir sur des points stratégiques comme les nouveaux outils (digitaux surtout), les horaires, la mobilité (télétravail), mais aussi sur des sujets sensibles comme l’optimisation du parcours individuel en entreprise, des entretiens de motivation, la cohésion d’équipe, le coaching…

Pour fédérer, il a aussi comme mission d’organiser des activités amusantes : par exemple des ateliers de créativité, des concours internes, des happy hours… On peut aussi lui demander la mise en place de services spécifiques comme des abonnements fitness ou de la conciergerie… Il est à la fois un super-communicant maîtrisant l’événementiel et le dialogue autour de la machine à café, et un médiateur.

Les compétences nécessaires pour réussir sur un poste de CHO

Pour tenir ce rôle, il faut donc avoir l’esprit positif, une bonne humeur naturelle et montrer un enthousiasme à toute épreuve. Humour, amabilité, empathie et surtout une grande énergie, sont nécessaires. Tout le monde n’a pas la capacité à inspirer le bonheur chez les autres.

Homme ou femme de communication

En conclusion, les mutations actuelles de nos modes de travail, notamment avec la transformation digitale et la libéralisation des entreprises, sont favorables à la création de ces missions de CHO dans de nombreuses organisations.
Et les mieux placés pour assumer ce rôle seront issus des RH ou de la communication, en toute logique. Car l’enjeu, à la fois humain et économique, est de taille.

Le sourire du Chief Happiness Officer, celui qui rend votre job cool

Copyright : Shutterstock

  • Parlons salaires Rémunération, salaire, paie… autant de gros mots qui sont tabous en France, même dans les métiers de la communication. Les salaires de la com'

  • Je dépose mon CV Pour me voir proposer des offres d'emploi qui correspondent à ce que j'ai envie de faire. Déposer

  • Je propose une offre Pour informer et échanger avec mes futurs collaborateurs Déposer

Offres

Magazine

Fiche métiers

more_vert