Tchat

Logo

Le magazine de l’emploi dans la communication, le marketing et le digital

Rechercher

Le magazine de l’emploi dans la communication,
le marketing et le digital

Conseil en entretien d’embauche, la phrase qui tue

L’entretien face avec un recruteur est moment d’échange, parfois stressant, impressionnant qui peut donner lieu à des paroles malheureuses qui peuvent gâcher votre candidature…

L’entretien face à un recruteur est un moment d’échange, parfois stressant, impressionnant qui peut donner lieu à des paroles malheureuses qui peuvent gâcher votre candidature. Voici un florilège des erreurs et petites phrases qui tuent, que nous avons pu entendre en entretien et qui sont bien entendu à éviter.

1 Je n’ai pas eu le temps de regarder ce que vous faisiez / qui vous étiez

Etre attentif à l’activité, l’identité de l’entreprise que l’on rencontre est une marque de motivation et de curiosité (qualité particulièrement appréciée des recruteurs). L’accès à l’information est aujourd’hui facilité par le web et les candidats n’ont plus d’excuses. C’est aussi une question de respect que de venir à un entretien en sachant qui on rencontre.

2 Oubliez ce qui est inscrit sur mon CV, c’est bidonné

Terrible aveu que celui-ci qui, avouons-le, jette un « léger » froid dans la discussion. 70% des CV aujourd’hui sont biaisés. Combien de fois avons-nous rencontré des candidats soi-disant bilingues en anglais sachant tout juste bredouiller un « bonjour, merci au revoir », des promotions un peu trop vite acquises, des résultats trop gonflés voire « empruntés » à ses collaborateurs. Là encore, le maître mot reste l’honnêteté : certes faute avouée est à demie-pardonnée mais le mieux est encore d’avoir un CV qui reflète la vérité.

3 Le poste ne correspond pas à ce que je cherche mais je voulais vous rencontrer

Cela fait partie du jeu des échanges avec un recruteur et nous le savons mais, par ce biais et ce manque de transparence, celui-ci peut se sentir floué, avoir l’impression d’avoir perdu son temps et vous en tenir rigueur par la suite (si vous n’avez pas été honnête la première fois, pourquoi le seriez-vous par la suite, se dira-t-il). Soyez donc transparent dès le départ, exposez vos objectifs professionnels, si cela ne fonctionne pas aujourd’hui un poste vous attendra peut être demain.

4 Mon  entreprise est nulle, mes collègues inintéressants

Dénigrer son entreprise devant un recruteur est une grave erreur. Celui-ci se projettera dans votre future collaboration en se disant que ce que vous dites aujourd’hui vous pourrez aussi le dire demain de son entreprise. Si vous avez connu une situation difficile par le passé, présentez donc les faits de façon objective et sans jugement.

5 Quel est le salaire, les congés, les RTT, les avantages…

La question égocentrique s’il en est. Parler des avantages lors d’un premier entretien pourra amener le recruteur à se demander quel est votre intérêt réel pour l’entreprise et pour le poste si ce n’est votre propre avantage. Cette question est importante bien entendu, et sera sans nul doute abordée lors d’un second voire troisième entretien. Le premier échange est avant tout une rencontre, un dialogue qui doit donner envie au recruteur comme au candidat d’aller plus loin et certainement pas une négociation commerciale.

  1. par KPR2

    Remarques édifiantes et,meme si ça peut paraître un peu difficile à lire pour un candidat, c'est bien d'éclairer notre lanterne.

  2. par mohamad

    je suis interesse de recevoir tout ce qui concerne une entrevue merci

2

Commentaires

*
*

Twitter

RT @RobDeJervis: @sammymaine Hi Sammy, I made my CV into a box of chocolates(which I make) to huge success, any chance of an article? http:…

Digital ou numérique ? Mise au point des Académiciens #digital #academiefrancaise http://t.co/Ww22h32o25 http://t.co/ykjV5D9Hvw

Tout schuss sur cette offre de directeur de clientèle pour une agence de communication outdoor ! #emploi http://t.co/9bQNiMoYSu

RT @MonsterFrance: 48% des #salariés français ont déjà changé de #job à cause d'un environnement #stressant. Découvrez notre #étude : http:…

Ces "pears" de chaussettes, c'est le pied ! http://t.co/OeIEdx5sWn #design #chaussettes http://t.co/wnydHoPetQ

RT @ClemenceBJ: E-réputation #SoyezSurLeNet - #test vous assumez ce que vous postez ? http://t.co/kSp0MjZjPi via @franceinfo http://t.co/Y

RT @alicewrona: Une tape sur les doigts sur l'utilisation du mot "digital" pour numérique ! Mise au point des Immortels http://t.co/KinT9RH

RT @laetitiatiss: Je suis Français, je suis cadre, et je travaille dans l'entreprise idéale Je suis chez... | Elaee http://t.co/iwolSvKhfa

RT @alaurele: #RH @Elaee: Chez Amazon, prends l'oseille et tire-toi ! http://t.co/zeNdX9yWv1 http://t.co/ZrscKUlyJf

Là vous êtes sur Twitter à titre pro ou perso ? L'utilisation du web au travail : http://t.co/hhCrAMEAWi http://t.co/WBmFot2j6c

CV : résumé écrit de toutes les réalisations pro qu'une personne prétend avoir accomplies http://t.co/5KzJ2qmaT6 http://t.co/OLcTNtMpbC

RT @cyceron: 55% des lecteurs passent moins de 15 secondes sur une page web (et autres stats choc) http://t.co/1pqL8JmOhU http://t.co/3dKg

RT @eurydice17: L'impact du #digital dans l'acte d'achat en une #infographie http://t.co/uR0wlZGTlK http://t.co/IWXsISGWkY via @Golem_13

RT @pylelan: Les entreprises doivent repenser leur stratégie face au digital http://t.co/uNRinKQ6IC

RT @lesGRRRaphistes: Des illustrations qui se complètent avec l'interaction du public http://t.co/Dl23PYbijK http://t.co/VqqPLxtXqJ

Comment assurer avec les recruteurs 2.0 ? Episode 3 : la prise de parole sur le net... http://t.co/nCqInnvaAK http://t.co/cxaXz3WIxO

RT @laulacour: Un cas d'école ! Portraits de fruits & légumes moches http://t.co/F2pzsoLhqZ via @LADN_EU #marketing

@acMichelet Il ne vous reste plus qu'à plancher sur les compétences informatiques ! :)

Est-ce que vous répondez à tous les critères pour cet #emploi ? #poney http://t.co/MObDXP2caj http://t.co/yog38MGQKY

C’était comment la recherche d’emploi il y a 20 ans ? http://t.co/HsJK1AJSEc via @RegionsJob