Elaee
Chasseurs de têtes création, communication, digital et marketing

Mouc
? Moque ? Mohoque ? MOOC, kézako ?

C’est un mot intrigant qu’on voit de plus en plus mais qu’on ne sait pas forcément prononcer… Un petit point s’impose !

Mouc? Moque ? Mohoque ? MOOC, kézako ?

MOOC est un acronyme qui, version complète donne Massive Open Online Course ou, en français Cours en Ligne Ouvert et Massif (ou Ouvert aux Masses). Vous pouvez tenter le « CLOM » mais pas sûr qu’on vous comprenne !

Le MOOC est un cours en ligne gratuit sur un sujet donné dont le nombre de participants n’est pas limité. Autour du cours en lui-même se mettent en place un accès à des ressources pédagogiques libres ainsi qu’une véritable communauté d’étudiants et de professeurs.

mooc2

On distingue 2 types de MOOC, les cMOOC et les xMOOC qui se différencient généralement par le taux d’engagement des participants. Lors des cMOOC, les participants sont très impliqués dans la création du contenu du MOOC alors qu’un xMOOC correspond plus à un cours magistral déployé sur le web avec un certificat de validation des acquis à la clef.

Pour la prononciation, on vous avoue qu’on n’a pas réussi à trancher ! Le terme se prononce « Mouc » en anglais, c’est donc normalement la prononciation que nous devrions conserver mais apparemment « Moque » fait de la résistance en France… Faites votre choix !

Ecoutons Dave Cormier, qui a utilisé le terme en premier, en 2008 à propos du cours Connectivism and Connective Knowledge , prononcer et expliquer ce terme en anglais.

Les cours en ligne, ce n’est pas nouveau, dès le début des années 2000, des universités américaines se lancent dans l’aventure, avec plus ou moins de bonheur.

Mais les + d’un MOOC, outre sa gratuité bien sûr, ce sont :
– la possibilité donnée aux participants de collaborer et de s’engager sur le processus d’apprentissage,
– l’opportunité de se former en continu même après la fin du MOOC,
– la création d’un réseau participatif d’apprenants avec qui échanger avant, pendant et après le MOOC,
– la mise à disposition de ressources à l’infini sur le web.

Aujourd’hui, la plateforme la plus connue est Coursera et propose plus de 600 cours sur tous les sujets et dans toutes les langues (attention, la certification est payante).

La France a pris le train en marche et aujourd’hui les MOOC en français fleurissent sur le web. Le Ministère de l’Education supérieure et de la Recherche a même lancé sa propre plateforme, FUN.

Validation d’acquis, envie de perfectionnement sur un sujet, formation continue : les MOOC sont même devenus des outils pour les ressources humaines !

On finit sur une belle infographie de Inriality qui résume bien le phénomène.

Alors, partants pour un MOOC ?

infographie_inriality_mooc

Sources : Wikipedia, VousNousIls, Dave Cormier, L’Entreprise.
Copyright : Inriality, Ludovia, Ana Albero.

13 réponses à “Mouc
? Moque ? Mohoque ? MOOC, kézako ?”

Et depuis peu Academyk.org le « presque » MOOC de la recherche d’emploi !

Merci pour cet article d’une plume précise et toujours plein d’humour !

Le meilleur article que j’ai lu depuis que je suis abonnée à votre newsletter. Merci !

Les MOOC sont un système révolutionnaire qui permet à chacun d’apprendre. La plateforme FUN est un exemple réussi et perso, je rêve de pouvoir suivre des cours du MIT. Aussi passionnant qu’intéressant à avoir sur son CV.

bonjour,
Merci pour cet article très clair et fort intéressant.
Le MOOC Academyk que je viens de découvrir est très bien fait et riche des expériences d’experts dans leurs domaines.
Cdlt

vous dîtes que si on utilise le terme francais de CLOM peu de gens nous comprendrons mais c’est pareil pour MOOC. Et puis c’est un raisonnement qui se mord le queue : si personne l’utilise, personne le comprendra donc…personne l’utilisera….Une langue ne s’enrichit que si on digère les concepts étrangers que l’on fait sien et que l’on « retraduit » avec ses mots dans son langage, sa culture.
En tant que journaliste, il serait bon que vous vous posiez justement la question de votre responsabilité sociétale, votre rôle dans la société car au fond vous avez une lourde responsabilité dans l’anglicisation actuelle de la France,ce qui n’est pas sans conséquences.
Sinon le MOOC n’est pas révolutionnaire, c’est juste que cela vient des Etats-Unis et que l’on nous fait croire que c’est nouveau mais les technologies utilisées ne datent pas d’hier et des entreprises les utilisaient déjà en interne pour leurs formations, leurs réunions.
Comme dans beaucoup de cas, tout ce qui vient des Etats-Unis est nouveau même si ca existait déjà…c’est un peu la version moderne de la conquête de l’Ouest: les terres ont été découvertes à partir où des blancs anglo-saxons y ont mis les pieds….

ah au fait….une autre raison d’utiliser le terme de CLOM c’est que MOOC se prononce « mouc » ce qui en arabe est une insulte :-)…ce risque n’arrive pas avec CLOM. On peut aussi simplement dire « cours en ligne ».

Laisser un commentaire

  • Les fiches métiers Descriptif de mission, environnement de travail, perspectives d'évolution, salaire, avis de recruteur... Tout ce qu'il faut connaître sur les métiers de la création, de la communication, du marketing et du digital.

    DÉCOUVRIR LES FICHES MÉTIERS
  • Je dépose mon CV Pour me voir proposer des offres d'emploi qui correspondent à ce que j'ai envie de faire. Déposer

  • Je propose une offre Pour informer et échanger avec mes futurs collaborateurs Déposer

Offres

Magazine

Fiche métiers

more_vert