D’abord l’article dans la presse spécialisée

Tout se sait dans le réseau. Quand Claire Romanet a commencé à expliquer qu’elle créait un lieu de travail sans aucun mur blanc, ça a interpellé. Quand les visiteurs ont vu du noir, du bleu, du rose, du vert… ça a interloqué. De fil en aiguille, la rédactrice en chef du magazine Domodeco fait la visite et sélectionne les bureaux d’Elaee pour son reportage sur les lieux de travail, qui s’ajoute au Hub européen de Steelcase à Munich, le nouveau siège social de Boehringer Ingelheim et celui de l’agence d’architecture ASB+.

« Férue de design et d’art, Claire Romanet, fondatrice d’Elaee, a insufflé ses passions dans chaque mètre carré de son bureau/appartement. Séduite par les capacités du lieu, cette « créatrice de contact » a investi les lieux à son image et de pair à l’effigie de sa société, spécialisée dans les métiers de la communication. Oscillant le plus souvent entre Paris et Lyon, son bureau et ceux de ses clients, Claire Romanet souhaitait un espace de travail « comme à la maison » où les collaborateurs et les candidats au recrutement pourraient évoluer dans une atmosphère bienveillante. »
La suite à lire sur Work sweet Work.

 

Ensuite la genèse des travaux

Si, comme nous, vous adorez les avant / après, voici quelques photos qui vous racontent d’où on est partis (un appartement haussmannien bien vieillot pas touché depuis 50 ans avec les tuyaux de chauffage dans le sol et rien dans les normes évidemment) et où on arrive.
C’est parti !


 

Et le résultat

Après plusieurs mois de travaux : les codes de l’ancien (parquets, moulures, hauts plafonds, miroirs dorés…) avec du contemporain. Un couloir noir corbeau afin de mettre en valeur une fresque murale et des oeuvres d’art (peintures, lithographies et céramiques). Un énorme cube doré et éclairé par le dessous qui semble sortir des murs et dans lequel sont cachés une salle de bains et des sanitaires. Des pièces aux couleurs fortes garnies de pièces de design iconiques : le fauteuil UP5 « mama » de Gaetano Pesce (où tous les invités s’enfonçent avec délice), une table saarinen et des luminaires magiques de chez Flos… Plus le fameux « Larmes du pêcheur » dans la salle de réunion, une création du grand designer de lumière Ingo Maurer.



Le mot de la boss

Notre métier est de recruter dans les fonctions créatives il est normal que nous fassions un lieu en résonnance. La lumière, l’art contemporain, le design font partie de nos vies et sont placées au coeur de notre activité professionnelle. On est maintenant dans un lieu qui nous plaît, qu’on est fiers de montrer (surtout aux designers et directeurs artistiques par exemple) et qui se veut chaleureux et… interrogatif.
On a même poussé la démarche jusqu’à commander à Rauky, un artiste lyonnais une oeuvre forte qui orne le mur de notre salle de réunion et qu’on vous présente ici :

5 commentaires sur “Les bureaux d’Elaee dans la presse déco”

Avatar Stefanie dit :

Waouh c’est beau ça donne encore plus envie d’avoir un rv chez vous.

Avatar Lorette dit :

Pouwa !! Le rêve travailler dans des locaux comme cela ! Oú est-ce que l’on signe ?

Avatar GhisM dit :

Un parti pris gonflé mais qu’est-ce que ça secoue. ça doit être drôlement bien de bosser au quotidien dans un environnement pareil. Moi aussi ça m’intéresse. Je vous refais passer mon CV tiens ! A votre dispo pour un RV quand vous voulez. Merci Elaee

Avatar Bouvard dit :

Comme quoi il n’y a pas que le blanc au mur pour bien bosser. J’adore ces couleurs très vitaminées.

Avatar Murielz dit :

Bravo Claire Romanet. De l’art du design du bon goût et de l’originalité c’est tout vous.

Laisser un commentaire

Les fiches métiers

Fiches Métiers

Je dépose mon CV

Déposer

Toute peine mérite salaire

Rémunération, salaire, paie… autant de gros mots qui sont tabous en France, même dans les métiers de la création, de la communication, du marketing et du digital.

Votre salaire en 3 étapes