Le Magazine

Changement de vie pour défendre la vie : l’exemple de Jean-Christophe Anna

Ou comment passer des RH à l’activisme en devenant, comment dit-il déjà, ah oui : Rebelle effondriste et Utopiste éclairé.
sauver le vivant jean-christophe anna

Jean-Christophe a été Maître Jedi, Directeur Général et Fondateur de #rmstouch, une organisation créée en 2011, un moment où tout le monde ne mettait pas encore de # devant chacun de ses mots. Rencontré plusieurs fois dans le cadre de ses événements auxquels Elaee a participé, son métier consistait à faire changer les codes et les usages dans le métier de recruteur.

En 2019, il a changé de métier pour se consacrer à un nouveau combat qui est, excusez du peu, la sauvegarde du vivant.

Sa nouvelle vie commence avec la parution d’un livre qui dresse un état des lieux de notre situation actuelle et des immenses défis qu’il va nous falloir désormais relever.

Pour Jean-Christophe, le climat est un symptôme. Impossible de guérir une maladie en traitant uniquement un symptôme ! C’est à la racine du mal qu’il faut s’attaquer : notre entreprise collective de destruction massive du vivant.

« Ma motivation n’est pas l’écologie, mais la sauvegarde du vivant, bien plus enthousiasmante que la lutte contre le réchauffement climatique. L’ambition de mon livre est justement d’expliquer en quoi le climat n’est vraiment pas une motivation susceptible de nous faire changer de trajectoire. Car, pour limiter les émissions de gaz à effet de serre, nous n’avons pas trouver mieux que de proposer le remplacement des énergies fossiles par des énergies faussement « propres ».
Donc le climat n’est pas le bon combat pour au moins 3 bonnes raisons détaillées dans mon livre (380 pages) :
1. Sans le climat, la situation serait déjà catastrophique (anéantissement du vivant, déforestation, acidification des océans, grave altération/appauvrissement des sols, pollution totale des sols, de l’eau et de l’air…).
2. Sans le climat, notre civilisation va complètement s’effondrer dans les toutes prochaines années. Dans mon livre, j’ai identifié 12 dominos étroitement imbriqués à l’origine de l’effondrement : biologique, hydro-alimentaire, énergétique, technologique, sanitaire, économique, financier, social, politique, culturel, démographique et… climatique.
3. Le climat n’est pas l’origine du problème, mais sa conséquence. »

Un défi de taille mais qui ne fait pas peur à notre dynamique Jean-Christophe. Aussi créatif qu’expert en communication, gageons qu’il saura défendre son projet. Vous en êtes ?
Vous voulez en savoir plus sur Jean-Christophe ou prendre contact avec lui, allez voir sa page Linkedin ou voyez son site (version béta encore) l’archipel du vivant
Si le propos vous intéresse, vous pouvez commander son livre par ici : Le climat n’est pas le bon combat

 

 

 

 

3 commentaires sur “Changement de vie pour défendre la vie : l’exemple de Jean-Christophe Anna”

Avatar ANNA GRAZIA COLARIETI dit :

Bonjour,
Dans votre synopsis du livre « Le climat n’est pas le bon combat » de Jean-Christophe ANNA il est écrit :
« …nous n’avons pas trouver mieux que de proposer… »
S’agissant d’un livre qui a pour but de communiquer, l serait souhaitable de mettre le verb « trouver » au passé composé, SVP

Avatar ANNA GRAZIA COLARIETI dit :

Sorry, errata corrige :
« il » serait souhaitable… (erreur de frappe -;)

Un grand merci à toute l’équipe Elaee ! 😉

Laisser un commentaire

Les fiches métiers

Fiches Métiers

Je dépose mon CV

Déposer

Toute peine mérite salaire

Rémunération, salaire, paie… autant de gros mots qui sont tabous en France, même dans les métiers de la création, de la communication, du marketing et du digital.

Votre salaire en 3 étapes