Logo

Magazine de l’emploi dans la création, la communication, le marketing et le digital Cabinet de recrutement Elaee, qui sommes-nous ?

Rechercher

Le magazine de l’emploi dans la communication,
le marketing et le digital

Com', MKG & Digital

Fiche métier : Digital manager

Tel un aigle, le digital manager

Un poste de plus en plus convoité, de plus en plus créé mais de plus en plus difficile. Tout savoir sur la fonction de Digital manager.

Le contexte

Avec l’essor du numérique dans nos vies professionnelles comme dans nos vies de consommateurs, le métier de Digital manager devient un maillon fort au sein de l’entreprise. Développer l’image de la société, les ventes d’une marque, et par là même des parts de marché, tel est l’objectif attribué au Digital manager.

La définition du métier de Digital Manager

Le Digital Manager accompagne l’entreprise dans la mise en place de toute sa stratégie numérique. Par « toute » entendez par là qu’il s’agit du champ global du digital que l’entreprise adresse en termes de marketing bien sûr mais aussi de communication, de relation client, de commercial, etc.
Le digital manager est donc en charge de la stratégie à adopter, il est aussi responsable du suivi et de la conduite opérationnelle de différents projets sur tous les supports allant du smartphone à l’ordinateur en passant par la tablette.  Il gère également l’image de l’entreprise sur les réseaux sociaux, son référencement et sa visibilité de manière générale.
Selon la taille de l’entreprise, ses objectifs sur le digital, et les ressources allouées (qu’elles soient financières ou humaines), sa fonction est plus ou moins opérationnelle, avec plus ou moins de prestataires externes.

Sous le nom de « digital manager » se cachent des quotidiens très différents qui réfèrent à d’autres intitulés de fonction tels que Responsable digital (côté techno ou côté marketing par ex.), Chef de projet digital, Responsable acquisition, Responsable de la communication digitale, E-commerce manager, Social media manager, … voire Responsable de la transformation numérique ou même (si l’équipe est grande) : Head of digital, ou Chief digital officer. Tout dépend du niveau de responsabilités, des attentes de l’entreprise, de la taille de l’équipe et des budgets alloués. Pour mieux comprendre les différences sur ces postes, vous trouverez des exemples dans la rubrique Offres d’emploi du mag Elaee.com.

 

Les missions

En amont, le Digital manager doit analyser des datas pour faire ses choix stratégiques. Il a bien sûr une très bonne maîtrise des outils, souvent de bonnes connaissances en informatique, développement ou systèmes d’information.

Une fois un plan d’action établi en fonction de la stratégie d’entreprise (souvent validé par un CDO, un Directeur du digital, ou un Directeur de la communication), le Digital manager va fixer des objectifs et des priorités à court et long terme.

Le numérique étant un secteur en constante évolution, il est très important d’être bien informé et d’être capable de prévoir les ressources et les canaux nécessaires au plan d’action.
Le digital manager coordonne lui-même (il peut être le seul en charge du numérique au sein de l’entreprise), avec une équipe ou bien avec des prestataires externes tous les projets liés au numérique, par exemple : la refonte d’un site internet, l’animation des différents réseaux sociaux (Twitter, Linkedin, Facebook, Instagram…), la mise en place d’une cellule social media, un intranet, des campagnes online (référencement, affiliation, …), ou des sujets d’optimisation tels que l’expérience utilisateur (UX), les contenus, le CRM…
Avec souplesse par rapport au marché, aux technologies, aux tendances et aux utilisateurs finaux, il réfléchit tout le temps à améliorer de façon efficace la promotion de son entreprise, de ses produits ou de ses membres. La veille (concurrentielle comme technique) fait partie intégrante de sa mission.
Il travaille au quotidien avec des indicateurs chiffrés, par exemple en terme de trafic sur les différentes plateformes de la marque (site internet, blog, réseaux sociaux…) et il a souvent des objectifs à la fois qualitatifs (améliorer la visibilité de la marque sur internet) et quantitatifs (trafic, audience, ventes en ligne…).

 

Sa place dans l’organisation

Le Digital Manager est le plus souvent rattaché à la direction générale ou à la direction marketing de l’entreprise. Il travaille au quotidien avec tous les services de l’entreprise : les ventes, le service informatique, la communication, etc.
Cette fonction n’existe pas vraiment en agence ou chez un prestataire, bien qu’elle puisse être proche du métier de « Directeur de clientèle digital ».
Par nature, le Digital manager est un chef d’orchestre, il sait donc très bien encadrer et organisation le travail d’une équipe, souvent composée d’experts tels que développeurs, graphistes, référenceurs, community managers, chefs de projets digitaux, etc.
Quand il est senior et en charge d’une équipe, il peut faire partie du comité de direction.

 

Les aptitudes et compétences

Sont attendues de très bonnes compétences techniques sur le numérique (il est parfaitement à l’aise avec les outils informatiques) mais aussi en marketing, des capacités d’analyse et de synthèse et surtout une bonne maîtrise de la gestion de projets (pour laquelle on demande de plus en plus d’expérience en mode agile).
Avant de parvenir à ce poste, il a souvent été chef de projet digital.
Pivot de l’équipe, c’est un bon manager qui sait organiser et faire grandir son équipe. A l’aise avec les chiffres, passionné par l’innovation technologique et capable de se remettre en question, le Digital manager possède aussi un bon niveau d’anglais (indispensable ne serait-ce que pour la veille).

 

La formation

Dorénavant les formations digitales ou incluant du digital sont nombreuses. Pour le métier de Digital manager sont particulièrement appréciés les doubles diplômes bac + 5 à la fois ingénieur et commerce (ou marketing). Cela étant, c’est un métier dont on peut qualifier assez facilement les résultats. En ligne. Ce qui ouvre le poste à des profils plus « terrain » capables d’apprendre encore et encore.

 

Le salaire

Avec 5 à 8 ans d’expérience (en-dessous il s’agit plutôt de fonctions de chef de projet), le salaire d’un Digital manager est souvent aux alentours de 60K€ bruts annuels. Données variables bien sûr selon l’employeur : on remarque que les grands groupes (y compris ceux travaillant sur du BtoB) paient souvent mieux que les pure players.

 

La remarque d’Elaee

Elaee, en tant que recruteur spécialisé digital, est souvent interrogé sur la différence entre un E-commerce manager et un Digital manager. Voilà l’explication : le premier travaille obligatoirement sur des sujets de vente en ligne alors que le Digital manager a, lui, un champ d’actions beaucoup plus large (voir ci-dessus) englobant, parfois, le e-commerce.

1 commentaires
  1. par Benedicte

    Très complet et très pro comme d’habitude. Ca nous change des fiches métiers a langue de bois des sites pour étudiants

*
*

Twitter

Fiche métier : chargé de communication https://t.co/q50oYGj57A

La filière communication reconnue et signée par l'Etat https://t.co/SVqmbFIab0

Un guide pour créer un logo parfait https://t.co/zBLJoPlhgz

Facebook va diffuser des matchs de foot https://t.co/Vwj81yFoY3

Du lego collant pour créer encore plus https://t.co/DXDqitBOeN

Nous sommes heureux au travail https://t.co/I1OyeUSYrb

https://t.co/xQjmMNRyxk

https://t.co/8CFWrabVf6

Demain, avec quelle voiture  volerez-vous ?   https://t.co/thIjTIBRUA

La force du storytelling avec l'autruche qui vole https://t.co/Sa5dx5uF0D

Est-on mieux payé à New York, à Genève ou à Paris ? https://t.co/iTha1w21OF

L'audacieux building courbé de 1230 mètres pour New York https://t.co/t4R2nxF8Jd

Le digital evangelist n'est pas un débutant https://t.co/bCVOF8SYz9

https://t.co/1NS13eZaNo

Les internautes se souviennent rarement de la source d'une information https://t.co/eUlFMxgZEa via @libe

La transformation digitale ne peut pas être qu’une intention https://t.co/FhS6a9nwSy via @frenchweb

Comment booster son sens créatif ? https://t.co/ltohJmSm13

Communication : des intitulés de fonction brouillés https://t.co/o0LGMwz2DP

De l'intérêt d'aller travailler ailleurs https://t.co/mzEiV1u5fo

Pourquoi les cabinets de recrutement n'ont pas de jobs pour les jeunes diplômés ? https://t.co/JEWFLEkGyV

Recevez directement les offres d’emploi par mail Cliquez ici