Logo

Magazine de l’emploi dans la création, la communication, le marketing et le digital Cabinet de recrutement Elaee, qui sommes-nous ?

Rechercher

Le magazine de l’emploi dans la communication,
le marketing et le digital

Fiche métier : Chef de projet digital

Le contexte

La prépondérance de l’internet dans notre quotidien et notre économie de marché a fait émerger des fonctions de gestion de projet de plus en plus nombreuses.

Pour coordonner et mener à bien des projets digitaux (sites, interfaces web, mobile, bases de données, etc.), le Chef de projet digital tient un rôle de Chef d’orchestre indispensable qui s’appuie sur trois critères précis : la qualité du livrable, son coût et son délai.

Le métier de Chef de projet digital

A la fois fort en technique web et passionné de marketing, le Chef de projet digital est avant tout un coordinateur. Que ce soit en agence de communication, en SSII ou en entreprise, il est responsable de la création, de la mise en oeuvre et de la gestion de projets internet ou mobiles. Pour ce faire, il est l’interface d’équipes techniques, de marketing et de production.

La polyvalence demandée est grande puisqu’il doit cumuler connaissance technique, management (de projets et d’hommes) et service client.

Sous cette appellation, on regroupe des métiers qui peuvent être différents dans le quotidien, tels que Chef de projet SEO, Chef de projet e-commerce, Chef de projet web editorial, Chef de projet digital fonctionnel, Chef de projet intranet, Chef de projet CRM, etc.

Nous détaillons ici une fonction “généraliste”.

Les missions

Selon son environnement de travail, les responsabilités du Chef de projet digital varient, surtout concernant la gestion de la relation client et la dimension conseil (ces 2 points étant prépondérants si le Chef de projet digital est indépendant ou le seul référent web dans l’entreprise). Dans tous les cas, Il recueille à la fois les besoins (prise de brief), évalue la faisabilité technique du projet ainsi que sa pertinence en fonction de l’environnement économique, la stratégie de l’entreprise et les tendances du web.

Le Chef de projet digital dresse le cahier des charges, établit les spécificités techniques, valide la ligne éditoriale et surtout le plan de production du site. Il élabore le planning et le budget, étape importante où il estime avec précision les moyens et le temps de travail nécessaire pour chaque phase (développement, production des médias, tests…). En agence, il présente ce cahier des charges sous forme de recommandation à son client, en entreprise il lui sert à négocier avec sa hiérarchie les ressources allouées à la réalisation du projet.

Son champ d’action peut être très large, en regard des différents leviers (sites vitrines, portails, e-commerce, mini-sites, applications pour mobiles…) et de toutes les actions possibles : animation de campagnes on-line, mise en œuvre des stratégies de référencement (SEO-SEM), programmes d’affiliation, opérations spéciales, analyse trafic et visibilité, communication d’influence, etc.

Il a un fort bagage technique et doit être à l’aise sur les technologies (Java, J2EE…), les standards autour des webservices ou les SGBD. Sans être développeur lui-même, il lui faut avoir de bonnes notions pour comprendre et échanger sur les spécificités techniques et éventuellement proposer des solutions aux problèmes rencontrés.

De fait, il est toujours bien informé des nouveautés et évolutions (nombreuses) liées à son métier.

L’anglais technique est un minimum requis.

Sa place dans l’organisation

En agence interactive (webagency) ou en agence généraliste ayant un département digital, le Chef de projet dépend souvent d’un Directeur technique ou d’un Directeur de clientèle. Il a souvent autorité (au minimum fonctionnelle, parfois hiérarchique) sur une équipe de production.

En entreprise, le Chef de projet digital exerce soit au sein d’un service Communication (le plus souvent) ou bien dans un service internet ou informatique. Sa mission s’effectue alors sous l’autorité d’un Directeur (marketing, de communication, e-business ou même directeur général…).

Avec son rôle d’interface, la fonction de Chef de projet digital implique une bonne connaissance (ou du moins compréhension) des différents corps de métier avec lesquels il travaille.

Dans la phase de production, il coordonne et encadre à la fois les équipes techniques en interne (graphistes, développeurs, rédacteurs, chargé de production…) mais également les prestataires extérieurs (hébergeurs, fournisseurs…).

Les aptitudes et compétences

Les qualités attendues pour être un Chef de projet digital efficace sont multiples : de grandes capacités d’organisation, un bon niveau d’autonomie pour animer, coordonner et conduire un projet, de bonnes qualités relationnelles, de la rigueur et de la réactivité.

La formation

C’est une fonction où l’on a recruté beaucoup de profils bac+2 informatique mais dorénavant les formations supérieures et plus particulièrement les Bac+5 sont requis. Les écoles de commerce ou écoles d’ingénieurs sont favorisées mais plus encore les doubles compétences marketing / technique. Il y a de plus en plus de Masters spécialisés en webmarketing.

Le salaire

Si le salaire varie en fonction du secteur, de la structure où il exerce, de son expérience (plus il acquiert une expertise ou bien de l’autonomie, mieux il est rémunéré) et du budget qu’on lui confie, un Chef de projet digital gagne entre 32 et 45 K€ bruts annuels.

La rémuneration moyenne France d’un Chef de projet digital de 5 à 7 ans d’expérience est de 38 K€ bruts annuels (chiffres “Salaires dans la Com’”).

3 commentaires
  1. par no name

    Le salaire mentionné est celui d’un ingénieur sans expérience à la première embauche.
    Pour 7 ans d’expérience, on est à minima à 60K€

  2. par no name aussi

    N’importe quoi, c’est sur Paris ce type de salaire, en province, c’est autour de 30/35ke même expérimenté, pour gagner au delà de 50, il faut un sacré poste de directeur dans une bonne boite capable de payer ce prix, c’est loin d’être le cas dans ce domaine. Les seuls ingénieurs qui gagnent vraiment sont dans le BTP. Sinon, il faut quitter la France pour aller en Irlande, aux USA ou en Asie.

  3. par Etes-vous agile ? -

    […] cela, il faut bien comprendre ce qu’est la méthode prédictive. Cette dernière impose au chef de projet d’établir un plan d’action précis qui détaille chaque étape du processus menant à la […]

*
*

Twitter

Fiche métier : chargé de communication https://t.co/q50oYGj57A

La filière communication reconnue et signée par l'Etat https://t.co/SVqmbFIab0

Un guide pour créer un logo parfait https://t.co/zBLJoPlhgz

Facebook va diffuser des matchs de foot https://t.co/Vwj81yFoY3

Du lego collant pour créer encore plus https://t.co/DXDqitBOeN

Nous sommes heureux au travail https://t.co/I1OyeUSYrb

https://t.co/xQjmMNRyxk

https://t.co/8CFWrabVf6

Demain, avec quelle voiture  volerez-vous ?   https://t.co/thIjTIBRUA

La force du storytelling avec l'autruche qui vole https://t.co/Sa5dx5uF0D

Est-on mieux payé à New York, à Genève ou à Paris ? https://t.co/iTha1w21OF

L'audacieux building courbé de 1230 mètres pour New York https://t.co/t4R2nxF8Jd

Le digital evangelist n'est pas un débutant https://t.co/bCVOF8SYz9

https://t.co/1NS13eZaNo

Les internautes se souviennent rarement de la source d'une information https://t.co/eUlFMxgZEa via @libe

La transformation digitale ne peut pas être qu’une intention https://t.co/FhS6a9nwSy via @frenchweb

Comment booster son sens créatif ? https://t.co/ltohJmSm13

Communication : des intitulés de fonction brouillés https://t.co/o0LGMwz2DP

De l'intérêt d'aller travailler ailleurs https://t.co/mzEiV1u5fo

Pourquoi les cabinets de recrutement n'ont pas de jobs pour les jeunes diplômés ? https://t.co/JEWFLEkGyV

Recevez directement les offres d’emploi par mail Cliquez ici