Logo

Magazine de l’emploi dans la création, la communication, le marketing et le digital Cabinet de recrutement Elaee, qui sommes-nous ?

Rechercher

Le magazine de l’emploi dans la communication,
le marketing et le digital

Fiche métier : CHEF DE PROJET WEB EDITORIAL

Définition
Le (ou la) Chef de projet web éditorial est en quelque sorte un rédacteur en chef à qui l’on confie, en plus de l’aspect éditorial, l’aspect webmarketing. C’est un Chef de projet web spécialisé contenus (surtout textes, mais aussi images, sons, vidéos). Véritable interface entre ses clients et son équipe projet, il est le garant du contenu d’un site (d’une newsletter ou d’une autre production web), son rôle pouvant aller de la création du site jusqu’à sa communication et sa promotion, en passant par la rédaction, l’animation du contenu et le suivi éditorial.

Mission
La mission du Chef de projet web éditorial est avant tout une mission de coordination entre des équipes techniques et ses clients. La dimension organisation est omniprésente puisqu’il gère au quotidien le travail d’une équipe composée de graphistes, webdesigners, journalistes, rédacteurs, animateurs, développeurs, programmeurs, etc.
Il peut intervenir soit sur des projets de création de site, soit sur l’animation de sites déjà existants, soit sur des productions web en découlant (newsletters, mailings, mini-sites…). Une fois les besoins de son client clairement identifiés, il établit la rédaction d’un cahier des charges en étroite collaboration avec les journalistes et les développeurs. C’est à lui que revient la responsabilité de donner le ton pour la rédaction, en assurant le maintien de la cohésion, de l’attractivité et de la fluidité des contenus afin de « coller » à l’image que l’entreprise souhaite véhiculer à travers son site.
La ligne éditoriale ainsi définie, il coordonne la rédaction et la mise en ligne des contenus, anime les rubriques, décide des prochains sujets, briefe en interne ou achète des prestations externes, gère l’ensemble du suivi éditorial, à savoir le respect des calendriers, la relecture, la mise en forme, l’iconographie, etc.
On demande de plus en plus souvent au Chef de projet web éditorial de maîtriser les contraintes techniques de son environnement, c’est-à-dire le web. En plus des langages de base (XHTML, XML) et des softs (cf Dreamweaver), il se doit de bien connaître le référencement naturel surtout mais aussi le netlinking, le marketing viral, les liens sponsorisés, l’affiliation ou les statistiques.
Les autres dénominations de cette fonction peuvent être : webmaster éditorial, responsable web éditorial, responsable de contenus, rédac’chef web…

Qualités
Esprit curieux.
Grandes capacités rédactionnelles et relationnelles.
Qualités d’analyse et de synthèse, rigueur et organisation.
Très bonne culture web 2.0 (blogs, communautés, forum …).

Type d’employeur et environnement de travail
On peut trouver un Chef de projet web éditorial au sein d’un groupe de presse (écrite, radio, TV), en agence de presse ou de communication, en agence éditoriale interactive ou dans un département internet au sein d’une entreprise. Il peut être rattaché hiérarchiquement à un Directeur de pôle ou un Directeur de clientèle (en agence) ou au Webmaster ou au Responsable internet (en entreprise).

Contraintes
Les cycles de vie du web étant très rapides (ex. les contenus sur un site portail sont mises à jour plusieurs fois en une journée), cela implique d’être constamment à l’affût de nouvelles informations, tant sur le contenu que sur l’aspect technologique. Aux missions de rédaction, management de projet et nouvelles technos s’ajoute une dimension relationnelle très forte, éprouvée au quotidien avec les équipes internes ou les contacts à l’extérieur (clients, prestataires…).

Formations demandées
Le métier de Chef de projet web éditorial requiert une formation en communication et/ou en journalisme (IEP, Celsa par exemple) doublée d’une bonne connaissance en webmastering. Des formations récentes telles que les Master Web éditorial ou Information et communication option gestion de projet numérique (type Paris 5, Celsa, Poitiers, Ingémédia…) sont accessibles post-bac.

Rémunération
On estime le salaire moyen d’un Chef de projet web éditorial (ni junior ni senior) aux alentours de 36 ou 40 K€. La rémunération varie en fonction du niveau d’expérience et de la taille de la structure.
Nota : Ces moyennes sont réalisées à partir de 3 études annuelles françaises sur nos métiers, recoupées avec les chiffres relevés au quotidien chez Elaee.

Commentaire Elaee
Métier récent s’il en est, la fonction web éditoriale correspond à un vrai besoin du marché, porté par l’essor d’internet. Nous avons même manqué, cette année, de candidats bien formés. Ce qui a permis à des blogueurs, des profils littéraires ou RP passionnés d’internet d’émerger sur cette fonction.

8 commentaires
  1. par raph

    Définition aussi précise que juste, bravo. Je cherchais justment des infos sur un métier auquel j’aspire et n’avais pas vraiment trouvé jusqu’alors

  2. par JJ

    A noter qu’en terme de formation, il existe aussi paris 4 sorbonne, avec le master II pro conseil éditorial en spécialisation de gestion des connaissances numérisées. Des candidats à la tête bien faite il y en a, mais qui n’apprennent malheureusement pas toujours à se valoriser…

  3. par sidiese

    Je profite de ce blog et de cette belle description, pour déposer une offre d’emploi.

    Annonce de recrutement:
    CDI – Sidièse – Agence conseil en communication
    Responsable du pôle web de l’agence

    Localisation : Boulogne-Billancourt
    Rémunération : à négocier selon expérience
    Tel : 0141317878
    Contact: Frédéric Bru fbru@sidiese.com

    Nous recherchons un chef de projet web ayant un esprit entrepreneur pour diriger le pôle web de l’agence.

    Passionné par le web,
    Doté d’un réel esprit d’équipe, autonome, vous maîtrisez le PHP / MySQL et développez du code XHTML/CSS conforme aux recommandations du W3C.

    Vous avez un souci du travail bien fait, de l’expérience utilisateur et une connaissance d’un CMS open source tel que Drupal mais également des connaissances en Flash/Actionscript

    Vous assurerez:
    – La conception et le développement des applicatifs web
    – Le suivi des projets après livraison
    – Le contrôle qualité des applicatifs web

    Mais aussi :
    – L’évolution du pôle web
    – Le recrutement et l’encadrement de plusieurs développeurs junior
    – Du conseil auprès des équipes commerciales et des clients de l’agence

    Niveau de connaissances requises:
    – PHP/MYSQL: confirmé
    – XHTML/CSS: confirmé
    – Javascript: confirmé

    De formation Bac+2 minimum, vous possédez une expérience de plus de 2 ans dans le développement d’applications web.

    Un bon niveau d’anglais serait apprécié.

    Depuis sa création en 1999, l’agence développe des solutions innovantes pour dynamiser les campagnes marketing. Volontairement créative dans son environnement (qu’il soit BtoB ou BtoC), Sidièse fait le pari du sens et de la pertinence au service de la valorisation de l’offre. Communication institutionnelle, publicité, marketing direct, événementiel, web… Autant de savoir-faire pour créer des solutions sur-mesure dans une approche multi-canal.

    Très engagée sur les problématiques de Développement Durable, l’agence a développé un savoir-faire spécifique pour éco-concevoir ses campagnes marketing et répondre aux besoins des entreprises en termes de conseil et de production. Son Président, Gildas Bonnel, est membre de la Commission Développement Durable de l’AACC.

    Si vous êtes intéressés, et que vous pensez correspondre au profil recherhcé, merci d’envoyer votre CV et lettre de motivation à Frédéric Bru, à
    fbru@sidiese.com

  4. par Claire Romanet

    Ah ça, c’est une première ! Utiliser le blog d’un cabinet de recrutement pour passer directement ses propres offres d’emploi, nous n’avions encore jamais vu ça !
    Pour ceux qui ne comprennent pas la remarque : un cabinet de recrutement se rémunère par honoraires lorsqu’une mission de recrutement lui est confiée. C’est notre fonds de commerce. A partir de là, le cabinet utilise différents moyens : viviers (autrement dit archives), réseaux, chasse de têtes et annonces.

    L’agence Sidièse qui passe l’offre ici n’est pas cliente chez Elaee. Mais bon, pourquoi pas… On est ouverts d’esprit. Vive le web 2.0 !

  5. par LOeez

    Bonjour,
    Diplômée Bac+5 avec une expérience professionnelle de 4 ans, je cherche à réorienter mon parcours professionnel vers ce métier de Responsable éditorial web et/ou Chef de projet éditorial web. Je voudrais suivre une formation plus technique (apprentissage des logiciels et des langages web, e-marketing, écriture pour le web), mais difficile de s’y retrouver dans la jungle des formations qui sont apparues ces dernières années! Même les recruteurs semblent avoir des difficultés. Auriez-vous des formations (courtes ou longues) plus précises à recommander pour faire un choix efficace?

  6. par Claire Romanet

    d’abord pardon la réponse tardive, j’ai "zappé" votre commentaire !
    Difficile en effet de choisir pour vous telle ou telle formation, surtout qu’elles deviennent en ce sens de plus en plus nombreuses. Je peux juste vous donner l’info suivante : sur un CV, les recruteurs apprécieront particulièrement deux noms d’écoles référentes : le Celsa et les Gobelins.
    Bonne continuation à vous.

  7. par Aurélie Elliac

    Je suis aujourd'hui chef de projet éditorial print et mon employeur ne me pense pas capable de passer au web… Comme bien souvent, il se trompe. Et je lui prouve… sur le web. http://asaisir.wordpress.com/

  8. par Florian Thill

    Bonjour,
    À quel Master du Celsa faites-vous référence, précisément? Est-ce le parcours « médias et communication », et en dernière année Communication et technologie numérique (CTN), avec l’École des Mines d’Alès?

    Merci.

*
*

Twitter

Dans 10 ans, nous n'aurons plus besoin de distributeurshttps://t.co/99pHPtgnEd https://t.co/BqGjlE0ahK

Etes vous malin ? https://t.co/YHoIT9S2tA https://t.co/6kXmFWoC3n

Le consulting, mot à la mode,métier en devenirhttps://t.co/HYFnKEf8UO https://t.co/W5jAJczemB

Un guide pour créer un logo parfaithttps://t.co/zBLJoPlhgz https://t.co/i5vedm1Exu

Calculer son salaire et son business quand on est freehttps://t.co/S9PqCyqzcN https://t.co/qruJOv8fhV

Offre #emploi :https://t.co/shueR9HqnJ

Offre #emploi :https://t.co/RSpTABg1l5

Offre #emploi :https://t.co/TBbRbzk9rl

Qualité de vie au travail : les managers sont-ils en train de basculer en plein spleen ?https://t.co/vPpBu5Krxs https://t.co/KiF3lD6Ug3

Apple fait main basse sur Shazam pour 400 millions de dollarshttps://t.co/QEIIB9jhuy https://t.co/TaFBdXCDnD

Tendances food : quels futurs possibles pour 2018 ?https://t.co/sOpZlppGng https://t.co/CBlVhkspTr

RT @piweeFR: TOP 10 des plus belles oeuvres de street-art en 2017 https://t.co/adn1rg0l7z https://t.co/REeO5LKTCr

Dark Vador, Voldemort, Alien et le Joker réunis par @Greenpeace - Influencia https://t.co/yzpu97TZDt https://t.co/H74mKUo5vB

Les tweets les plus populaires en 2017 https://t.co/XIMc6FihZc via @LADN_EU

De l'impression 3D métallique, sans contrainte. Impressionnant https://t.co/7TUeBPd2wx

Stimulant sans aucun doute https://t.co/6JWHDwq3jv

RT @FlashTweet: 5️⃣[#Infographie] #RetourversleFutur : de quelles technologies demain sera fait ? https://t.co/CyDzsCcGd0 v/ @futurism @s

«Je ne crois jamais une statistique à moins de l’avoir moi-même falsifiée.» Churchill, le sens de la formule… https://t.co/Uds73spNox

Pantone dévoile la couleur de l'année 2018. Après le rose, le bleu, et l'an dernier le vert, voici une couleur chèr… https://t.co/fVsxuG8SrW

Entre #salaire à vie et capitalisme : le #travail partagé https://t.co/VPGTIxyJkU https://t.co/cyBwm85oxs

Recevez directement les offres d’emploi par mail Cliquez ici