Les fiches métiers

Community Manager

Voilà un métier symbolique des réseaux sociaux, né récemment et qui a déjà énormément évolué.

missions, salaire, tout savoir du CM

Définition du métier de Community Manager

Les réseaux sociaux qui ont changé nos modes de vie, d’acheter et de communiquer, ont fait émerger de nouveaux métiers avec, en tête de liste, celui de Community manager. Appelé aussi CM.

Le ou la Community Manager est avant tout le ou la représentant.e, l’ambassadeur.drice d’une marque, d’une société, d’un produit ou même d’une personnalité, sur le média internet. Son rôle, stratégique, consiste à parler et surtout faire parler de son sujet sur le web, en intervenant à la fois sur la veille d’informations, la mise en place de contenus ainsi que la création et l’animation de communautés.

Missions du ou de la CM

Devant l’importance des avis échangés entre consommateurs / internautes sur les marques et la menace que représentent les réseaux sociaux et autres regroupements d’utilisateurs sur le numérique, les entreprises ont compris qu’il est indispensable de savoir d’une part, ce qui se dit sur elles. Et d’autre part, plus encore maintenant, de savoir le gérer.

C’est là toute la mission du ou de la Community manager qui est un.e créateur.trice de liens entre la marque et les utilisateurs, en étant à la fois le porte-parole des décideurs en interne (dirigeants, actionnaires…) et celui de la marque en externe.

Veille

Le ou la CM va d’une part assurer une veille sur internet, être à l’écoute et faire un état des lieux de la désormais fameuse e-réputation de sa société. Il ou elle scrute ainsi régulièrement les sites, forums, blogs en rapport avec l’activité de son entreprise, en extrait les informations pertinentes. Avec des outils de plus en plus techniques en social listening et data intelligence (type Google alert, Talkwalker, Opinionwatch, Synthesio…), il ou elle est apte à mettre en place des tableaux de bord et des KPI. L’objectif est d’instaurer un dialogue avec les internautes pour résoudre le problème énoncé le plus rapidement possible et à moindre coût, en proposant un plan d’actions et des solutions en cas de problème (critique, crise…).

Contenus

La fonction de Community Manager possède une part éditoriale forte puisqu’il s’agit de créer et de fournir du contenu digital. Cela concerne la rédaction bien sûr mais aussi la création d’images, infographies, vidéo ou podcasts.
Elle nécessite aussi de connaître les particularités de tous les réseaux sociaux sur lesquels agir : Facebook, Twitter, Instagram, Linkedin, Youtube, Snapchat, TikTok, etc. en maîtrisant parfaitement leurs usages et leurs changements (si courants).
D’ailleurs, le métier de CM est souvent une évolution naturelle du poste de Content Manager, et de nombreuses autres passerelles existent pour arriver à ce métier comme : Chef de projet éditorial, Journaliste web, Référenceur, etc.

Animation

Fédérer, fidéliser et faire interagir entre eux les internautes / consommateurs / fans autour de la marque passe par la construction d’une communauté conviviale que le ou la CM doit également animer. Il ou elle rédige et publie du contenu informatif afin de rendre sa société accessible et « humaine » pour tous. Selon les directives, les objectifs et un calendrier éditorial, le ou la Community manager propose des contenus chauds (actualités, brèves…) ou froids (dossiers de fonds, interviews…). En prise directe avec les usagers, le ou la CM dialogue avec eux, répond à leurs questions, gère les UGC (User Generated Content) en modérant les contributions, les informe par des newsletters, anime les débats, assure le back-office d’un tchat, créé des événements. Comme des jeux concours par exemple, ce qui permet d’acquérir des mails.

Objectifs

Le ou la CM a souvent des objectifs chiffrés. Afin d’assurer la visibilité de son entreprise / produit / marque / service / peronnalité auprès des réseaux sociaux, il s’agit de créer des groupes, des hubs ou des contenus viraux, dont les compteurs sont mesurés chaque jour : nombre d’abonnés, de liens entrants, de commentaires, etc.

Technique

Enfin, le ou la Community manager intervient sur le développement de la notoriété du sujet qu’on lui a attribué par la réalisation d’actions webmarketing : référencement du site (SEO), netlinking, partenariats, affiliation… Le search est une partie de plus en plus importante : aucun contenu ne peut dorénavant être proposé sans en maîtriser les règles de bases.
Féru.e de technologies et à l’affût des tendances du numérique, il ou elle détecte tous les nouveaux outils / réseaux sociaux / applis / usages, qui peuvent favoriser une relation de proximité avec ses communautés.
Officiellement, le ou la Community Manager intervient toujours au nom de son entreprise et ne se fait pas passer pour un faux consommateur.

International

Le poste de CM et les aptitudes attendues sont différentes si le marché à traiter est réduit (exemple un secteur d’activité dédié sur un territoire donné). Le travail se complexifie dès lors que l’action est à menée simultanément pour plusieurs pays. L’anglais est bien sûr nécessaire, même si on ne s’adresse qu’à des Français, ne serait-ce que pour continuer à apprendre les techniques et faire du benchmarking.

Perspectives d’évolution du ou de la Community manager

Le community management est au départ un poste qui nécessite beaucoup d’opérationnel : rédiger, publier, commenter, répondre, animer… Mais depuis quelques années que le social media prend de l’ampleur, de nouvelles fonctions directement lisalaires 2020ées ou possibles à atteindre, apparaissent. Exemples : le ou la Social media manager (CM + stratégie), le ou laSocial media strategist, le ou la Content manager, le ou la Brand manager, le ou la Chargé.e de veille…

Qualités du ou de la Community manager

  • Sens de l’écoute, sens du contact, empathie, bonne dimension relationnelle.
  • Curiosité intellectuelle, très bonne culture générale.
  • Autonomie, diplomatie, rigueur.
  • Qualités rédactionnelles.
  • Goût prononcé pur les nouveaux médias, les réseaux sociaux et bien sûr le numérique.
  • Compréhension des enjeux économiques de l’entreprise et de ses pouvoirs.

Type d’employeur et environnement de travail

Les postes de CM ont d’abord été créés en agences, au sein de startups et dans le secteur des high tech. Ils dépendent alors très souvent du marketing. En agences (communication, digitale, marketing, pub…) ils sont le plus souvent, dorénavant, au sein de cellules Social media ou Influence.
De par la sensibilité de la mission et le besoin de connaître l’entreprise de l’intérieur (produit, discours, ADN…), cette fonction est le plus souvent attribuée à un.e communicant.e ou marketeur.se expérimenté.e… et parfois, c’est même le dirigeant de l’entreprise.
Il faut noter que depuis quelques années le community management, jusqu’alors réservé aux entreprises en BtoC, s’est de plus en plus organisé en BtoB. Le social media avec tous ses leviers (contenus, SEO, acquisition de leads, etc.) concerne désormais tout le tissu économique, BtoC comme BtoB, grands groupes comme ETI, PME et TPE.

Contraintes du métier de CM

C’est une fonction très sensible, qui demande beaucoup d’habileté, de diplomatie et de réactivité. La personne qui l’occupe peut être facilement sur un siège éjectable car on lui donne le moyen de s’exprimer en lieu et place de l’entreprise et de ses dirigeants.
Par ailleurs, le fait d’être à cheval sur plusieurs compétences : marketing, relations-publiques, éditorial, SEO en fait un métier dont les rôles sont différents et difficiles à délimiter, selon le sujet traité.

Formation demandée

Comme toutes les fonctions à responsabilités (et plus particulièrement dans la communication), ce métier requiert une formation supérieure (Bac+5 appréciés) dans les domaines du marketing, mais également du journalisme et de l’édition. Il existe dorénavant de nombreuses filières qui ont trait au social media avec la création de masters spécialisés au sein d’écoles de commerce, d’IEP ou d’écoles digitales (EEMI, Léonard de Vinci, ESD, Inseec…)
Ces postes peuvent aussi être ouverts à un niveau d’études inférieur si une très grande culture générale et une parfaite maîtrise du web sont acquis. Ou une expertise sur le domaine précis concerné par l’employeur est encore possible. Exemple : un passionné ayant créé son propre blog sur les feux de cheminée qui se voit offrir un job par un marchand de… cheminées.

Rémunération du ou de la Community manager

Le CM est clairement rémunéré différemment selon son niveau de responsabilité, son autonomie, sa capacité à être fore de proposition en amont de la production elle-même, et selon les communautés à adresser. Cela étant, le salaire moyen d’un ou d’une Community manager avec 3 à 5 ans d’expérience est de 38k€ bruts annuels.

Nos études et statistiques nous ont permis de réaliser une grille de salaire, à consulter ici « Combien je vaux ».

Commentaire Elaee

Un métier très attractif, récent et en constante évolution. De dimension bien plus large et plus technique qu’à ses débuts, il gardera sans aucun doute un rôle prépondérant dans les années à venir. Surtout dans un monde où l’expérience utilisateur et l’avis du consommateur sont de plus en plus prépondérants.

Fiche métier rédigée en 2009. Dernière mise à jour en octobre 2020.

24 commentaires sur “Community Manager”

Avatar emmapile dit :

ma vision o combien personnelle des erreurs à eviter en tant que community manager

Avatar Oz dit :

Merci pour cette fiche très complète qui répond bien à mes interrogations sur ce métier qui apparaît très enrichissant et qui permet d’être l’interface direct entre une entreprise (ou une collectivité) et ses utilisateurs. Enfin un métier qui valorise l’ouverture d’esprit! 🙂

[…] : le site d’Intermédia, la définition de poste du Community manager (datant d’avril 2009 mais toujours d’actualité), notre dernière offre d’emploi […]

[…] fiche métier de l’ELAEE : contrairement aux exemples ci dessus, la pagination n’invite pas à […]

[…] ces communautés et le métier de community manager est né. Les missions du community manager Le community manager est en quelque sorte l’agent d’accueil et de renseignement en ligne. Il gère les […]

[…] ( https://www.elaee.com/fiches-metiers/fiche-metier-community-manager ) […]

[…] affirmée sur 3 axes. 1. Les réseaux sociaux, qui ne concernent pas seulement la fonction de Community manager. Aujourd’hui, la gestion des communautés étant un enjeu majeur pour les marques, on […]

Avatar Clémence dit :

Bonjour,

En deuxième année de CPGE Cachan D1, je voulais savoir si le magistère des TIC à Poitiers pouvait m’ouvrir les portes du métier de community manager.
J’ai plus ou moins compris que ce métier était axé sur des études en communication plus que juridiques mais je voulais savoir si j’avais tout de même une chance.
Sinon, un autre magistère en management de la communication m’est aussi proposé, serait-ce un meilleur choix ?

Merci d’avance 🙂

Avatar Claire Romanet, Elaee dit :

Bonjour @Clemence,
malheureusement nous ne pouvons pas répondre à votre question, ne connaissant pas assez finement les programmes que vous citez. peut-être pouvez-vous prendre contact (via Linkedin par ex.) avec des diplômés des cursus vous intéressant.
Bonne chance à vous.

Avatar Philippe Gourville dit :

Bonjour, Quelle est la meilleure formation à ce métier ?

Avatar celinem dit :

Bonjour,
Si vous souhaitez des informations complementaires, je vous invite à consulter ce site:
http://www.marquedemode.com/formation-community-manager/

[…] Fiche métier : COMMUNITY MANAGER […]

[…] embrassé ce nouveau métier après 10 ans de community management dans diverses entreprises (et une certaine lassitude de ce poste, on ne va pas se mentir). Après 3 […]

[…] recherché depuis environ deux ans. Généralement, les entreprises recrutent un Web-marketer ou Community Manager ayant ces compétences éditoriales et […]

[…] D’où parfois la nécessité de générer le maximum d’activité pour votre page de réseau social, quitte à utiliser des robots qui génèrent des « likes » ou des commentaires automatiques, ou encore d’acheter des likes Facebook. Vous avez également la possibilité de faire appel à  un community manager. […]

[…] je n’ai pas parlé de Community Manager, mais bien de Social Media Manager. Malheureusement, les médias sociaux ne sont pas toujours au […]

Avatar Silèye Sarr dit :

Slt je suis ètudiant en marketing communication de l’ècole privè itècom de Dakar en premiere annèe

Avatar Silèye Sarr dit :

je voulais bènèficier d’un emploi ou stage dans le marketing digital merci

[…] poster leurs avis ou encore demander des informations. Au besoin, il ne faut pas hésiter à louer le service d’un community manager qui s’occupera de […]

[…] internautes via des activités d’animation et de modération. Aussi, en intervenant sur la veille d’informations et la publication de contenus originaux, le « community manager » met un […]

[…] la culture de l’entreprise pour laquelle il travaille afin de proposer du contenu pertinent, le community manager est au coeur du système de communication des organisations. Généralement proche des équipes en […]

[…] qu’elle est conservée dans le cache Google. Tutoriel Prezi : Trucs et Astuces : 2ème partie. Community Manager : fiche métier Elaee, salaire, formation | Elaee. Définition Voilà un nouveau métier né de l’évolution du web 2.0 et plus particulièrement […]

Laisser un commentaire

Les fiches métiers

Fiches Métiers

Je dépose mon CV

Déposer

Toute peine mérite salaire

Rémunération, salaire, paie… autant de gros mots qui sont tabous en France, même dans les métiers de la création, de la communication, du marketing et du digital.

Votre salaire en 3 étapes