Elaee
Chasseurs de têtes création, communication, digital et marketing

Vous
avez 30 secondes pour me convaincre !

No stress si on vous pose cette question, en entretien d'embauche par exemple. Il y a une réponse : l'Elevator pitch.

Vousavez 30 secondes pour me convaincre !

L’elevator pitch ou l’art de séduire en 30 secondes

Cette phrase « vous avez 30 secondes pour me convaincre » s’entend toujours, que ce soit en rendez-vous commercial, en préambule à une négociation ou bien en entretien d’embauche. Cela ne vous plaît pas ? C’est possible mais prenez les choses du bon côté, cela peut être un très bon exercice pour vous. D’autant qu’il existe une technique bien rôdée, qui vous servira sans nul doute, et pas seulement dans votre job.
L’elevator pitch, vous connaissez ? Non ?
Mais si, vous l’utilisez, sans le savoir, quand, par exemple, vous retrouvez dans la rue un ancien collègue de promo à qui vous racontez votre vie en quelques mots, ou bien au dernier repas entre amis où vous avez dû expliquer entre deux flûtes de champagne qui vous êtes et ce que vous faites.
En ce qui concerne la recherche d’emploi, il est (fort) utile de travailler VOTRE elevator pitch. Voilà comment on s’y prend.

Présentation de l’elevator pitch

Avant tout, sachez que l’elevator pitch correspond à un discours oral (ou écrit éventuellement) court et concis qui vise à promouvoir une idée, une personne ou une entreprise. Le plus souvent lors d’un premier contact. Issu des techniques commerciales de vente, il est avant tout orienté ef-fi-ca-ci-té.
Parce qu’on n’a jamais 2 fois l’occasion de faire une bonne 1re impression.

Sa durée ne doit pas dépasser la barre des 30 secondes de préférence et 60 secondes au maximum. Comme vous vous en doutez, avec une telle contrainte, l’elevator pitch ne peut pas se permettre d’entrer dans les détails en particulier si ceux-ci se révèlent particulièrement techniques.
Il doit directement aller à l’essentiel en synthétisant au maximum le message à transmettre.

Méthode

La durée du message peut être divisée en 3 parties distinctes.
La première correspond à la présentation du produit. Dans le cadre du recrutement par exemple, le produit correspond au profil d’un candidat. Dans cette partie, on commence bien sûr par le nom du produit.
Dans la deuxième partie, le but consiste à présenter la cible du produit. En recrutement, la cible correspond à votre objectif, au poste que vous souhaitez obtenir.
La troisième et dernière partie présente les plus-values apportées par le produit ainsi que son concept. En termes de recrutement, il s’agit d’expliquer en quoi vous pouvez vous révéler utile et qualifié pour le poste.

Attention, il est impératif de comprendre que les détails ne serviront qu’à alourdir votre discours. Rappelez-vous que le cerveau humain ne retient qu’une infime partie de ce qu’il lit ou entend et qu’il faut par conséquent tirer profit de cette plage de concentration.

Comment réussir un elevator pitch ?

Pour comprendre les ficelles qui permettent de réussir un elevator pitch, il faut avant tout cerner l’essence de ce discours. L’elevator pitch ne vise pas à « vendre » un produit ou à convaincre immédiatement l’interlocuteur. Il ne lui dit pas tout : il a pour objectif d’attiser sa curiosité afin de susciter son intérêt.

Pour le recrutement, l’elevator pitch a comme objectif un entretien en one to one, et non l’obtention du poste. Pour réussir l’exercice, il convient ainsi de jouer la carte du pragmatisme. Votre message doit être clair et compréhensible par votre interlocuteur. En d’autres termes, évitez les termes recherchés ou techniques ainsi que les acronymes et abréviations.

Pour tester la compréhensibilité de votre message, testez-le sur un individu quelconque qui ne connaît rien au contexte dans lequel vous souhaitez transmettre votre message. L’elevator pitch se doit ensuite d’être crédible et logique. Dans le cadre du recrutement, dire que vous êtes fait pour le poste peut être juste, mais insuffisant. Trouvez ce petit plus qui vous distingue des autres candidats. Ce talent particulier doit être démontrable au moment présent.
Enfin, sachez que le secret ultime pour réussir un elevator pitch en particulier dans le cadre du recrutement correspond à la personnalisation du message. Un message personnalisé aura plus d’impact auprès de votre interlocuteur puisqu’il sera chargé d’une intention d’engagement.

Un exemple

« Bonjour, je m’appelle XX XXXX, j’ai 32 ans, un diplôme de XXX et 8 ans d’expérience. J’ai débuté en agence comme chef de projet durant 3 ans puis j’ai pris la responsabilité de la coordination éditoriale au sein de l’équipe communication d’une entreprise spécialisée dans le domaine de XXX qui se nomme XXX.
Je suis aujourd’hui à la recherche d’un poste cumulant communication externe, brand content, digital et XXX.
Les réseaux sociaux, la rédaction (en français et en anglais) et la recherche d’information sont les points forts que je souhaite mettre en avant sur le poste pour lequel nous nous rencontrons aujourd’hui ».

Alors, prêt.e pour cet exercice de synthèse de communication orale ?

 

Article rédigé en 2015, réécrit en 2019.

2 commentaires sur “Vous
avez 30 secondes pour me convaincre !”

Là, vous m’épatez ici, Ela-ee car c’est ce que j’attends de mes interlocuteurs que je leur fais subir des entretiens d’embauche.

Merci pour ces infos. C’est un exercice difficile mais avec un exemple c’est bp plus clair.

Laisser un commentaire

  • Les fiches métiers Descriptif de mission, environnement de travail, perspectives d'évolution, salaire, avis de recruteur... Tout ce qu'il faut connaître sur les métiers de la création, de la communication, du marketing et du digital.

    DÉCOUVRIR LES FICHES MÉTIERS
  • Je dépose mon CV Pour me voir proposer des offres d'emploi qui correspondent à ce que j'ai envie de faire. Déposer

  • Je propose une offre Pour informer et échanger avec mes futurs collaborateurs Déposer

Offres

Magazine

Fiche métiers

more_vert