Logo

Magazine de l’emploi dans la création, la communication, le marketing et le digital Cabinet de recrutement Elaee, qui sommes-nous ?

Rechercher

Le magazine de l’emploi dans la communication,
le marketing et le digital

Fiche métier : chargé de trade marketing

Autrement nommé : trade marketer ou chargé de la promotion des ventes.
Le chargé de trade marketing fait le lien entre deux mondes que tout peut sembler opposer à première vue…

Le contexte

Après des années de consommation effrénées (les 30 glorieuses) les entreprises de biens de grandes consommation et les distributeurs ont dû faire face à un marché plus difficile, chacun se battant pour conserver ses parts de marché et sa marge. Face à la concurrence, la montée en puissance du hard discount et la volatilité des consommateurs, une nouvelle tendance du marketing a émergé.

Partant de ce constat au début des années 90, les industriels et les enseignes de distribution ont décidé de travailler ensemble dans une démarche gagnant-gagnant, avec le client au cœur de leurs préoccupations : le trade marketing était né.

Aujourd’hui, où le retour sur investissement le plus rapide possible est attendu, le trade marketing a une réelle position de force par rapport aux autres moyens de promotion (publicité TV ou presse par exemple).

Au centre de cette nouvelle branche du marketing : le trade marketeur, ou chargé de la promotion des ventes.

 

Le métier

Le rôle du chargé de trade marketing est d’optimiser les relations entre l’industriel pour lequel il travaille, et son réseau de distribution en établissant un véritable partenariat entre les deux entités, dans une optique gagnant-gagnant (fidélisation des consommateurs, augmentation des profits et des parts de marché, amélioration de la notoriété, etc.).

 

Sa place dans l’organisation

Au sein de l’entreprise, il dépend hiérarchiquement la plupart du temps d’un directeur marketing ou d’un directeur commercial. Le chargé de trade marketing peut parfois être sous les ordres du responsable trade marketing dans les structures plus grandes. Il aura alors des missions plus opérationnelles et moins axées sur la relation client ou la stratégie de promotion des ventes.

En agence, la fonction peut exister au sein d’agences spécialisées en marketing opérationnel. Dans ce cas, son intitulé de poste est souvent celui de Chef de projet trade marketing. Son quotidien est similaire, si ce n’est qu’il travaille en même temps pour plusieurs clients, marques ou produits.

 

Les missions

Sous la tutelle de son responsable hiérarchique (voir « sa place dans l’organisation »), il définit les plans d’actions promotionnels en fonction de la politique commerciale de la structure. Il est ensuite chargé de l’application de ceux-ci.

Il doit se tenir au courant des nouvelles tendances de promotion, des attentes des consommateurs et des distributeurs. D’ailleurs, il adore se promener dans les magasins et se passionne pour le merchandising (optimisation de l’assortiment, de l’allocation des espaces par produits, aménagement du point de vente et communication instore).

Il prévoit donc des dispositifs événementiels sur l’année (jeux concours, opérations promotionnelles, etc.), calcule leur coût de mise en place et leurs retombées. Il négocie les modalités financières avec les distributeurs.

Il coordonne la réalisation des outils de promotion sur le lieu de vente (kakémonos, bâches, présentoirs, affiches, stop-rayon, coupons de réduction…) et l’organisation de l’opération (mécanique promotionnelle, logistique, stocks de produits, animation, codes barres…). Il travaille souvent avec des prestataires spécialisés (agences de communication, graphistes freelance, imprimeurs) ou avec un studio de création interne à l’entreprise.

Il met parfois en place l’opération en magasin ou simplement s’assure de la livraison du dispositif et de sa mise en place.

Il évalue les retombées et remonte les informations du terrain, recueillies auprès des consommateurs comme des distributeurs, afin d’assurer des reporting précis pour sa direction et/ou ses clients.

 

Les aptitudes & compétences

Le chargé de promotion des ventes a un profil à la fois marketing et commercial. Il doit connaître le monde de la distribution, ses attentes, ses contraintes, bref, son fonctionnement. Il est également très orienté client et s’intéresse aux nouvelles tendances d’achat ou de prise d’information du consommateur sur le lieu de vente comme en amont, sur le web.

Organisé, il doit être le garant d’une logistique impeccable et d’une relation optimale avec le réseau de distribution. Il possède pour cela des compétences de négociateur et doit être à l’aise avec les chiffres et les statistiques.

Créatif, il sait travailler avec les graphistes qui gèrent les outils de communication (bons de réduction, PLV, etc.). Les opérations qu’il met en place ont un petit goût d’événementiel.

Toujours entre deux rendez-vous, il partage son temps entre les magasins, les centrales d’achat ou les sièges des différents distributeurs et son bureau, pour gérer la production des outils de promotion.

 

La formation

Issu d’une formation commerciale ou marketing de bac + 3 à bac + 5 en Ecole de commerce, le chargé de trade marketing a dans l’idéal eu un premier contact avec le monde de la distribution ou un service de trade marketing par un stage ou une première expérience professionnelle.
Les employeurs apprécient particulièrement les expériences sur le terrain (chef de rayon par ex.) qui permettent d’avoir une bonne connaissance des enjeux des distributeurs.

 

Le salaire

Avec 3 années d’expérience, le trade marketer atteint un salaire de 28 000 euros en Province et de 30 000 euros à Paris (chiffres Salairescom’). Avec de l’expérience et selon l’entreprise pour laquelle il travaille, il peut atteindre 50 000 euros.

 

L’avis d’Elaee

Bref, il s’agit d’un joli poste polyvalent, à la croisée du marketing et d’une fonction plus commerciale, très orienté terrain et événementiel, dans un secteur très créatif. Un poste pour les gens qui aiment quand ça bouge !  Esprits joueurs et optimistes attendus.

4 commentaires
  1. par Kalye

    Génial votre site, merci beaucoup !

  2. par denise emane

    Intéressant ce site

  3. par Pascale

    C’est exactement ce que je voulais savoir
    Merci

  4. par Nicolas APER

    C’est exactement moi !

*
*

Twitter

Le dur métier de recruteur: silence radio https://t.co/xLR2vuin3l

Petit pense-bête pour bien ranger les priorités dans nos vies https://t.co/ymYAWADw0s

https://t.co/m4dbPCZuJN

L’hologramme, cet assistant virtuel qui dope les ventes https://t.co/RbVIzsR7v3

Quand un lycéen de 17 ans corrige la Nasa https://t.co/IKkwFkdyex

RT @lemondefr: #FaceAuChômage « La politique du logement est la première des politiques de l’#emploi que l’on devrait mener » https://t.co/

Wouah : un artiste qui fait s'exprimer le papier https://t.co/AyfHW44ghG #art #avoir https://t.co/QjxzTeM0qz

Pourquoi vous choisir vous, et pas un autre ? https://t.co/rmN22QRyYF

La question piège "Où vous voyez-vous dans 5 ans ?" https://t.co/aTScqnicLm

Motiver ses équipes : les méthodes qui marchent https://t.co/LcqrxtK4Dd #Management https://t.co/FZijRBzVxg

https://t.co/Q6u8vemJlE

Les 3 vraies raisons du « vous êtes surqualifié » https://t.co/wsTfy9QrY9

Candidats, SVP, répondez-nous ! https://t.co/sg2efBLtXE

Nike crée des sneakers pour les amoureux de la typographie ! https://t.co/T75jxY7YlA

Comment annoncer sa grossesse au boulot pour que ça se passe bien https://t.co/UZ39dmkCZk

https://t.co/I9ZMAeA94T

Dans la série Arte Creative, avez-vous vu "Safari Typo" ? https://t.co/PEkXb9x2tW

Offre #emploi : Chef de projet data marketing (Bordeaux) https://t.co/jORVbr9XWU via @elaee

Offre #emploi : Responsable communication et événementiel / Agence / Boulogne-Billancourt https://t.co/iz9mD4F07L via @elaee

Offre #emploi : Directeur(trice) Artistique Junior / digital / agence / Paris https://t.co/K61XdcYYy2 via @elaee

Recevez directement les offres d’emploi par mail Cliquez ici