Logo

Magazine de l’emploi dans la création, la communication, le marketing et le digital Cabinet de recrutement Elaee, qui sommes-nous ?

Rechercher

Le magazine de l’emploi dans la communication,
le marketing et le digital

Fiche métier : CHEF DE PRODUIT

Définition
Le Chef de Produit (ou Product Manager) est un responsable, garant de la gestion d’un produit dans son ensemble, de sa conception à sa mise en vente. Etudes de marché, suivis des ventes, comparaisons des saisons, analyses de la concurrence et plans marketing font partie de son quotidien.
Son rôle peut varier d’un secteur à l’autre : par exemple, dans la grande distribution il aura plus une mission d’acheteur, tandis que dans l’industrie il jouera le rôle d’interface entre les équipes de production et les équipes de vente.

Missions
La mission principale du chef de produit consiste avant tout à répondre aux besoins des clients (voire à les créer), en accompagnant un produit :
– en amont dans sa conception (ou sélection), puisque le produit n’est lancé qu’après la réalisation d’une analyse marketing complète (analyse des 4P : Product, Promotion, Price, Place). Elaborer un plan marketing, c’est avoir une excellente connaissance du marché, de la concurrence et des ventes réalisées au cours des saisons précédentes, mais c’est aussi être capable d’anticiper en appréhendant les habitudes de consommation des clients.
Concrètement, le Chef de produit connaît précisément les besoins et les envies de notre chère ménagère de moins de 50 ans. Il définit la cible, évalue les conditions de distribution (quantités, prix, délais, etc.). Il est à même de donner un brief pour créer un slogan publicitaire accrocheur (voire, le fait lui-même), et sait négocier un emplacement pour la mise en rayon de son produit. Il est également responsable de la gestion des budgets, des prévisions et des estimations, ainsi que du suivi des ventes et de leur progression.
– en aval pour la commercialisation du produit : il coordonne les actions de promotion et de communication ; ainsi, c’est à lui que revient la responsabilité de choisir le moyen le plus adapté pour communiquer autour du produit : campagne d’affichage ou télévisée, promotion sur lieu de vente ou pub on-line, etc.
Et ce n’est qu’une fois sa stratégie mise en place que le Chef de produit adapte ses actions en fonction du comportement des consommateurs et de ses concurrents (baisse des prix par exemple).
Le Chef de produit joue donc un rôle d’interface entre les différents prestataires (internes et externes) qui entrent en jeu dans la commercialisation d’un produit : équipes de production, fournisseurs, publicitaires, force de vente…
Sa performance est évaluée sur les résultats qu’il obtient en fonction des objectifs fixés. Une fois ces résultats obtenus, il est en charge d’émettre des recommandations et des préconisations concernant le suivi des ventes.

Qualités
Très bonne connaissance de son marché.
Capacités de synthèse et d’analyse.
Aisance relationnelle.
Savoir anticiper.
Autonomie et rigueur.

Type d’employeur et environnement de travail
Sous la direction du Responsable marketing, d’un Chef de groupe (qui encadre des Chefs de produit) ou directement d’un Directeur marketing, le Chef de produit est l’interlocuteur privilégié sur son (ses) produit(s) et est en contact permanent avec les autres collaborateurs. Bien souvent, le Chef de produit est d’abord passé par l’étape « commercial », « assistant chef de produit » puis « chef de produit junior ». En effet, il faut avoir fait ses preuves avant d’espérer obtenir la responsabilité du lancement d’un produit !

Contraintes
Bien que très autonome, le Chef de produit doit malgré tout rendre beaucoup de comptes. Il effectue de nombreux déplacements avec des horaires très irréguliers, et doit être capable d’assumer de grosses charges de travail. Que ce soit pour vendre une brosse à dent ou un voyage, le Chef de produit doit être capable de déployer la même énergie pour analyser, négocier, coordonner, anticiper ou encore susciter un besoin chez le consommateur.

Formations demandées
De manière générale, le Chef de produit a obtenu un Master en Marketing à la sortie d’une école de commerce ou d’une université. Les bac +4/5 sont un minimum attendu.

Rémunération
La rémunération est de 30 à 35 K€ bruts annuels pour les juniors (2 à 3 ans d’expérience), et jusqu’à 50 K€ pour les confirmés. Au fil des années, le statut du Chef de produit évoluera et son salaire également (ce dernier étant différent selon les secteurs d’activité de l’entreprise).
Nota : Ces moyennes sont réalisées à partir de 3 études annuelles françaises sur nos métiers, recoupées avec les chiffres relevés au quotidien chez Elaee.

Commentaire Elaee
Il y aura toujours des produits à mettre en vente, la fonction de Chef de produit est donc essentielle pour les entreprises qui en recrutent donc régulièrement.
Le marketing attire encore bon nombre de candidats (presque un quart des jeunes diplômés en l’occurrence) et pour la plupart, c’est le lancement de produit qui fait rêver. Or, le nombre de marques s’amenuise : Nestlé par ex. avait 7000 marques il y a 15 ans et n’en a plus, maintenant, que 700 (dont une quinzaine vraiment stratégique). Attention aux désillusions.

4 commentaires
  1. par C.

    Nombre de vos fiches-métier savamment "forwardées" ont aidé quelques collègues non à trouver complètement leur voie, mais pour le moins à trouver à celle-ci une dénomination claire…

  2. par lynda

    j'ai vraiment apprecié toutes information publié sur le chef de produit informez moi encore d'avantage sur des chiffres ex: rapport que doit etablir le chef de produit quotidiennement merci

  3. par Néné DEMBELE

    informez moi quotiediennement sur les rapports que doit avoir un chef produit avec son superieur hiérarchique

  4. par Delano

    Très bon article. J’ai besoin de l’organisation type de travail pour la journée , semaine et moi d’un chef de produit ainsi que les rapports qu’il doit préparer et produire à sa hiérarchie au quotidien.la l’hebdomadaire et mensuellement.

*
*

Twitter

@ioster @Mag_frog @yannfaurie des recommandations sont toujours rassurantes pour un recruteur donc pourquoi pas (en annexe par ex.)

@yannfaurie @Mag_frog la prise de références doit être faite dans les règles, c'est à dire à partir des données transmises par les candidats

https://t.co/YyVvI5spmc #emotion #language

Offre #emploi : Responsable Grands Comptes / auto / Paris https://t.co/d1iEZNonnv via @elaee

Offre #emploi : Responsable de production sérigraphie (26) https://t.co/Osol8pv8wC via @elaee

La lecture comme meilleur ami https://t.co/x9uSfOr9il via @elaee #flaubert https://t.co/f6ADEkSEbq

Etre heureux au #travail, ça se travaille https://t.co/4frDCHN7K3 via @elaee#bonheur

Cette librairie créative met en scène les couvertures de ses livres https://t.co/vhMaZekwpT

#Publicite : @Facebook France adhère au CESP https://t.co/8LA3agRvCy via @cb_news

#Emploi : on peut faire autrement que les annonces. Marché caché : le connaître et l’infiltrer… https://t.co/pITNX9IsnN

Etat du #commerce #crossdevice en France. 8 tendances majeures | #etude @Criteo Viuz https://t.co/RC8bg4MTcFhttps://t.co/wtsoiWwdgS

#Oscars 2017 : l'émouvante vidéo "In Memoriam" conclue par Carrie Fisher https://t.co/04MQlRPtWl via @PremiereFR

Du nouveau dans la #presse https://t.co/OU78nwbGwu

Un chiffre qui fait mal : 1/3 des cadres souhaiteraient ne plus être « chefs » https://t.co/hWElQcHnvlhttps://t.co/7jQxGCX4Gm

Facebook nouveau concurrent Linkedin et Leboncoin dans le monde de l'#emploi https://t.co/atVTROEQBA https://t.co/Aqd7lgQamz

Entreprise : la vie heureuse en quatre points - Influencia https://t.co/HS0dMftziS

Les trois canaux de l'intuition - Influencia https://t.co/MYwbveKecz

1 infographie à connaître https://t.co/uItGrG3fwG

Offre #emploi : #Responsable de production sérigraphie (26) https://t.co/Osol8pv8wC via @elaee

Offre #emploi :UX / UI #Designer (Paris) https://t.co/iAWJvtkm7t via @elaee

Recevez directement les offres d’emploi par mail Cliquez ici