Elaee
Chasseurs de têtes création, communication, digital et marketing
Fiche métier

Webmaster

Définition Le Webmaster conçoit, développe et anime un site internet. De la définition du cahier des charges à l’animation éditoriale...

Webmaster

Définition
Le Webmaster conçoit, développe et anime un site internet. De la définition du cahier des charges à l’animation éditoriale d’un site en passant par le développement, l’hébergement, le graphisme et le référencement, il est le véritable couteau suisse du web, toujours à l’affût de l’actualité et un peu touche-à-tout.
Bien sûr, il n’existe pas un métier mais des métiers de webmaster, car sa mission dépend énormément de la structure qui l’embauche (agence ou entreprise, brick & mortar ou pure player) et de la taille de l’équipe à laquelle il appartient. De plus on assiste aujourd’hui à une spécialisation des compétences, ainsi on distingue souvent le Webmaster (compétences informatiques et techniques) du Webmaster éditorial (qui gère le contenu, répond aux internautes, anime un forum…), même si les généralistes sont toujours très appréciés.
On trouve différentes appellations correspondantes au poste de Webmaster, comme Webmestre, Gestionnaire de site internet ou encore Administrateur de site web et c’est un poste parfois voisin de celui de Chef de projet Web.

Mission
Il s’agit d’un métier requérant beaucoup de polyvalence. Le Webmaster, très au fait des dernières innovations (il maintient une veille technologique permanente), peut avoir à suivre un projet web sur toutes les étapes de son développement. Associé voir artisan dans la conception du site, il réfléchit à l’architecture générale du site, à la charte graphique, à l’articulation des contenus etc. Il doit donc avoir une maîtrise avancée des différents langages du web (HTML, Java, PHP, ASP etc.), connaître les différents outils utiles à la création comme les éditeurs de sites, les logiciels de traitement de l’image (cf Photoshop) ou encore les logiciels d’animation (Flash par exemple). De même, il peut conseiller l’équipe sur les choix technologiques à faire, que ce soit sur le matériel, la solution d’hébergement ou encore les logiciels à employer. Mais à la technique doit s’ajouter des connaissances en ergonomie et en accessibilité (normes W3C) afin d’améliorer au mieux l’expérience utilisateur.
Une fois le projet lancé, le webmaster doit connaître les arcanes du SEM (Search Engine Marketing), c’est-à-dire ce qui comprend le SEA (Search Engine Advertising, pour les liens sponsorisés) et le SEO (Search Engine Optimization, pour le référencement naturel) afin d’offrir au site le maximum de visibilité sur le web et d’acquérir du trafic. De même il doit être à l’écoute des internautes en analysant l’audience (par exemple des différentes pages) afin de proposer des améliorations sur le développement du site.
L’autre volet essentiel de son travail réside dans son activité éditoriale. Il peut avoir en charge l’actualisation régulière des contenus, la rédaction des newsletters etc. Souvent cette tâche est partagée avec des Webmasters éditoriaux ou des collaborateurs internes (notamment dans le cas d’un site intranet) voire même avec des journalistes quant le site a un fort volume (portail par exemple) ou un lien avec la presse. Dans tous les cas, il est en charge de l’intégration de tous les contenus sur la plateforme web et se porte garant de ce qui est publié. Il est aussi le lien privilégié avec les internautes, il peut être amené à modérer des forums, répondre aux questions ou encore gérer les réclamations. Animer un site peut aussi signifier l’organisation d’événements ponctuels, comme des jeux concours, des tchats ou toute autre action visant à fidéliser les utilisateurs.
Enfin, il lui faut dorénavant être à l’aise avec le web communautaire (réseaux sociaux), nouvelle condition demandée par les recruteurs.

Qualités
Pratique du web et des outils multimédia
Bon niveau technique
Créativité
Esprit d’initiative
Autonomie, capacité d’écoute, plaisir à travailler en équipe
Résistance au stress

Type d’employeur et environnement de travail
Deux éléments vont beaucoup influer sur le travail du Webmaster : le type d’entreprise et la taille de l’équipe dédiée au web.
S’il travaille en agence, il est le plus souvent en équipe avec des développeurs et des graphistes afin de fournir dans des temps limités des solutions web complètes pour des entreprises clientes. Il est le plus souvent sous le contrôle d’un Chef de projet web qui fait office d’interface entre les différents métiers lors des missions de l’agence.
Dans le cas où il travaille au sein d’une entreprise, le webmaster dispose d’une autonomie très variable en fonction de la taille de l’équipe. Dans une petite structure, il peut être seul en charge du site ou peut assurer une coordination d’équipe qui fait de sa fonction un poste proche en responsabilité de celui de Chef de projet web. Dans le cas d’un effectif plus important, la configuration se rapproche de celle précitée en agence.

Contraintes
La très grande variété des tâches est à la fois l’atout et la difficulté de ce métier, car être performant dans tous ces métiers est parfois une véritable gageure : il faut à la fois avoir des connaissances techniques, des capacités rédactionnelles voire même une fibre créative.
Même si les postes de Webmaster offrent souvent des horaires réguliers, il faut parfois s’investir plus longuement dans les phases clefs du développement d’un site et donc effectuer des heures supplémentaires en nombre important. Dans certaines entreprises il peut y avoir des astreintes afin de veiller en permanence à la disponibilité du site et à la modération des internautes (veiller à ce qu’aucun propos déplacé voir illégal ne reste sur le site par exemple).

Formations demandées
Le métier est varié, et les voies pour y arriver le sont tout autant. On trouve des Webmasters de tous niveaux et avec des parcours très divers. Une formation universitaire spécialisée en informatique (licence ou master), une formation professionnalisante type BTS ou IUP, les écoles spécialisées en multimédia ou encore les écoles d’ingénieurs avec des sections multimédia peuvent toutes mener à ce poste.
Il arrive même que des autodidactes puissent faire carrière dans le métier. L’essentiel est de posséder une véritable passion pour l’informatique et le web et de le montrer. Des références de sites existants, qui peuvent être personnels ou bien réalisés pour des associations ou des petites entreprises par exemple, sont de bonnes clefs pour mettre en valeur ses compétences.

Rémunération
En moyenne un Webmaster gagne 28K€ bruts annuels. Ce chiffre varie néanmoins selon la visibilité du site confié, de l’entreprise et du niveau d’études.
Avec l’expérience, les salaires peuvent atteindre les 40-45K bruts annuels.
Le poste évolue le plus souvent des sur des fonctions de Responsable web, Webmarketer, de Community manager, de Chef de projet web ou bien de Directeur technique.

Commentaire Elaee
Un métier multi-facettes qui reste l’apanage des « fondus du web ». Il faut posséder une vraie passion et surtout une grande pratique de l’informatique et du web. Son coté touche à tout reste très attractif pour de nombreux jeunes et c’est un métier qui ne cesse d’évoluer. Ceci ne doit pas cacher une véritable exigence technique et de vraies responsabilités qu’il faut pouvoir assumer.

  • Parlons salaires Rémunération, salaire, paie… autant de gros mots qui sont tabous en France, même dans les métiers de la communication. Les salaires de la com'

  • Je dépose mon CV Pour me voir proposer des offres d'emploi qui correspondent à ce que j'ai envie de faire. Déposer

  • Je propose une offre Pour informer et échanger avec mes futurs collaborateurs Déposer

Offres

Magazine

Fiche métiers

more_vert