Logo

Magazine de l’emploi dans la création, la communication, le marketing et le digital Cabinet de recrutement Elaee, qui sommes-nous ?

Rechercher

Le magazine de l’emploi dans la communication,
le marketing et le digital

Fiche métier : directeur conseil

Le directeur conseil travaille au sein d’une agence (communication, marketing, média, etc.), dont c’est l’un des managers les plus importants. C’est une fonction orientée client qui, comme son nom l’indique, apporte une grande dimension conseil aux problématiques soumises par les clients.

Selon la taille de l’agence et son organisation, le périmètre de ses missions, que nous allons détailler ci-après, peut changer.

Les missions

Le directeur conseil peut endosser plusieurs rôles : à la fois conseil (stratégie), commercial (relation clients), management d’équipes, et, dans une moindre mesure, opérationnel (suivi de projets). Surtout, il participe au développement et à la notoriété de l’agence pour laquelle il travaille en incarnant littéralement sa dimension stratégique.

Il est fort d’un savoir-faire acquis grâce à son parcours précédent en agence. En effet, un directeur conseil possède au moins 7 à 8 ans d’expérience : il est généralement issu d’une fonction commerciale et a grimpé les échelons, évoluant d’un poste de chef de projet jusqu’à celui de directeur de clientèle.
Il met à profit son expertise du métier, sa connaissance de différents marchés (ceux de ses clients) qu’il optimise par une veille constante des innovations du secteur et ses capacités d’analyse et de synthèse pour livrer des idées impactantes aux clients et prospects, avec une jolie énergie créatrice. Son poste est d’autant plus « conseil » s’il n’y a pas de planneur stratégique au sein de son agence.

Orienté business, il a souvent la charge de développer de nouvelles opportunités d’activité et répond aux appels d’offres. Il est autonome (il sait monter un dossier de A à Z) et doit être force de proposition.
Il doit également nourrir la relation client et entretenir un lien constructif et étroit avec ses interlocuteurs. Il les accompagne et les fidélise avec une prestation de conseil stratégique qui se présente sous forme de recommandations qu’il va défendre auprès d’eux.
Selon la taille de l’agence et l’organisation interne sur le new business, il peut d’ailleurs avoir à gérer le développement du portefeuille clients de l’agence. Concrètement qu’est-ce que cela signifie ? Rendez-vous client, prise de brief, conseil, planning et devis, rédaction et présentation des recommandations.

Le directeur conseil ne travaille pas seul : il guide et supervises les membres de son équipe qui participent aux recommandations qu’il pilote. Ces derniers mettront en œuvre les projets ensuite. Il les accompagne dans leur apprentissage, leur évolution de carrière et leur prise d’autonomie. Il peut aussi travailler en lien étroit avec un planning stratégique, la direction de création, un pôle études ou une direction commerciale.

Il est garant du respect du budget et des délais mais aussi du ROI de chaque projet et de la satisfaction du client.

 

La place dans l’organisation

En relation directe avec la direction générale et les clients les plus importants, le directeur conseil a une autorité fonctionnelle, et souvent hiérarchique, sur les équipes de directeurs clientèle, de consultants, de chefs de projet et de créatifs.

 

Les aptitudes et compétences

Pas de surprise : le directeur conseil est un bon communicant, un bon orateur… Mais également un excellent commercial qui manie la relation client et la négociation à la perfection.

Rigoureux, organisé et bon gestionnaire, il jongle entre les clients et les dossiers.
Créatif mais rationnel, il aime manier les concepts mais sait également déployer la vision opérationnelle d’un projet.
Analyse, synthèse et créativité font partie des qualités qui lui permettent de proposer des recommandations adaptées et percutantes.
Manager aguerri, il sait travailler en équipe, motiver ses troupes et les faire avancer dans la même direction.

Il est à noter que la connaissance du digital est indispensable (pour les outils tout autant que les mutations qu’il engendre chez les consommateurs et au sein des entreprises), et ce même en agence traditionnelle ou en agence 360. Réseaux sociaux, e-commerce, référencement, e-reputation, mobile, brand content : le directeur conseil maîtrise tous les aspects de la communication digitale.

De la même façon, on attend du directeur conseil qu’il maîtrise la langue de Shakespeare, surtout s’il a l’opportunité de travailler avec des entreprises internationales ou des équipes multiculturelles au sein de grosses agences.

 

La formation

On ne devient pas directeur conseil en sortant de l’école !! Le principe de ce métier est d’acquérir assez d’expérience et de maturité pour conseiller les clients. Après une formation supérieure (bac+5) en école de commerce ou grande école ou en université (plus risqué), le directeur conseil devra avoir fait ses preuves avec au moins 7 ou 8 ans d’expérience en agence de communication. Ce poste est généralement pourvu par des profils commerciaux qui ont débuté comme chefs de projet, et sont passés directeurs de clientèle avant d’accéder à cette fonction, éminemment respectée au sein de l’agence.

 

Le salaire

Comptez environ 60 000 – 70 000 bruts annuels (selon Paris ou province), avec une majoration pour une compétence digitale. Mais attention aux variations selon les agences (taille, renommée, spécialisation, digitale, RP, etc.).

 

Commentaire Elaee

Un métier qui mêle grande culture générale, capacités à chercher de l’information et à l’analyser, une très bonne dimension relationnelle, un sens commercial, de la créativité et une réelle force de conviction pour présenter ses idées.
En résumé, ce type de poste ne s’adresse pas à n’importe qui ! Toujours en alerte, toujours bouillonnant d’idées mais également très carré et analytique : les bicéphales sont les bienvenus !

 

Copyright : éléphant via Shutterstock.

2 commentaires
  1. par Laurent JAUDON | Opa

    […] eu l’opportunité d’y travailler en tant que directeur conseil et Business Developer […]

  2. par ced

    Et comment on le traduirait en anglais svp ?

*
*

Twitter

Non le free-lance n'est pas malheureuxhttps://t.co/WgZVPEucob https://t.co/NC5yQcmJS1

Fiche métier : product ownerhttps://t.co/1xhlnu16yB https://t.co/gDBTcQXPT3

Le travail salarié va-t'il disparaître ?https://t.co/LR17NBXxXY https://t.co/Mccyj5wywl

Internet conduit au règne de l'opinion et à la fin de la raisonhttps://t.co/xnTOy0qYFW https://t.co/ptBWLeURqV

Vahana : Airbus va tester ses taxis volants d'ici fin 2017https://t.co/U0C6Ts42yF https://t.co/875cJlVLcF

RT @creapills: Ils créent des vases design en faisant fondre du verre coloré dans du bois - https://t.co/tP0aPvQBWr https://t.co/7T0FjVwt76

Les lanceurs d'alerte de plus en plus nombreux dans les entrepriseshttps://t.co/ALC9TIX091 https://t.co/TQp9Br0mnE

La première chaine d'info sur Twitter sera lancée le 18 décembrehttps://t.co/6OtJgFdFXh https://t.co/EKPrCc78HT

Être heureux au travail, ça se travaillehttps://t.co/4frDCHN7K3 https://t.co/XSftGKM2Qj

De la dangerosité des mailshttps://t.co/uex65VVZVo https://t.co/N8rZwHobe6

Offre #emploi : https://t.co/lgNRo6Fl9D

Offre #emploi :https://t.co/GZYMcBKPzo

Offre #emploi :https://t.co/3sm8In7GbB

Tapis volant ? non tapis coulant @imgur #creation https://t.co/wxqwJWevL4

Une nouvelle façon de recruter chez sotheby'shttps://t.co/nwZu3s0tgg https://t.co/sI6g6NcVFF

Mieux gérer son temps : c'est facilehttps://t.co/SyeacxTnpl https://t.co/s9lG8a0zr3

Un défi : remplacer la pub par l'art !https://t.co/CvmkRQv0pb https://t.co/Y2VKb9LyW1

Comment se griller auprès d'un chasseur de têteshttps://t.co/EkpIhoLWSF https://t.co/oUZkHiPqEu

Dans la pub, la science et la techno doivent se désnobiserhttps://t.co/PkeAZKChQZ https://t.co/n6noQKkKv9

L'usage de Facebook en forte baissehttps://t.co/XnG58HSH8W https://t.co/MnZXtODgwD

Recevez directement les offres d’emploi par mail Cliquez ici