Elaee
Chasseurs de têtes création, communication, digital et marketing
Fiche métier

Chargé(e)
de Communication

Pour être le porte-parole d'une entreprise, le (ou la) Chargé(e) de communication doit savoir un peu tout faire. Et le faire bien !

Chargé(e)de Communication

Le contexte dans lequel travaille le ou la chargé(e) de communication

[pour plus de simplicité et moins de parenthèses, pardonnez-nous l’usage de l’intitulé chargé de communication au masculin, merci de votre compréhension]

Le chargé de communication a pour objectif de diffuser une image positive de l’entreprise pour laquelle il travaille, de ses activités, de ses projets ou de ses hommes. Il est le chef d’orchestre qui applique et coordonne la politique de communication.
« Il conçoit (parfois) et met en œuvre (tout le temps) les actions auprès des différents publics ciblés par l’entreprise. »
Son champ d’action est large : il peut toucher la communication interne (vers les salariés) la communication commerciale, la communication institutionnelle (communication autour de l’image de l’entreprise), la communication événementielle, le digital (corporate, réseaux sociaux,… voire du marketing), etc.
Attention, selon la taille, le budget communication et la stratégie de la structure dans laquelle il évolue, il peut assurer tout ou partie des missions ci-dessous.

Les missions varient selon la taille et l’organisation de l’entreprise

Le Chargé de communication, surtout dans les petites structures, intervient très souvent de façon transversale sur tous les métiers. La polyvalence requiert des compétences en print, éditorial, publicité, événementiel, communication de crise, relations publiques, relations presse, digital, communication interne, RSE… (la liste est longue en effet).
Dans les entreprises plus grandes, il fait partie d’une équipe (d’un « service communication ») et a plutôt la charge d’un seul de ses axes de communication bien précis, en travaillant avec ses pairs qui prennent en charge, eux, d’autres expertises.
Sous la tutelle de sa direction qui définit la stratégie de communication, il conçoit, rédige puis diffuse les différents supports de communication (brochures, affiches, guides, journal interne, annonces presse, newsletters…).
Souvent, on demande au chargé de communication de maîtriser les logiciels graphiques tel un infographiste… Il doit posséder une bonne pratique de la suite Adobe, pour la mise en page et la gestion de l’image de façon générale (retouche photo, mise en page, gestion d’une photothèque).
Il suit les budgets, négocie avec les prestataires (imprimeurs, routeurs, prestataires informatique, etc.) et, en bon connaisseur de la chaîne graphique, il suit la fabrication de ces outils.
Plume aguerrie, il sait s’adresser à tous les publics et il rédige ainsi les brèves, les communiqués, les dossiers de presse, pourquoi pas les discours ! Il assure le suivi des relations avec les journalistes ou les partenaires.
Sur la partie événementielle, il est chargé de l’organisation des manifestations de A à Z (conception, invitations, logistique, accueil, etc.). Il peut s’agir de petits déjeuners, de conférences, de salons, d’anniversaires, de conventions…
On lui confie aussi la communication sur internet et dans ce cadre, il assure la rédaction des contenus et la mise à jour des sites web (site de e-commerce, blogs, intranet, etc.). Il a la responsabilité des réseaux sociaux sur lesquels son entreprise est présente (Facebook, Twitter, réseaux professionnels, etc.), tient parfois le rôle de Community manager en animant et faisant grandir une communauté qui suit l’entreprise ou son dirigeant, et assure une veille technologique.
Aujourd’hui, connaître le fonctionnement des leviers digitaux (contenu, référencement naturel et payant, e-mailings, publicité online, réseaux sociaux, performance…) est un minimum requis. La pratique d’un ou de plusieurs d’entre eux un plus.

Qualités et compétences attendues pour être un bon chargé de communication

Le chargé de communication, sans être un expert dans chaque domaine, doit être bon un peu partout… Homme (ou femme !) orchestre, il est tour à tour stratège, créatif, rédacteur, producteur, fabricant…
Polyvalence donc, mais aussi sens de l’écoute et goût des relations humaines (grincheux et ermites s’abstenir !!) sont nécessaires.
Créativité, curiosité d’esprit, organisation, souplesse, pragmatisme et capacité à travailler avec des interlocuteurs variés (et parfois sensibles) sont attendus aussi. Disponibilité, réactivité et… diplomatie ! Le chargé de communication doit tout savoir faire… Et le faire bien !
Le chargé de communication devra se tenir à jour des nombreuses évolutions (voire mutations) de son métier pour être toujours à la page et faire preuve d’efficacité.
Dans le contexte de mondialisation des échanges (notamment imposé par internet), le chargé de communication est à l’aise avec les langues étrangères et on lui demande au minimum d’avoir un bon niveau d’anglais.

Entreprise et hiérarchie

On trouve aujourd’hui les Chargés de communication dans les structures privées (TPE, PME/PMI, grands groupes ou start-up) où il intervient sur des problématiques BtoB (Business to Business, c’est-à-dire visant un public d’entreprises) ou BtoC (Business to Consumer, c’est-à-dire visant un public de particuliers) comme dans les structures publiques (institutions, associations…) ou encore associatives.
Au sein de petites structures, le Chargé de communication est souvent le seul référent auprès de la direction. Dans les entités plus importantes, il travaille en équipe en dépendant le plus souvent d’une Direction de la Communication. Il peut aussi faire partie des équipes internet, du service marketing ou être rattaché à un autre service (comme les RH par exemple dans le cadre d’un poste en communication interne).
En terme de carrière, il peut au bout de quelques années, obtenir un poste de Responsable de communication pour encadrer 3 à 4 personnes et (encore) plus tard, postuler pour une fonction de Directeur de la communication (avec une équipe de 8 à 10 personnes au moins, et un budget de communication annuel en rapport).

Les contraintes du métier de chargé de communication

Le métier est aujourd’hui extrêmement répandu, les entreprises ayant bien compris la nécessité de se faire connaître. Mais c’est un métier qui fait rêver : il y a beaucoup d’appelés pour très peu d’élus et le niveau d’exigence est donc de plus en plus élevé. La différence se fera alors sur la polyvalence (primordiale pour les petites structures), l’aspect international, la spécialisation (digital, BtoB, fabrication, dans un secteur particulier, etc.) ou le diplôme.

La formation et les diplômes

Devant le nombre croissant de concurrents, un Bac+2 est rarement suffisant. On demande au minimum une licence en information et communication, mais on privilégie surtout les niveaux Master. Les formations universitaires avec une orientation en information et communication amènent le plus souvent à des fonctions de communication externe, corporate, le plus souvent en entreprise. Les diplômes d’écoles supérieures spécialisées sont nombreux et sont à choisir en fonction de leur réseau d’anciens (fort vecteur de recrutement surtout en agences) : Sup de Pub, Sciences Com, EFAP, IDRAC, ISCPA… Avec un positionnement un peu à part, le CELSA Paris-Sorbonne reste la formation la plus appréciée des employeurs.
La profession apprécie aussi beaucoup les cursus Sciences Po, écoles de journalisme ou grandes écoles généralistes de commerce (management, commerce, vente). Enfin, les cursus offrant une très bonne connaissance du digital sont très demandés et répondent à une demande du marché en constante évolution.
Enfin, pour ceux qui sont intéressés par l’aspect créatif de la profession, les Beaux-arts et autres écoles spécialisées en arts appliqués (ESAG-Penninghen, ENSAAMA Olivier de Serres, Boulle, Camondo, Ecole de design Nantes-Atlantique…) sont de très jolies clefs d’entrée.
Quoi qu’il en soit, les formations professionnalisantes sont, dans ce domaine, le meilleur passeport pour l’emploi. Il faut néanmoins que chaque professionnel poursuive, tout au long de sa carrière, sa formation (ne serait-ce que via les MOOC).

La rémunération du chargé de communication

Le salaire est variable en fonction du profil du candidat, de l’entreprise et du secteur d’activité. On observe sur le marché de très grandes disparités. Devant l’afflux de candidats pour chaque offre, il n’est plus rare pour une entreprise de proposer à un débutant de commencer au SMIC en province…
En moyenne, un débutant se situera sur une fourchette de 20 k€ à 24 k€ bruts annuels et pourra évoluer au bout de 3 ans sur une fourchette de 30 à 36 k€ bruts annuels.
Ensuite, le salaire évoluera en même temps que les années et les niveaux de responsabilités pour atteindre les fonctions de responsable communication et enfin, le graal de la carrière, de directeur de la communication.

L’avis d’Elaee, spécialiste des métiers de la communication

La fonction de « Chargé de com » est extrêmement riche ! Elle est faite de rencontres et d’échanges. C’est un métier vivant, qui demande de la souplesse et ne laisse pas de place à la routine et à l’ennui. Il est parfois perçu, à tort, comme facile. Bien au contraire, il fait appel à de véritables expertises dans un grand nombre de domaines (les employeurs étant de plus en plus exigeants) et des qualités humaines essentielles.
Devant la difficulté, aujourd’hui, pour les jeunes diplômés de trouver un emploi dans cet univers concurrentiel, on ne saura que trop vous conseiller de vous spécialiser dans un domaine porteur ou, a minima, d’effectuer vos études en alternance en entreprise.
Dernière chose : chez Elaee, on ne recrute plus un pro de la com’ sans qu’il ait montré qu’il savait gérer sa propre image (e-reputation, personal branding, marketing de soi, appelez cela comme vous le voulez). C’est devenu essentiel !

  • Parlons salaires Rémunération, salaire, paie… autant de gros mots qui sont tabous en France, même dans les métiers de la communication. Les salaires de la com'

  • Je dépose mon CV Pour me voir proposer des offres d'emploi qui correspondent à ce que j'ai envie de faire. Déposer

  • Je propose une offre Pour informer et échanger avec mes futurs collaborateurs Déposer

Offres

Magazine

Fiche métiers

more_vert