Les fiches métiers

Chargé.e de communication

Pour être le porte-parole d’une entreprise, le ou la Chargé.e de communication doit savoir un peu tout faire. Et le faire bien !

Le contexte dans lequel travaille le ou la Chargé.e de communication

Le (ou la) Chargé.e de communication ou Chef de projet communication a pour objectif de diffuser une image positive de l’entreprise pour laquelle il ou elle travaille, de ses activités, de ses projets ou de ses hommes. Il ou elle est le chef d’orchestre qui applique et coordonne la politique de communication.
« Il ou elle conçoit (parfois) et met en œuvre (tout le temps) les actions auprès des différents publics ciblés par l’entreprise. »
Son champ d’action est large : il peut toucher la communication interne (vers les salariés) la communication commerciale, la communication institutionnelle (communication autour de l’image de l’entreprise), la communication événementielle, le digital (corporate, réseaux sociaux,…) voire du marketing, etc.
Attention, selon la taille, le budget communication et la stratégie de la structure dans laquelle il évolue, il ou elle peut assurer tout ou partie des missions ci-dessous.

Les missions varient selon la taille et l’organisation de l’entreprise

Le ou la Chargé.e de communication, surtout dans les petites structures, intervient très souvent de façon transversale sur tous les métiers. La polyvalence requiert des compétences en print, digital, éditorial, publicité, événementiel, communication de crise, social média, relations publiques, relations presse, communication interne, RSE… (la liste est longue en effet).
Dans les entreprises plus grandes, il ou elle fait partie d’une équipe (d’un « service communication ») et a plutôt la charge d’un seul de ses axes de communication bien précis, en travaillant avec ses pairs qui prennent en charge, eux, d’autres expertises.
Sous la tutelle de sa direction qui définit la stratégie de communication, il ou elle conçoit, rédige puis diffuse les différents supports de communication (brochures, affiches, guides, journal interne, annonces presse, newsletters…).
Souvent, on demande au Chargé.e de communication de maîtriser les logiciels graphiques tel un infographiste… Il ou elle doit posséder une bonne pratique de la suite Adobe, pour la mise en page et la gestion de l’image de façon générale (retouche photo, mise en page, gestion d’une photothèque).
Il ou elle suit les budgets, négocie avec les prestataires (imprimeurs, routeurs, prestataires informatique, etc.) et, avec une bonne connaissance de la chaîne graphique, il ou elle suit la fabrication de ces outils.
Plume aguerrie, il ou elle sait s’adresser à tous les publics et il ou elle rédige ainsi les brèves, les communiqués, les dossiers de presse, pourquoi pas les discours ! Et assure le suivi des relations avec les journalistes ou les partenaires.
Sur la partie événementielle, il ou elle est chargé.e de l’organisation des manifestations de A à Z (conception, invitations, logistique, accueil, etc.). Il peut s’agir de petits déjeuners, de conférences, de salons, d’anniversaires, de conventions…
On lui confie aussi la communication sur internet et dans ce cadre, il ou elle assure la rédaction des contenus et la mise à jour des sites web (site de e-commerce, blogs, intranet, etc.). Il ou elle a la responsabilité des réseaux sociaux sur lesquels son entreprise est présente (Facebook, Twitter, réseaux professionnels, etc.), tient parfois le rôle de Community manager en animant et faisant grandir une communauté qui suit l’entreprise ou son dirigeant, et assure une veille technologique.
Aujourd’hui, la connaissance du fonctionnement des leviers digitaux (contenu, référencement naturel et payant, e-mailings, publicité online, réseaux sociaux, performance…) est un minimum requis. La pratique d’un ou de plusieurs d’entre eux un plus.

Qualités et compétences attendues pour être un.e Chargé.e de communication efficace

Le ou la Chargé.e de communication, sans être un.e expert.e dans chaque domaine, doit être efficace un peu partout… Homme ou femme orchestre, il ou elle est tour à tour stratège, créatif.ve, rédacteur.trice, producteur.trice, fabricant.e…
Polyvalence donc, mais aussi sens de l’écoute et goût des relations humaines (grincheux et ermites s’abstenir !!) sont nécessaires.
Créativité, curiosité d’esprit, organisation, souplesse, pragmatisme et capacité à travailler avec des interlocuteurs variés (et parfois sensibles) sont attendus aussi. Disponibilité, réactivité et… diplomatie ! Le ou la Chargé.e de communication doit tout savoir faire… Et le faire bien !
Le ou la Chargé.e de communication devra se tenir à jour des nombreuses évolutions (voire mutations) de son métier pour être toujours à la page et faire preuve d’efficacité.
Dans le contexte de mondialisation des échanges (notamment imposé par internet), le ou la Chargé.e de communication est à l’aise avec les langues étrangères et on lui demande au minimum d’avoir un bon niveau d’anglais.

Entreprise et hiérarchie

On trouve aujourd’hui les Chargés de communication dans les structures privées (TPE, PME/PMI, grands groupes ou start-up) où il ou elle intervient sur des problématiques BtoB (Business to Business, c’est-à-dire visant un public d’entreprises) ou BtoC (Business to Consumer, c’est-à-dire visant un public de particuliers) comme dans les structures publiques (institutions, associations…) ou encore associatives.
Au sein de petites structures, le ou la Chargé.e de communication est souvent le seul référent auprès de la direction. Dans les entités plus importantes, il ou elle travaille en équipe en dépendant le plus souvent d’une Direction de la Communication. Il ou elle peut aussi faire partie des équipes internet, du service marketing ou être rattaché.e à un autre service (comme les RH par exemple dans le cadre d’un poste en communication interne).
En terme de carrière, il ou elle peut au bout de quelques années, obtenir un poste de Responsable de communication pour encadrer 3 à 4 personnes et encore plus tard, postuler pour une fonction de Directeur de la communication (avec une équipe de 8 à 10 personnes au moins, et un budget de communication annuel en rapport).

Les contraintes du métier de Chargé.e de communication

Le métier est aujourd’hui extrêmement répandu, les entreprises ayant bien compris la nécessité de se faire connaître. Mais c’est un métier qui fait rêver : il y a beaucoup d’appelés pour très peu d’élus et le niveau d’exigence est donc de plus en plus élevé. La différence se fera alors sur la polyvalence (primordiale pour les petites structures), l’aspect international, la spécialisation (digital, BtoB, fabrication, dans un secteur particulier, etc.), le diplôme et le savoir-être.

La formation et les diplômes

Devant le nombre croissant de concurrents, un Bac+2 est rarement suffisant. On demande au minimum une licence en information et communication, mais on privilégie surtout les niveaux Master. Les formations universitaires avec une orientation en information et communication amènent le plus souvent à des fonctions de communication externe, corporate, la plupart en entreprise. Les diplômes d’écoles supérieures spécialisées sont nombreux et sont à choisir en fonction de leur réseau d’anciens (fort vecteur de recrutement surtout en agences) : Sup de Pub, Sciences Com, EFAP, IDRAC, ISCPA… Avec un positionnement un peu à part, le CELSA Paris-Sorbonne reste la formation la plus appréciée des employeurs.
La profession apprécie aussi beaucoup les cursus Sciences Po, écoles de journalisme ou grandes écoles généralistes de commerce (management, commerce, vente). Enfin, les cursus offrant une très bonne connaissance du digital sont très demandés et répondent à une demande du marché en constante évolution.
Enfin, pour ceux qui sont intéressés par l’aspect créatif de la profession, les Beaux-arts et autres écoles spécialisées en arts appliqués (ESAG-Penninghen, ENSAAMA Olivier de Serres, Boulle, Camondo, Ecole de design Nantes-Atlantique…) sont de très jolies clefs d’entrée.
Quoi qu’il en soit, les formations professionnalisantes sont, dans ce domaine, le meilleur passeport pour l’emploi. Il faut néanmoins que chaque professionnel poursuive, tout au long de sa carrière, sa formation (ne serait-ce que via les MOOC).

La rémunération du ou de la Chargée de communication

Le salaire est variable en fonction du profil du candidat, de l’entreprise et du secteur d’activité. On observe sur le marché de très grandes disparités. Devant l’afflux de candidats pour chaque offre, il n’est plus rare pour une entreprise de proposer à un débutant de commencer au SMIC en province…
En moyenne, un débutant se situera sur une fourchette de 20 k€ à 24 k€ bruts annuels et pourra évoluer au bout de 3 ans sur une fourchette de 30 à 36 k€ bruts annuels.
Ensuite, le salaire évoluera en même temps que les années et les niveaux de responsabilités pour atteindre les fonctions de Responsable communication et enfin, le graal de la carrière, de Directeur de la communication.
Nos études et statistiques nous ont permis de réaliser une grille de salaire, à consulter ici « Combien je vaux ».

L’avis d’Elaee, spécialiste des métiers de la communication

La fonction de « Chargé.e de com » est extrêmement riche ! Elle est faite de rencontres et d’échanges. C’est un métier vivant, qui demande de la souplesse et ne laisse pas de place à la routine et à l’ennui. Il est parfois perçu, à tort, comme facile. Bien au contraire, il fait appel à de véritables expertises dans un grand nombre de domaines (les employeurs étant de plus en plus exigeants) et des qualités humaines essentielles.
Devant la difficulté, aujourd’hui, pour les jeunes diplômés de trouver un emploi dans cet univers concurrentiel, on ne saura que trop leur conseiller de vous spécialiser dans un domaine porteur ou, a minima, d’effectuer leurs études en alternance en entreprise. Un coup de pouce pour bien appréhender ce métier : le Communicator, la bible des communicants à laquelle Elaee a contribué.
Dernière chose : chez Elaee, on ne recrute plus un pro de la com’ sans qu’il ait montré qu’il savait gérer sa propre image (e-reputation, personal branding, marketing de soi, appelez cela comme vous le voulez). C’est devenu essentiel !

 

Fiche métier rédigée en 2013. Dernière mise à jour août 2020.

93 commentaires sur “Chargé.e de communication”

Merci pour ces fiches métiers qui sont extrêmement intéressantes et qui permettent aux néophytes comme moi de découvrir peu à peu l’univers de la communication. Qui sait, cela pourra peut être m’être utile un jour

😉

@ bientôt, Sylvain

Franck61 dit :

Excellente la photo !

Amel dit :

Effectivement, le niveau d’étude est de plus en plus élevé, ce qui ne laisse pas beaucoup de place aux autodidactes et à ceux qui ont gravi les échelons. Beaucoup d’appelés pour peu d’élus …
Cependant, c’est vrai que c’est un métier passionnant !!!
Au coeur de l’entreprise, il permet d’utiliser et de développer sa créativité pour donner une vision positive de l’entreprise et de ses projets, d’avoir des contacts avec une multitude d’interlocuteurs et de toucher à des tas de domaines. C’est un job idéal quand on est curieux, entreprenant et qu’on a un sens commercial développé.

chloé Marchal dit :

ce métier est certes passionnant, mais il faut être verveux, créatif, libre et ne pas subir la pression du D.G. CELUI-ci doit attendre les résultats escomptés au lieu de crier par devers l'employé. c'est mauvais pour la concentration et le mental. Moi aussi je suis autodidacte en ce sens que j'ai pas fais des études dans ce domaines: ce sont mes recherches mêlées au fruit de mon imagination créatrice qui m'aident dans mon travail au quotidien. Certes c'est difficile, mais la suite n'est que répétition.

richard ali dit :

très intéressant, je m'en servirai toujours!!!

farnient dit :

Bonjour,

je viens d'accepter un CDI à 1600€ net à Lyon comme rédactrice multimédia dans une petite agence de com pour 39h/semaine. J'ai du mal à me situer concernant les salaires dans ce domaine d'activité. Aussi, pourriez-vous me dire si ce salaire est correct ou plutôt bas?
J'ai 25 ans, un bac +5 et 1 an 1/2 d'expérience environ.
Merci d'avance pour votre réponse.
Enora

Clare Romanet dit :

D'après nos statistiques (qui sont des moyennes Elaee comparées à d'autres études de salaires), un poste de Journaliste éditorial avec 3 à 4 ans d'expérience touche 1850 euros nets mensuels. Ce qui semble cohérent avec votre salaire actuel non ?

ml dit :

merci pour l'information je m'en servirais surtout j'ai fais une formation en ressources humaines et communication.

ri dit :

y-a-t-il une différence entre un poste de "chargée de mission communication" et un poste de "chargée de communication" ?

Claire Romanet dit :

@Ri : la définition des missions attribuées à une chargée de mission com' et une chargée de com' est très souvent la même. Simplement, on trouve plus souvent le 1er intitulé de fonction (mission) au sein du secteur public.

Radja Wasingya dit :

merci pour toutes ces informations!cela m'ouvre deja des horisons;je vois que j'étais encore ignorant de beaucoup de choses.je vous prie de m'envoyer vos decouvertes dans ma boite e-mail.suis en sic à l'unkis EN RDC.

Mme SABOUNDJI Fouzia dit :

كل ورد عن دور المكلف بالإتصال جيد ، و انا بدوري أحييك على هذه المعلومات القيمة. و شكرا

[…] ne dérogent pas à la tendance générale (on en parlait notamment pour le métier de chargé de communication) : un haut niveau d’études, l’apprentissage ou une spécialisation dans un secteur particulier […]

Koita dit :

Bonjour,

Je me permets de vous demander votre avis.
Je travaille dans mon entreprise depuis 7 ans. je m’occupe de la communication mais aussi du développement (en support). j’ai un bac +5 et ai 9 ans d’expériences dans la communication.
Je suis aujourd’hui payée 30000 euros brut / an.
je souhaite négocier mon salaire car je n’ai pas eu d’augmentation depuis un moment.
Pourriez vous me dire à combien est estimé un salaire selon mon profil?

Merci pour votre aide

Claire Romanet dit :

bonjour @Kolta. Il est difficile d’estimer très précisément un salaire sans avoir le contexte complet : entreprise, secteur d’activité, taille, place dans l’organigramme, équipe, etc. Pour avoir une idée, nous vous conseillons de consulter la grille des salaires dans la com’ https://itunes.apple.com/fr/app/salairescom/id527637564?mt=8
Ceci dit, il semble qu’avec 9 ans d’expérience (là aussi il faut faire attention 9 ans avec les stages ou pas, etc.), vous vous situez plutôt sur la fourchette basse. Dernière info, essayez de demander une augmentation raisonnable, entre le coût de la vie et la fourchette haute qui correspond à + 20%. Bonne chance à vous.

zina fatoumata dit :

Ecrire un commentaire

OUYA JOSIANE dit :

Bonjour je suis heureuse de recevoir ses informations sur le role d’un chargé de communication. Je me nomme OUYA josiane etudiante en Master 1 communication. J aimerais savoir l anglais est il necessaire pour un chargé de communication?

Claire Romanet dit :

Oui, un bon niveau d’anglais est un critère important pour qui veut faire de la communication son métier.

Franck dit :

Bonjour, est ce que l’âge devient un handicape pour le poste de responsable communication ? J’ai un parcourt un peu particulier, j’ai dans un premier temps appris les métiers de l’imprimerie, puis j’ai découvert la PAO à l’époque ou les imprimeurs préféraient encore la photocomposition. Je me suis passionné et j’ai dans un premier temps apporté ma petite expérience dans des imprimeries avant de trouver ce poste de responsable communication depuis maintenant 17 ans.
L’entreprise souffre terriblement et je crains que la chute ne soit proche, est ce qu’à 48 ans, il est préférable pour moi de changer de métier, ou est ce que mon expérience peut encore intéresser quelqu’un selon vous ?

Voilà la question que je vais devoir me poser.

Claire Romanet dit :

A 48 ans on a de l’expérience et il faut savoir le montrer. Ce que les employeurs craignent souvent sont 2 indicateurs clefs : le salaire (plus important qu’un jeune débutant) et la capacité à apprendre / se remettre en question. Changer de métier ne serait-il pas encore plus difficile que capitaliser sur ses acquis ? Bonne chance à vous

Dowos kalivogui dit :

Ces informations l’aideront à bien me professionnaliser dans ce grand monde de la communication .

Verwaerde dit :

Bonjour,

On vient de me proposer un poste de chargée de communication pour une très grande marque de ski (concurrent de Moncler), basée à Paris pour le SMIC…

J’ai un BAC + 5 (université + école de commerce).

On est bien d’accord que c’est juste extrêmement choquant ?

Didier VEKA dit :

Chargé de communication
Notre beau, durable, moderne et noble métier

Cet article n’est rien d’autre que notre contribution sur la compréhension de qui concerne aujourd’hui la profession ou le métier de « Communication Officer », dit chargé ou responsable de communication des organisations ou des institutions.
Actuellement, « chargé de communication » ne doit pas seulement être reporter ou diplômé en journalisme, mais aussi, preneur d’images (photos et vidéos) qui parlent, infographiste, webmaster, webdesigner, polyglotte, et concepteur de plan de communication à succès, en collaboration, bien sûr, avec la direction de l’institution ou organisation.
Nous anticipons sur la photographie qu’elle revêt d’une importance, par le fait qu’elle n’est pas seulement une création, mais aussi un des moyens les plus efficaces pour exprimer nos idées et influer sur notre comportement.
Et, par polyglotte, nous visons « locuteur d’anglais » et de l’habituel français pour le communicateurs francophones. Cependant, l’anglais, si vous ne le savez pas, est l’une des langues les plus parlées dans le monde. Selon des estimations récentes, +/-375 millions de personnes auraient l’anglais comme première langue, et 375 millions comme deuxième langue. 750 millions parlent anglais comme langue étrangère. L’Amérique a le plus grand nombre d’anglophones. Plus de 226 millions d’Américains ont l’anglais comme langue maternelle. L’anglais est la langue officielle en Inde, au même titre que le hindi. Et, l’anglais est aussi la langue choisie par les principales compagnies aériennes du monde et pour le commerce international. Plus de 80 % des informations stockées par des moyens électroniques dans le monde sont en anglais et les deux tiers des scientifiques du monde lisent l’anglais.

Devra-t-on nous le dire, un diplômé de communication – qui a la maîtrise d’élaboration du planning de communication – est censé apprendre de la prise des vues (images et vidéos), de l’infographie, du webmastering et autres, sans oublier l’anglais, pour ainsi prétendre piloter le département de communication d’une organisation. Mais, pourquoi ? Parce que les organisations n’ont plus l’intention, vu les réalités, d’utiliser, pour leur communication, un reporter, un photographe, un infographe, un webmaster, un webdesigner, un polyglotte (français, anglais, etc.). Désirons-nous en avoir la preuve ? De ce fait, les publications d’offres d’emploi dans les détails du profil décrit actuellement pour un chargé de communication en sont les preuves.
Le « journaliste juste » ne permet pas facilement d’accéder à ce beau, durable, moderne et noble métier qu’est le chargé de communication. Remarquons que déjà et depuis, des séminaires et conférences sont organisés à cet effet. Par exemple, « Quelle place pour le journalisme dans le tourbillon numérique ? », une conférence tenue à l’Université Sorbonne Nouvelle Paris3, tenue par Franck Rebillard, professeur des universités, dont les discussions étaient animées par Lise Barnéoud, journaliste scientifique indépendante, AJSPI et Étienne Candel…

Notons en plus !
De tout ce qui précède, l’on retient qu’il existe de chargé de communication évènementielle sur qui repose l’organisation d’évènements de tous types, tels que cocktail clients, séminaires internationaux, table ronde, petit-déjeuner, conférence presse, etc.
Aussi, le chargé de communication est le porte-parole d’une entreprise, et actuellement, il est considéré comme un collaborateur qui sait un peu tout faire.
Il devra démontrer des capacités de bon contact, vu qu’il a la responsabilité, en matières de diffusion d’informations, d’engager l’organisation avec les agences de communication, privées ou publiques.
Voici ce qu’ont écrit des scientifiques, théoriciens ou observateurs sur le chargé de communication…
Sous la tutelle de sa direction qui définit la stratégie de communication, le « communication officer » a la responsabilité de concevoir, de rédiger, puis, de diffuser les différents supports de communication, à savoir : brochures, affiches, guides, journal interne, annonces presse, newsletters, etc.

En outre, le chargé de communication devra maîtriser les logiciels graphiques comme un infographiste, pour la mise en page et la gestion de l’image de façon générale (retouche photo, mise en page, gestion d’une photothèque). Aussi, devra-t-il suivre les budgets, négocier avec les prestataires (imprimeurs, routeurs, prestataires informatique, etc.) et, en bon connaisseur de la chaîne graphique, suivre la fabrication de ces outils.
N’oubliez surtout pas que le « communication officer » a une plume aguerrie, qui sait s’adresser à telle ou telle autre audience. Il sait rédiger les brèves, les communiqués, les dossiers de presse, pourquoi pas les discours ! Il assure le suivi des relations avec les journalistes ou les partenaires.

Et lors des parties événementielles, il est chargé de l’organisation des manifestations de A à Z (conception, invitations, logistique, accueil, etc.).

Il gère aussi la communication web et assure la rédaction des contenus et la mise à jour de tous les sites web (site de e-commerce, blogs, intranet, etc.). Il a la responsabilité des réseaux sociaux sur lesquels son entreprise est présente (Facebook, Twitter, réseaux professionnels, etc.) et assure une veille technologique.
D’où, devant toutes ses responsabilités, l’on peut constater que le communication officer est un acteur-clé qui milite et œuvre pour la bonne image de l’organisation. De ce fait, sa rémunération devra être conséquente, à côté des primes, au cas où les objectifs lui assignés sont, par exemple, dépassés.

Comme l’a suggéré le philosophe français, René Descartes, c’est à dire que tout philosophe ait une connaissance générale dans l’ensemble des sciences, il est également souhaité que le chargé de communication soit créatif et produise beaucoup d’idées. L’on souhaite qu’il communique de façon originale, tout en arrivant à toucher son public. C’est pour cela qu’il doit sans cesse renouveler son savoir-faire et se tenir au courant des nouvelles technologies pour pouvoir apporter quelque chose en plus à la communication de son entreprise. L’on avance aussi que la polyvalence est un atout à son rôle de communicateur. C’est alors qu’un autre communicologue a écrit que le chargé de communication est un métier qui fait rêver. Il a ajouté qu’il y a beaucoup d’appelés pour très peu d’élus et le niveau d’exigence est de plus en plus élevé. La différence, renchérit-il, s’établira alors sur la polyvalence.

Dans son rôle d’analyse et de réflexion, le chargé de communication s’occuperait, en général, de missions essentiellement internes : culture d’entreprise, journal d’entreprise, interviews, etc. Il peut aussi étudier la concurrence afin d’établir un diagnostic de communication pour son entreprise. Et, quant aux interviews, il en a la charge d’organisation. De ce fait, il devra préparer le contenu, la forme, les intervenants à ces interviews.
Enfin, il a la responsabilité d’évaluer les retombées des actions de communication, pour le réajustement quant à la stratégie pour l’impact. L’incompris, c’est les 3, 5 ou plus années d’expérience qu’exigent les organisations pour un communicateur. Pourtant, il est aussi rare de voir une organisation qui admette des stages professionnels à cet effet. Et alors, d’où viendrait l’expérience attendue et souhaitée par les entreprises pour le nouveau diplômé, investi d’ardeur, plein de force pour le travail de sa formation ?
Et, vous le savez ! La fonction de Chargé de communication est très riche, par le fait qu’elle est faite de rencontres et d’échanges. C’est un métier vivant, qui demande de la souplesse et ne laisse pas de place à la routine et à l’ennui. Il est parfois perçu, à tort, comme facile. Bien au contraire, il fait appel à de véritables expertises dans un grand nombre de domaines (les employeurs étant de plus en plus exigeants) et des qualités humaines essentielles.
L’expertise en communication…
Les scientifiques canadiens de la communication renseignent que l’expert en communication, qu’il soit journaliste, relationniste, consultant, analyste, webmestre, éditeur, publicitaire ou concepteur, est un professionnel polyvalent et est en demande dans tous les domaines, tels que organismes gouvernementaux, grandes et petites entreprises, firmes-conseils, municipalités, commissions scolaires, organismes culturels, milieu communautaire, etc. En plus, renseignent-ils que dans le domaine de la publicité et des relations publiques, l’expert œuvre au sein de firmes spécialisées en communication ou d’entreprises, travaillant ainsi au développement stratégique, à la recherche ou aux sondages, aux relations médias ou à la gestion de comptes publicitaires, aux stratégies et à la création d’outils de communication.
En résumé, pourquoi communique-t-on ?
Nous communiquons pour renseigner ou informer sur qui nous sommes et surtout pour nous faire connaître davantage. Ensuite, nous communiquons pour connaître le monde qui nous entoure, et aussi, pour partager ce monde avec d’autres. Persuader, influencer l’autre, changer ses comportements et ses croyances constituent une autre raison d communiquer. Enfin, nous communiquons pour divertir. Donc, on ne peut pas ne pas communiquer.
Pour terminer, le travail du chargé de communication suivrait ce schéma : Auditer, inventorier, analyser la situation de la communication de l’organisation, élaborer le plan de communication, mettre en place des stratégies et proposer des moyens, et enfin, évaluer l’efficacité.
En cas d’une question ou d’une autre préoccupation, veuillez nous contacter au didierveka@yahoo.fr, ou sur Twitter, facebook : Didier Veka – +243998211357.

Léa dit :

Bonjour,

Je m’interroge, quelle différence peut-on faire entre le chargé de communication et le responsable communication ? Ont-ils les mêmes attributions ?

Cordialement,

Nieto dit :

Bonjour,

J’ai un entretien pour être chargée de communication dans une mairie. Je possède un BAc +2 assistant de manager et une experience de 2 mois en tant que stagiaire dans la communication. 6 mois en tant qu’assistante de direction.
A quel salaire puis-je prétendre ?

Merci

Claire Romanet dit :

Bonjour @Nieto, pour un profil de débutant, comme indiqué dans la fiche, la fourchette est de 20 à 24. À priori, vous seriez plus proche de la valeur basse. Pour info, les mairies ont souvent des grilles salariales toutes prêtes de toute façon. Bonne chance à vous

Abdoulaye sy dit :

Bonjour,je voudrais savoir au mois 3 universités publique en France qui enseigne le communication car je suis en licence de communication et je souhaite faire le master en france, dans les universités publiques.

Claire dit :

Bonjour,

Félicitation pour la qualité de votre article et les commentaires ajoutés.

A ce sujet je ne vois pas de réponse sur la différence entre CHARGE et RESPONSABLE de communication. Comment valoriser l’évolution entre ces deux postes ?

Merci votre réponse

Claire Romanet dit :

La différence entre un chargé et un responsable de communication est la séniorité. Dans les faits, un responsable de com’ a un minimum de 5 ans d’expérience, un budget attribué à l’année et encadre souvent entre 1 et 3 personnes. Maintenant, on voit souvent des chargés de com’ obtenir cet intitulé de poste… ce qui est parfois le moyen de valoriser un collaborateur sans lui donner pour autant ni les missions d’un responsable ni son salaire.

Faré dit :

merci pour toutes ces informations qui vont me permettre de me parfaire dans mon rôle

odjefli kone dit :

Bonjour je suis chef d’entreprise et jai du mal a choisir une personne au poste de chargé de communication.les postulant qui ont le master ou un bac + 2 n’ont pas la langue facile a s’exprimer. Je viens alors de recevoir un candidature le monsieur a un master en Anglais chose que je recherchais cependant son physique ne me convient pas car il n’est pas imposant.et le second qui n’a que le Bac a un physique que je veux il a l’approche un peu facile du public. Mais n’a aucune notion de l’anglais pourtant nous représentons une université d’un pays anglais dans un pays francophone. Il n’a pas d’autre qualification. Que faire?

Pascal Shamavu dit :

Suis ravi de lire tous ces commentaires car ils m’ouvrent à un nouvel horizon dans ce domaine de communication. J’ai un niveau de licence en science de l’information et de la communication et gradué en français et langues africaines, j’ai 6 ans d’expérience dans l’enseignement du français, 5 mois à la direction de communication, 3 mois de stage à la presse. Suis à la recherche d’offres dans ce domaine.

Claire Romanet dit :

@Odjefli kone : que faire si aucun des 2 ne convient c’est bien ça votre question ? et bien continuer à chercher. Il est important d’être convaincu au maximum à ce stade car rien n’est encore joué (de votre côté comme du côté du candidat).
Ceci dit, faites attention à ne pas franchir de limites car dans vos critères il ne peut y avoir des questions de « physique » qui pourraient être discriminatoires. Bonne chance dans vos recherches.

Claire Romanet dit :

@Pascal Shamavu : nous pouvons peut-être vous aider puisque vous travaillez dans la communication. Pouvez-vous SVP déposer un dossier, c’est à dire un CV mais aussi (et c’est plus important que le CV) nous donner quelques lignes sur les priorités du poste que vous cherchez ? Il y a un module réservé à cet effet en bas de la homepage du mag Elaee.com. Cela permettra à tous les consultants Elaee d’y avoir accès et ainsi de reprendre contact avec vous dès que l’un de nos postes correspondra. Peut-être à bientôt alors !

odjefli kone dit :

Merci et je suis ravi de vos sages conseils.que Dieu vous inspire d’avantage.

Larissa Wens dit :

Bonjour!
Qu’est ce qui distingue le plus les chargés de communication?
Quels sont les rôles les plus éxigés?Les occupations?
Dans quel domaine peuvent-ils travailler?

Marielle B. dit :

Merci pour cette définition très complète qui va me permettre de bien penser à tous les aspects de mon métier… pas toujours facile d’expliquer, surtout à un recruteur qui ne connaît pas notre job. Tout le monde n’est pas aussi calé que l’équipe Elaee.

cheick dit :

Bonsoir merci de vos de vos conseils je viens de terminer m es études en journalisme et communication DUT mais avant j’ai travaillé 12 ans comme enseignant généraliste je faisais déjà un travail de changer de communication et RH dans d’une école turque. est-ce que je peux faire un bon carrière dans la communication D’entreprise

[…] nous, le travail se situe au cœur de la vie quotidienne. Que l’on soit agriculteur, coursier, chargé de communication, PDG ou YouTubeur, on ne peut pas se détourner de son travail. Ce dernier est censé nous garantir […]

Pascal Shamavu dit :

Je salue tous les communicateurs.

Adèle dit :

Bonjour,

J’aimerais également un conseil pour espérer négocier une augmentation. J’ai commencé dans l’entreprise en stage (5 mois) puis 2 ans en alternance pour obtenir mon master en Information et Communication. J’ai signé un contrat il y a un an en tant qu’assistante communication à 1900€ brut par mois. Pensez-vous qu’il soit raisonnable de demander dans un premier temps d’évoluer de statut et de passer chargée de communication et ainsi augmenter mon salaire ? Je précise tout de même que je m’occupe de la communication web, je participe à l’organisation d’événementiels, relations presse, relations publiques, visites guidées, séminaire…

Claire Romanet dit :

@Adèle : difficile pour nous de répondre à votre question sans avoir tous les éléments du contexte (taille de l’entreprise, organisation, culture, etc.) mais on peut vous dire que si vous avez des arguments valables pour argumenter, faites-le. Pas parce que cela fait un an que vous y êtes mais parce que vous avez permis à l’entreprise de progresser. Vous trouverez plein d’infos sur la bonne préparation de votre négociation en tapant « salaire » dans le moteur de recherche tout en haut de la homepage du mag Elaee.com. Bonne chance

Cécile dit :

Bonjour – Je suis assistante de direction depuis + de 20 ans auprès de patrons de haut niveau et je voudrais faire évoluer mon parcours vers « assistante de direction-chargée de communication » après un bilan de compétences qui m’a révélé tout ce que je savais déjà faire en communication sans l’avoir jamais mis en avant.
Pourriez-vous svp me dire si ce profil-là, binaire, est apprécié par les employeurs et quels seraient les axes d’apprentissage complémentaires à privilégier dans ce cas ?
Merci de vos conseils précieux.

Claire Romanet dit :

@Cécile : « binaire » ? il n’y a pas de profil binaire. A vous lire, vous avez déjà de quoi faire un CV avec de multiples compétences rattachées à la fonction de chargée de communication. Pour savoir ce qui est à privilégier en termes d’apprentissage, nous vous conseillons de reprendre les points évoqués ci-dessus et de compléter vos connaissances en fonction. Peut-être via des formations en ligne (tapez Mooc dans le moteur de recherche Elaee) ?

Sarah Sanzalone dit :

Bonjour,

Décidément, c’est un métier qui m’intéresse. Seulement, vu ce métier polyvalent, je suis perdue… Quels cursus sont les plus adaptés ? Sachant également que je souhaite travailler dans le secteur de la mode, me recommandez-vous une école de mode avec option communication ou d’abord une formation de communication puis de me spécialiser ?
Pour informations, je suis en 1ère, APB va arriver à grands pas, et j’hésite encore…
Merci !

ganga andrea dit :

bonjour Mme claire Romanet je fait une étude sur le métier de chargé d’étude médias et j’aimerais savoir si je pouvais avoir un entrtien avec vous?

Claire Romanet dit :

@ganga andrea bonjour, merci de votre intérêt pour notre cabinet. Avant de vous proposer un RV, il nous serait utile d’en savoir un peu plus sur vous et surtout sur votre recherche. Voulez-vous SVP nous faire passer un dossier ? C’est à dire un CV et plus important que le CV quelques lignes expliquant votre objectif professionnel ? Vous avez pour ce faire un petit outil réservé à cet effet en bas de la homepage du mag Elaee.com (ci-dessous). Nous serons alors en mesure de revenir vers vous si l’un de nos postes est en adéquation avec votre recherche. A bientôt.

Rose dit :

Je suis vraiment interessée par cette fiche métier. Ma préoccupation en ce jour réside en de difficultés que traversent les chargés de communication. Est-ce votre organisation a pu déjà les identifier? Aussi, comment surmonter l’ignorance d’une institution qui préfère, sur le plan organigramme, mettre son service de com sous la conduite d’un autre service social ou des relations communautaires au lieu qu ce dernier depende directement de la direction? Et quel plan vous pouvez proposer pour qu’un chargé de com approche sa direction pour susciter son attention aux priorités de la communication au sein de l’entreprise? Je suis du domaine avec 4ans d’expérience mais je deplore que plusieurs personnes prétendent faire ce metier meme sans aucune base académique.

Mlei dit :

J’aimerais savoir s’il y a moyen que vous me trouviez un contact avec un chargé de communication.
J’ai un projet à l’université qui se porte sur le metier que je voudrais faire, et j’ai quelques questions à poser à quelqu’un qui pratique ce metier, ça me serait très utile dans mes recherches.
Je vous remercie d’avance!

MCharge de com dit :

Est-ce qu’il y aun chargé de communication qui pourrait repondre à quelques questions, j’ai besoin de reponse de quelqu’un qui pratique ce metier!
Veuillez me contacter -> rxxm973@gmail.com
Je vous remercie d’avance!

Muriel Dedon, Elaee dit :

@Mlei : peut-être trouverez-vous votre bonheur via Linkedin ?

Mlei dit :

@Claire Romanet
@claireromanet

Bonjour j’aimerais savoir si vous auriez un contact avec un chargé de communication, j’aurais des questions plus precises à lui adresser pour appronfondir mes recherches!

Mlei dit :

@Muriel Dedon

Je n’ai, hélas, pas trouvé un professionnel pouvant me repondre.

question dit :

Y a-t-il une legislation qui regule ce metier? Et y a -t-il des reformes recentes?
Merci de votre reponse

@claireromanet
@Claire Romanet

Claire Romanet dit :

@Mlei : Muriel vous proposait de faire une recherche par mots clefs sur Linkedin pour trouver un chargé de communication avec qui entrer en contact pour poser vos questions. Peut-être faut-il faire une 20aine de demandes de contacts pour trouver une personne qui accepte de vous répondre ?

@question : la législation en vigueur pour un poste de chargé de communication dépend de la convention collective de l’entreprise.

Mohammed dit :

Bonjour, moi j’ai une licence pro en communication,et maintenant je suis en master en production des contenus audiovisuels et numériques, je veux exercer le metier d’un chargé de com, mais je sais pas si le choix de ce master va me permettre d’y parvenir ?

Claire Romanet dit :

@Mohammed : pourquoi pas un poste de chargé de com orienté contenus ? Cela ne nous semble pas être un frein, plutôt un atout, vue l’importance des contenus multi-supports aujourd’hui. Bonne chance à vous.

Kryss dit :

Bonjour,

C’est la fiche de poste la plus interessante sur ce métier que j’ai pu lire jusque là, merci !

Une question sur les salaires svp: j’ai eu un diplome anglais en relations publics il y a 6 ans, travaillé 4 ans en tant que chargée de com pour une boite hors de France et je viens de terminer une formation (contrat pro) en conception web (pour la spect digital) tout en travaillant pour un pure player de la place. A quelle rémunération pensez-vous que je peux prétendre pour un poste de chargée de com?

Merci d’avance pour votre réponse

Claire Romanet dit :

@Kryss : pour parler salaire, il y a d’autres indicateurs comme la taille de l’entreprise, sa localisation géographique, son secteur d’activité, le budget géré, etc. Néanmoins, d’après vos dires, vous pouvez apparemment prétendre à une rémunération entre 30 et 36K€ bruts annuels.

Kryss dit :

Merci Claire!

Nadia dit :

Bonjour,

Je suis développeur web et je souhaite me convertir dans la communication.
J’ai un BAC+5 dans les Nouvelles technologie avec une option « Communication et Marketing ».

Pensez-vous que je puisse avoir mes chances sans suivre de cours particuliers (à part ceux trouvés sur le net en autodidacte) ?

Bien à vous,
Nadia

Kam dit :

Super fiche de métier!
Je vais commencer mes études et je me demande si un bachelier en langues modernes et master en communication multilingue me fourniraient un bon diplôme pour ce métier (puisque visiblement les places sont chères)…
Et j’aimerais aussi savoir ce que seraient les inconvénients de ce métier (stress, horaires, etc…?)
Merci d’avance!

Fenina dit :

Bonjour,

Je vais au mois d’août obtenir (je l’espère) mon master MMCI (Management du Marketing et de la Communication Intégrée). Je suis en alternance depuis 3 ans dans ce domaine au poste de chargée de communication et l’entreprise ou je travaille actuellement en alternance donc, voudrais savoir ce que je veux faire après mon master, ils sont peut être intéressés pour que je postule chez eux en tant que chargée de communication.
Quel salaire demandé ?

Merci par avance.

Fenina dit :

demander *

miss dit :

bonsoir,
vos commentaires ont été très bénéfique pour moi! cela m’a permis de comprendre réellement les exigences de ce métier qui est chargé de la communication. mais une question me préoccupe: je suis titulaire d’une licence en communication d’entreprise et un master en journalisme, actuellement je refais le master mais cette fois ci en publicité-communication-marketing. est-ce une bonne formation pour être chargé de la communication?

Muriel Dedon, Elaee dit :

@Femina : le salaire d’un chargé de communication débutant et jusqu’à 3 ans d’expérience est de 20 à 26K€ en moyenne. Mais cela peut changer en fonction de l’entreprise, son secteur d’activité, sa grille de rémunération, etc.

Muriel Dedon, Elaee dit :

@Miss : ravis si nous avons pu vous être utiles. Vos 2 masters seront parfaits pour avancer sur un poste de chargé de communication. Vous pourrez même mettre en valeur l’option « contenus » qui est fort appréciée. Bonne chance

fredo dit :

pour tous ceux qui ont fait des études en communication : une des premières nécessités est de rédiger sans faire de fautes. Relisez vos messages.
Pour les personnes de langue étrangère, les fautes sont plus légitimes.

Les métiers de la com’ sont archi bouchés. Beaucoup de postes en CDD avec des boîtes qui virent et rembauchent pour le même poste une autre personne.
En com’, en petite boite ou en mairie, il faut savoir tout faire (PAO, chaîne graphique, web, marketing internet, vidéo, rédactionnel, événements) et être bilingue mini, et puis une 3e langue si possible.
Et puis les résultats… car si vous avez un emplacement de merde sur un salon (logique car vous prenez le plus petit stand donc le moins cher), c’est votre faute.

Le pire c’est les associations. Il faut rentabiliser son poste (en gros, il faut être commercial et apporter à l’asso assez d’euros pour vous payer).

Il faut prévoir de ne pas compter ses heures, pour être payé au smic.

Pour les études : bac+4/5. De toute façon, souvent les embauches se font après stages, ou par relation.

Et puis quand il y 60 CV pour un poste, je me demande sur quel critère on sélectionne… Si vous êtes moches, timides, ce n’est pas la peine.

« La communication mène à tout à condition de ne pas y rester » (Jacques Séguéla, qui à l’origine est pharmacien, et pas d’études en comm’, donc pas forcément besoin d’études en comm’ pour y travailler, même si c’est beaucoup plus rare aujourd’hui).

Rodrigue Serges dit :

Très intéressant le métier de communication, mais je voudrais savoir s’il faut forcément faire de grandes études en la matière avant d’exercer ce métier? Quelqu’un qui est bien cultivé et s’exprime bien ne peut il pas faire ce travail?

fredo dit :

Bonjour, pas besoin de grandes études pour taffer dans la communication, un bac+5 suffit, ou Sciences Po ou grande école de commerce.
Bac+5 pour travailler dans la communication est très très courant.
Le métier ne consiste pas juste à aller prendre un verre à une porte-ouvertes ou un vernissage.
Il faut maîtriser la PAO, la chaîne graphique et maintenant les réseaux sociaux, e-mailing, e-marketing.

Mahamadou Abdou Ibrahim dit :

Merci pour le conseil vraiment je me sens heureux d’avoir tout ces informations en tant que apprenant en communication des entreprises.mais mon seul souci est savoir s’il me faut un bac+5ans pour pouvoir occuper un poste dans le domaine de la communication.et s’il y’a d’autres possibilités j’attends des éclaircissements de votre part.Merci passer une excellente soirée!

Benjamin dit :

Bonjour. Merci infiniment pour cet éclairage. je suis présentement en stage en communication a l’issu de mes 03 ans de formation en communication des organisations/pour le développement. Mais actuellement, je suis dans un programme de volontariat dans une union de groupement. Mon constat est qu’il ne possède pas un service de communication et je ne sais par quelle stratégie approcher la hiérarchie en vue de faire ressortir l’importance de la communication pour la dite organisation. Il faut aussi noter que je souhaite avoir la confiance de la direction, voire créer le poste et l’occuper en même temps.

Merci davance pour les conseils

Kemayou nana Sandrine joelle dit :

Merci beaucoup pour les conseils et les orientations.
Je suis une jeune Licencière en communication des organisations ayant effectuée plusieurs stages de formations aux travers desquels j’ai tellement appris.
Mais j’ai trop peur de me lancer dans le monde de l »embauche car j me dis ne pas être prête j’ai peur malgré les encouragements et confiance de mes profs….s’il vous plait besoin de savoir comment me préparer psychologiquement.
Merci pour votre compréhension.
Sandrine joelle

Anuarite Djuma dit :

Voilà!! bien saisi, je vous aient tous entendu, je suis contente de cette nouvelle information car suis pas du domaine d’abord, je suis du domaine médical, si non fort je remercie la damme claire et tout les intéssées, parcontre une question car je suis entirée par rapport aux interventions des amis, de mes ainés scientifique, alors que puis-je faire aussi pour amboiter le métier de communication et journalisme? damme claire à vous sœur! merci prématurement

Bérengère Vial dit :

Bonsoir,

Merci pour cette fiche fournie! Je suis actuellement en première année de classe préparatoire littéraire après un Bac scientifiques obtenu avec mention. Je souhaiterais présenter dès l’année prochaine les concours de Sciences Po et du CELSA. Je suis par ailleurs, par le biais de la prépa, inscrite en licence lettre et anglais et je possède déjà un niveau plus que correct en anglais, je me débrouille en allemand. Pensez-vous qu’avec un Master issu d’une de ces deux voies mon profil intéresserait les entreprises ? Je pose la question car je n’ai pas vu de commentaires traitant des classes préparatoires.
Merci pour votre retour.

Claire Romanet dit :

Bonjour @Bérengère
Nous ne parlons pas ici de classes prépa en effet car il s’agit d’études « préparant » à des cursus suivants. Nous nous attachons donc au diplôme final.
Cela étant, Sciences Po ou Celsa sont des formations très appréciées des employeurs oeuvrant dans la communication. Bonne chance à vous.

MAMOUR FALL dit :

bonjour je suis étudiant en licence 2 communication à l’université GASTON BERGER DE SAINT-LOUIS du Sénégal. Dans le cadre de mon projet professionnel je voulais faire passer un interview à un chargé de communication.je vous prie de m’aider SVP. E-MAIL: FALLMAMOUR97@GMAIL.COM

Lexavo dit :

Bonjour,
connait-on le salaire moyen d’un responsable communication dans une PME/ETI avec plus de 5 ans d’expériences ?
Merci

Claire Romanet dit :

Bonjour @Lexavo,
Le salaire moyen d’un responsable communication dans 1 PME / ETI avec plus de 5 ans d’expérience est aux alentours de 40 à 45K. Les montants varient selon la taille de l’entreprise (et donc son organisation interne et le budget alloué à la communication), sa localisation géo et son marché.

Fanny dit :

Bonjour,
Je suis en première année de licence information et communication. Je dois effectuer un dossier sur le métier de chargé de communication. Ce métier étant assez récent, et qui a évolué en même temps que les nouvelles technologies, savez-vous ce qui a réellement changé ? Comment les outils utilisés ont évolué ? Qu’elles sont les différences entre aujourd’hui et avant ?
Merci d’avance de votre réponse
Cordialement

Nicolas dit :

Bonjour,

Je suis de formation littéraire (langues) et j’aimerais beaucoup travailler dans le domaine de la communication.

En triant parmi les innombrables demandes de stages (pourtant destinées aux littéraires) et d’offres pour les personnes expérimentées, j’ai trouvé quelques annonces concernant mon cursus.

Néanmoins, elles demandent presque toutes « une première expérience » (pour les plus modestes) alors qu’aucune offre d’emploi ne me permet d’avoir cette fameuse « expérience » dans ce domaine.

Ma question est donc: comment avoir une première expérience en communication lorsque toutes les possibilités d’en avoir sont bloquées par des obstacles stupides? Sur quel site/auprès de quelle entreprise/structure peut-on en avoir?

Merci.

Claire Romanet dit :

Nicolas,
Pour convaincre de la pertinence de sa candidature sans avoir une grande expérience, nous voyons 2 solutions qui marchent bien :
1. montrer ce qu’on est capable de faire sans être pour autant titulaire d’un poste, par exemple en tant que bénévole pour une association
2. montrer qu’on est capable de faire parler de soi (personal branding)

Bonne chance à vous

Claire Romanet dit :

@Fanny : vous pouvez utiliser la fiche ci-dessus qui est à jour.
La transformation du métier de chargé de communication est essentiellement due au numérique. Voir aussi : https://www.elaee.com/2018/01/10/28715-agence-annonceur-guerre-talents#comment-427054 par exemple.

Nicolas dit :

@Claire Romanet

Merci pour votre réponse.

J’en ai profité pour mettre mon CV sur ce site. Peut-être aurai-je une réponse rapide et favorable pour montrer ma motivation.

Cordialement,

Nicolas

linepago dit :

Bonjour, je suis actuellement dans une petite structure ou l’on me demande de m’occuper de la communication externe de l’entreprise (porte ouvertes, salon, flyer, brochure, plaquette commerciale, document interne à l’entreprise, et tous les principaux partenaires pour le cross média en print et digital, SEO, SEA, gérer le site internet, blog, réseaux sociaux dispating des prospects, tableaux statistiques des ventes, etc…), je m’occupe également à mi temps de l’accueil physique et téléphonique des clients et prospects avec la gestion du « petit secrétariat »…j’ai une expérience autodidacte pour la communication depuis 5-6 ans, je suis à ce poste actuellement depuis 2 ans.
Aujourd’hui je me sens perdu à mon poste, je n’ai aucune stratégie de ma direction et je n’ai pas de budget défini. On me tombe dessus en me disant qu’il ne se passe rien à la communication, je n’ai pas d’aide de mes commerciaux qui sont plutôt d’avis négatifs quand on apporte des nouveautés et ou ils n’exploitent pas les nouveaux outils proposé.
Je me permet de vous déposer ce message pour que l’on puisse m’aider à trouver une stratégie d’entreprise que je puisse proposer à ma direction. Je souhaite pouvoir trouver un fil conducteur mais je me sens submerger par ma charge de travaille. Je touche actuellement 19k€net/an, quand pensez ? Merci pour votre retour,

[…] Fiche métier – Elaee […]

[…] Fiche métier : Chargé.e de communication […]

[…] Chargé.e de communication […]

Audrey dit :

Bonjour, et merci pour la qualité de vos articles !
Je m’interroge sur l’évolution de mon titre de Chargée de Communication (avec plus de 18 ans d’expérience, dont 13 dans mon entreprise actuelle), mais sans possibilité d’être Responsable Communication dans mon entreprise, (le poste est déjà pris!).
Mais avec de nouvelles personnes dans l’équipe plus jeunes et moins expérimentées, juste le fait de demander à rajouter ‘ »senior » dans mon intitulé ne me semble pas suffisant. Voyez-vous un autre titre entre Chargée de Communication et Responsable Communication ?
J’ai le sentiment également que Chef de Projet communication est similaire à Chargée de Communication.

Claire Romanet dit :

Trouver un intitulé de fonction entre Chargé communication et Responsable communication n’est pas chose aisée @Audrey
Ajouter le mot « senior » est effectivement la meilleure solution. Ou alors, si vous avez l’opportunité de travailler en anglais, peut-être le terme de Communication manager pourrait-il convenir. Nous n’avons pas d’autre idée malheureusement…

do REGO Horace Charly Assani oladikpo dit :

Moi j’ai soutenu la licence en marketing et communication commerciale maintenant j’aimerais que vous m’orienter par quel poste je peut exercer dans une entreprise ?

Claire Romanet dit :

@doRego une licence en marketing et communication est une bonne formation pour candidater sur des postes de Chargé de communication ou Chef de projet communication justement.

Laisser un commentaire

Les fiches métiers

Fiches Métiers

Je dépose mon CV

Déposer

Toute peine mérite salaire

Rémunération, salaire, paie… autant de gros mots qui sont tabous en France, même dans les métiers de la création, de la communication, du marketing et du digital.

Votre salaire en 3 étapes