Logo

Magazine de l’emploi dans la création, la communication, le marketing et le digital Cabinet de recrutement Elaee, qui sommes-nous ?

Rechercher

Le magazine de l’emploi dans la communication,
le marketing et le digital

Fiche métier : Traffic manager

Le contexte
Enjeu majeur aujourd’hui pour les entreprises commercialisant leurs offres produits ou services en ligne : la rentabilité de leurs sites web. C’est là qu’intervient le Traffic Manager, spécialisé dans la gestion du trafic pour accroître la visibilité, l’acquisition de contacts et surtout augmenter les ventes.

Le métier de…

Le contexte
Enjeu majeur aujourd’hui pour les entreprises commercialisant leurs offres produits ou services en ligne : la rentabilité de leurs sites web. C’est là qu’intervient le Traffic Manager, spécialisé dans la gestion du trafic pour accroître la visibilité, l’acquisition de contacts et surtout augmenter les ventes.

Le métier de Traffic Manager
Comme son nom l’indique, le Traffic Manager est le gestionnaire (« manager ») du trafic (« traffic » en anglais) des sites Web. On le retrouve en entreprise (e-business, e-commerce ou e-marketing), en régie publicitaire ou parfois en agence de communication. De fait, il ne fait pas « que » gérer la mise en ligne de campagnes publicitaires.

Les missions
Son rôle est très spécialisé : optimiser les leviers d’acquisition de trafic sur un (ou plusieurs) site(s) web afin d’attirer un trafic qualifié et de maximiser les ventes ou de recruter de nouveaux prospects.
Référencement payant, référencement naturel, e-mailing, affiliation, display, comparateurs de prix… un Traffic Manager doit maîtriser tous les leviers du webmarketing.

Les tableaux de bord font partie de son quotidien. L’étude des supports, du trafic des internautes, de l’audience et de la fréquentation des sites est au cœur de son métier.  Le TM mesure avec précision l’audience de son site en utilisant différents indicateurs : nombre de visiteurs uniques, pages vues, parcours et durée des visites, nombre de clics, mots saisis dans le moteur de recherche interne du site…

Une grande partie de sa mission est opérationnelle, mais le TM doit aussi être en mesure de définir une véritable stratégie commerciale. Il est en charge d’un budget dédié aux campagnes Internet et doit donc veiller à l’optimiser.

Toujours à l’affût des évolutions, des nouveaux produits et services, le TM a aussi un œil sur la concurrence et les comportements des consommateurs.

Sa place dans l’organisation
Le Traffic manager dépend généralement du département marketing d’une entreprise. Mais il travaille en relation étroite avec les services techniques et le pôle commercial et a donc une vue transversale du métier.

Ses aptitudes et compétences
Avec une forte appétence pour les chiffres et une vision très ROIste des actions en cours et à mener, la fonction du TM est à cheval entre le marketing et le web. Outre sa parfaite connaissance (et sa passion) d’Internet, il doit aussi maîtriser le langage technique.

Ses qualités humaines : sa capacité à réagir vite et à anticiper les évolutions.
Rigoureux, il doit avoir un vrai sens de l’analyse et de grandes qualités de communication pour traiter avec des interlocuteurs de différents backgrounds.

La formation
Beaucoup de Traffic managers actuels sont issus de formation généraliste supérieure en marketing, communication ou informatique de type Bac + 2/3 à Bac + 5 (université ou école de commerce) et se sont initiés au web « en mettant les mains dans le cambouis ». Aujourd’hui, il existe de plus en plus de formations spécialisées, dont, pour ne citer que les plus connues : l’Hétic, l’IMM Léonard-de-Vinci, l’EEMI (Ecole européenne des métiers de l’Internet), Sup’internet ou les Gobelins.

Le salaire
Pour un salarié avec 3 à 5 ans d’expérience pouvant montrer une bonne maîtrise du webmarketing, le salaire correspond à 42 – 46 K€ bruts annuels. Des TM plus expérimentés ou aux responsabilités élargies (selon la taille du site par ex.) peuvent gagner jusqu’à 60 K€ par an. (chiffres issus de l’appli « Salairescom »)

Remarque Elaee
Voilà une fonction qui s’est beaucoup affinée ces dernières années. En effet, le cycle de maturité des sites e-commerce, la technologie sans cesse en mouvement comme l’importance grandissante donnée à la data, sont autant de points clefs qui ont donné ses lettres de noblesse au métier de Traffic manager, qui reste stratégique pour un site de vente en ligne.

*
*

Twitter

Dans 10 ans, nous n'aurons plus besoin de distributeurshttps://t.co/99pHPtgnEd https://t.co/BqGjlE0ahK

Etes vous malin ? https://t.co/YHoIT9S2tA https://t.co/6kXmFWoC3n

Le consulting, mot à la mode,métier en devenirhttps://t.co/HYFnKEf8UO https://t.co/W5jAJczemB

Un guide pour créer un logo parfaithttps://t.co/zBLJoPlhgz https://t.co/i5vedm1Exu

Calculer son salaire et son business quand on est freehttps://t.co/S9PqCyqzcN https://t.co/qruJOv8fhV

Offre #emploi :https://t.co/shueR9HqnJ

Offre #emploi :https://t.co/RSpTABg1l5

Offre #emploi :https://t.co/TBbRbzk9rl

Qualité de vie au travail : les managers sont-ils en train de basculer en plein spleen ?https://t.co/vPpBu5Krxs https://t.co/KiF3lD6Ug3

Apple fait main basse sur Shazam pour 400 millions de dollarshttps://t.co/QEIIB9jhuy https://t.co/TaFBdXCDnD

Tendances food : quels futurs possibles pour 2018 ?https://t.co/sOpZlppGng https://t.co/CBlVhkspTr

RT @piweeFR: TOP 10 des plus belles oeuvres de street-art en 2017 https://t.co/adn1rg0l7z https://t.co/REeO5LKTCr

Dark Vador, Voldemort, Alien et le Joker réunis par @Greenpeace - Influencia https://t.co/yzpu97TZDt https://t.co/H74mKUo5vB

Les tweets les plus populaires en 2017 https://t.co/XIMc6FihZc via @LADN_EU

De l'impression 3D métallique, sans contrainte. Impressionnant https://t.co/7TUeBPd2wx

Stimulant sans aucun doute https://t.co/6JWHDwq3jv

RT @FlashTweet: 5️⃣[#Infographie] #RetourversleFutur : de quelles technologies demain sera fait ? https://t.co/CyDzsCcGd0 v/ @futurism @s

«Je ne crois jamais une statistique à moins de l’avoir moi-même falsifiée.» Churchill, le sens de la formule… https://t.co/Uds73spNox

Pantone dévoile la couleur de l'année 2018. Après le rose, le bleu, et l'an dernier le vert, voici une couleur chèr… https://t.co/fVsxuG8SrW

Entre #salaire à vie et capitalisme : le #travail partagé https://t.co/VPGTIxyJkU https://t.co/cyBwm85oxs

Recevez directement les offres d’emploi par mail Cliquez ici