Elaee
Chasseurs de têtes création, communication, digital et marketing

Comment
faire son CV sans se tromper – Episode 1

On nous questionne tous les jours sur ce qui fait un bon CV ou pas. Alors on a repris les éléments, point par point et en détail, pour vous aider à ne rien oublier. Chapitre 1.

Commentfaire son CV sans se tromper – Episode 1

Qu’on soit débutant ou confirmé, le CV reste une étape primordiale et savoir comment le faire ne dépend pas de son niveau d’expérience ni de ses capacités rédactionnelles. Nous avons donc repris toutes les questions, basiques (pardon à ceux qui savent déjà) ou pas basiques, qu’il faut vous poser pour un CV efficace.

CV ou pas CV ?

Nouveauté, les recruteurs reçoivent de plus en plus de candidatures sans CV en fichier joint. Par exemple dans le cas d’une extraction de CV via Linkedin ou directement un lien vers Linkedin ou Viadeo. Pourquoi pas mais attention, il y a 3 risques à cette méthode. 1, pas de coordonnées téléphoniques ou mail donc le recruteur aura plus de mal à vous avoir directement. 2, tous les recruteurs n’ont pas des abonnements Linkedin et il est possible que votre page ne soit pas visible complètement. 3, vous prenez clairement le risque que le futur employeur passe à côté de votre candidature car il peut estimer ne pas avoir le temps d’aller cliquer sur des liens (alors que les 289 autres réponses à son offre comportent un CV en bonne et due forme). Conclusion, à moins d’être le futur Elon Musk (et encore, même lui a un CV, et en une page encore), difficile de se passer du CV.

Nom et prénom

C’est la base, normalement personne ne l’omet. Mais parfois, la question se pose pour les noms de jeune fille ou d’épouse. Si votre identité numérique est maîtrisée, n’hésitez pas à mettre les deux.

Votre âge ou date de naissance

Pas d’obligation ici, vous pouvez ne rien indiquer à ce sujet. De toute façon, le recruteur va deviner votre âge avec les dates de vos diplômes ou de votre parcours… L’avantage de la date de naissance c’est qu’elle est fixe, contrairement à l’âge dont le chiffre doit être changé tous les ans. Pensez-y lorsque vous mettez votre CV à jour (même si on rêve tous d’avoir 25 ans à tout jamais…) !

Les moyens de contact

A vous de voir ce que vous souhaitez indiquer. Le minimum c’est tout de même le numéro de téléphone et l’email : relisez-les bien !… Une faute de frappe peut faire louper un coup de fil. Ensuite, la ville où vous êtes domicilié peut être intéressante à connaître : voir ci-dessous. Enfin, si votre page Linkedin donne des infos (des recommandations par exemple) intéressantes, n’hésitez pas à mettre le lien. De même pour Twitter si ce qu’on peut lire de ce que vous montrez est pertinent pour montrer que vous avez des choses à dire.

L’adresse mail

Si chouchoudamour plaît à votre entourage, pas sûr que ça fasse très pro. Pensez bien à créer une adresse personnelle qui corresponde à votre nom, ce sera, qui plus est, l’occasion de filtrer vos messages. De plus en plus de personnes se créent plusieurs adresses mails pour éviter les spams, n’hésitez pas à en créer une spécifiquement pour votre recherche d’emploi.

Votre adresse postale

Ce n’est pas parce qu’on ne va pas vous envoyer une réponse par courrier que l’adresse postale n’est pas utile.
D’abord, son absence peut être perçue comme anxiogène, comme quelque chose que vous voulez cacher. Ensuite, il faut savoir que les recruteurs font souvent des recherches par mots-clefs sur la localisation. Par exemple lorsqu’un poste à pourvoir est en banlieue parisienne et qu’il faut compter un temps de transport minimum. Vous habitez un peu loin de tout et vous pensez que cela peut être problématique ? Indiquez votre lieu de résidence et l’information indiquant que vous êtes mobile, prêt à fair les trajets (genre « 20 minutes de Saint-Lazare ») ou que vous êtes prêt à déménager. Oui sur le CV, car si vous l’indiquez sur la lettre de motivation cela risque de ne pas être lu par le futur employeur (qui lit d’abord le CV et, dans un second temps – et pas tout le temps – la LM).
Si vous habitez à l’étranger, l’idéal est de disposer d’une adresse française à indiquer. Sinon indiquez bien que vous souhaitez rejoindre telle ou telle ville. Par exemple avec une mention du genre « mobile sur Paris courant du semestre ».

Des informations sur votre vie personnelle

Statut familial, nombre d’enfants, mode de garde, etc. Pas d’obligation. Vous pouvez préserver votre vie privée et ne rien indiquer. Mais vous pouvez aussi faire le choix de retourner ces questions à votre avantage, par exemple en rassurant avec « 2 grands enfants », « garde assurée », « célibataire »… C’est vous qui décidez.

Votre permis

Encore une fois, rien d’obligatoire… Vous êtes à Paris et vous cherchez à Paris, pas de permis ce n’est pas du tout un problème. Par contre, vous habitez à Saint-Pierre-La-Palud et il vous faut une voiture pour rejoindre Lyon, l’information peut être utile. Surtout si vous répondez à une offre qui demande des déplacements ! Déjà vu : le nombre de points. Pas la peine…

Un lien vers un book, un site professionnel, une page de présentation, un blog

Oui, oui et oui.
N’hésitez surtout pas si vous avez une page sur le web qui parle de vous ou qui montre vos compétences ! Bien entendu, on oublie le lien vers un blog perso qui n’a rien à voir et peut vous desservir… On se souvient de l’aventure de Fanny avec son blog au demeurant fort sympa « coucher pour réussir c’est toujours un bon moyen de coucher », exemple que nous avions cité sur le documentaire filmé par Canal + « Ma vie à poil sur le net ». Pensez à insérer le lien directement, comme cela le recruteur n’a qu’à cliquer, même pas besoin de copier-coller… Oui, le recruteur est un peu flemmard, plus vous lui facilitez la vie, plus il apprécie !

La photo !

Pour savoir s’il faut mettre une photo, et comment la présenter, reportez-vous à nos précédents articles sur le sujet… Ici, ou encore ! En vrac, on oublie la pose de star, le vent dans les cheveux, la photo pleine page, la photo en pied, la photo de vacances, la photo trop « arty », la photo trop retouchée, celle où vous avez l’air d’avoir 20 ans de moins que ce qu’indique votre date de naissance (si vous l’avez mise !)…

On continue bientôt.

 

7 commentaires sur “Comment
faire son CV sans se tromper – Episode 1”

Merci Claire pour ces bons conseils. Je profite de cet article pour vous dire que je viens justement de passer du temps à fignoler ma page Linkedin Lorsque nous nous sommes rencontrés, vous m’aviez dit que les recruteurs regardent cela avec attention. Je prends bonne note de vos conseils d’experts.

Merci Claire et l’équipe d’Elaee pour vos conseils; et même si parfois on se dit « oui je sais! » ça fait toujours du bien de revenir sur des pré requis et d’avoir un retour d’experts.
Bonne soirée

Merci pour la référence.

Bon, elle date un petit peu quand même.

En 2008 nous n’avions aucun recul, ni les recruteurs, ni les blogueurs ni les dirigeants.

Et d’ailleurs pour être précise je ne l’avais pas mis sur mon CV, c’est votre patronne qui l’avait indiqué au client de peur qu’il le trouve lui-même parce que mon nom était visible. Pas de reproche ici. Et je n’avais pas raté le job à cause du nom du blog mais à cause d’une personne un peu bas du front qui avait peur que je fasse ma star et ne sache pas écrire pour leurs clients. Ce que j’ai fait sans interruption pendant les 10 années suivantes et avec grand succès. Au final mon blog m’a rapporté plus de clients et de revenus que cet emploi n’aurait pu le faire.

Je dirai pour conclure qu’aujourd’hui un docu comme « ma vie à poil sur le net » mériterait un autre traitement, plus intelligent, éclairé des nouvelles pratiques en terme de personal branding.

Mettre son blog perso sur son CV en 2019 c’est devenu un statement, un élément de son storytelling personnel qui peut aider à construire sa légende, devenir une référence sur un sujet.

Peut-être cela vaudrait-il la peine d’expliquer aux jeunes comment leur passion peut être un atout dans leur carrière, comment ils peuvent avoir le job de leur rêve juste en écrivant sur les sujets qui les passionnent…

Peut-être aussi que la chose à retenir c’est que nous devons utiliser nos talents pour trouver des jobs et des patrons qui nous ressemblent et nous aiment au lieu de se cacher derrière un pseudo.

Ce sont des questions ouvertes.

Merci encore de m’avoir rappelé cette expérience amusante.

Merci pour le témoignage Fanny. Ravie d’avoir de vos nouvelles.
En effet, le contexte était fort différent il y a quelques années, d’autant que l’aspect contenus a pris beaucoup d’importance dans les fiches de postes depuis. Et vous avez fait la preuve que votre choix était le bon avec la réussite qui a suivi.
Je voudrais quand même préciser que ce n’est pas moi qui avait indiqué à notre client le blog en question. Comme vous le dites, il était parfaitement visible et accessible à qui cherchait des infos sur vous.
Je suis tout à fait d’accord avec vous, un blog perso en 2019 (ou tout story-telling personnel) est un vecteur très fort pour devenir une référence sur un sujet.

Désolée si je me suis trompée alors dans tous les cas ça a été une expérience enrichissante donc tout est pour le mieux 🙂

Laisser un commentaire

  • Les fiches métiers Descriptif de mission, environnement de travail, perspectives d'évolution, salaire, avis de recruteur... Tout ce qu'il faut connaître sur les métiers de la création, de la communication, du marketing et du digital.

    DÉCOUVRIR LES FICHES MÉTIERS
  • Je dépose mon CV Pour me voir proposer des offres d'emploi qui correspondent à ce que j'ai envie de faire. Déposer

  • Je propose une offre Pour informer et échanger avec mes futurs collaborateurs Déposer

Offres

Magazine

Fiche métiers

more_vert