Le Magazine

Les informations à ne pas mettre sur un CV

« Les choses de pure intimité doivent être protégées par le mystère et le silence » dixit Henri-Frédéric Amiel.
Un conseil à suivre lorsque vous rédigez votre CV.

ne pas tout mettre sur son CV

Le CV est un outil qui constitue un passage obligé pour trouver un job OK mais on n’a pas toujours en tête qu’il n’est pas seulement utile dans le moment présent. En effet, il va évoluer au fur et à mesure que vous avancerez dans votre carrière. Que nous vous souhaitons belle et longue. Non, pas longue, heureuse plutôt.

Du coup, c’est d’autant plus important de construire son CV sans faire de fausses notes.

Parfois, on se dit que pour avoir un CV intéressant, il faut y intégrer le maximum d’informations. Que nenni. Nous vous expliquons pourquoi et comment vous protéger de moments difficiles, voire gênants, lors d’entretiens d’embauche. Ou tout simplement vous sauver d’une élimination trop rapide.
Quelques exemples d’informations dont les recruteurs n’ont nul besoin et qu’ils découvrent, parfois, avec surprise.

Votre situation familiale en détails

shutterstock_174273302Ici, il est question de toute information en lien avec votre statut marital, l’identité de votre partenaire et la vie de vos enfants. Pourquoi éviter d’inclure ces informations dans votre CV ? Parce qu’elles relèvent simplement de votre vie privée, que nul autre que vous n’a besoin de connaître, et que vous êtes dans votre bon droit si vous décidez de la protéger.
Vous pouvez imaginer, dans certains cas, que révéler des informations privées peut être un bon argument. Mais d’abord, est-ce que ces informations ne concernent pas d’autres que vous ? Vos enfants ou votre partenaire sont d’accord avec ça ?

Ensuite, est-ce bien sensé ? Exemple (qu’on n’a pas inventé) : si vous mentionnez que vos enfants ont remporté divers trophées grâce à un talent particulier dont vous pouvez vous prévaloir en mettant en avant vos capacités parentales d’éducation. Ou si votre conjoint.e vous a récemment quitté.e et qu’obtenir la garde des enfants vous paraît prouver votre fiabilité en tant qu’individu responsable. Evitez. Même si vous pensez, comme dans le cas présent qui concernait un poste avec fortes interactions avec des enfants, que cela peut être un point positif. Le recruteur qui lit votre CV risque de trouver ça gênant, déplacé ou signe de bavardage, de manque de discrétion ou de bon sens.

Vos problèmes de santé

Contrairement à ce que vous pourriez penser, mettre en avant la fragilité de votre état de santé pour susciter l’empathie ou la compassion, et obtenir le poste ne constitue pas un excellent « move » comme dirait les joueurs d’échec. Peut-être recevrez-vous des vœux de rétablissement de la part du recruteur mais vous risquez aussi de n’avoir aucune réponse.
Ne parlez de votre état de santé sur votre CV, c’est un sujet possible à l’oral qu’on peut d’ailleurs transformer en atout. Avoir vaincu une maladie et expliquer comment vous vous en êtes sorti peut faire appel à nombre de qualités attendues par des recruteurs : dynamisme, engagement, positivisme, résilience, etc.
A contrario, si vous êtes en situation de handicap, sachez qu’auprès des RH, cela peut être un bon point et faire avancer votre dossier plus vite car les entreprises ont du mal, même si elles le veulent bien, à respecter les quotas imposés par la loi. En effet, la loi dit que tout employeur occupant au moins 20 salariés est tenu d’employer à plein temps ou à temps partiel des travailleurs handicapés dans une proportion de 6 % de l’effectif total de l’entreprise. Un chiffre difficile à tenir.

Vos convictions, politiques ou religieuses

Attention danger. Il s’agit là encore d’informations qui relèvent de votre vie privée et qui peuvent vous porter préjudice. Même si vous êtes un.e fervent.e militant.e, vos idées politiques ou religieuses n’ont pas leur place dans votre CV. Vous prenez le risque qu’elles suscitent des interrogations, des projections (justifiées ou pas) dans un cadre de travail où peuvent naître des tensions, sans parler de l’aspect engagement syndical qui fait peur à de nombreux dirigeants.
N’oubliez jamais que l’entreprise est censée rester un espace laïc et apolitique.

Une rubrique « centres d’intérêts » trop présente

CV hobbiesLa tentation est souvent grande de montrer qu’on se passionne pour de nombreuses choses, c’est une bonne idée, mais faites attention à effectuer des choix. Cette rubrique doit tenir beaucoup moins de place que les précédentes, il serait mal venu qu’elle occupe le même espace que le paragraphe « expériences » par exemple.
Sachez que les recruteurs n’aiment pas trop cette rubrique si elle devient fourre-tout et apprécient particulièrement les exemples de bénévolat, gestion d’équipe (coach ou capitaine d’une équipe sportive par exemple), les activités créatives. Ou  encore des sujets originaux qui leur permettent de briller en société, genre localudophilie ou cornet à bouquins…

Bref, vous l’aurez compris, le CV ne doit renfermer que des informations essentielles sur votre profil par rapport au poste auquel vous devez postuler.

Le CV doit informer mais surtout donner envie d’être rencontré.e

D’autant que, de toute façon, il sera lu très vite. Savez-vous en combien de temps ?

En d’autres termes, il faut soigner votre CV en respectant des points clefs et en évitant de donner des informations inutiles. Demandez-vous si vous les incluriez sur votre carte de visite professionnelle une fois que vous aurez le poste. Est-ce qu’un Directeur marketing mentionne son parti politique ou le nom de sa femme sur sa carte ?

Si vous désirez en savoir plus, Elaee vous donne ici 4 étapes importantes pour le construire :

– Coordonnées et photo, que faire ?

– Le plus : personnaliser en fonction du poste

– Les 7 points à valider pour parler de son expérience

– OK pour le fond. Et la forme alors ?

Article rédigé en 2016, mis à jour en novembre 2020.

Laisser un commentaire

Les fiches métiers

Fiches Métiers

Je dépose mon CV

Déposer

Toute peine mérite salaire

Rémunération, salaire, paie… autant de gros mots qui sont tabous en France, même dans les métiers de la création, de la communication, du marketing et du digital.

Votre salaire en 3 étapes